La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 Le passe vaccinal va de fait limiter encore plus les sorties des français. Un mauvais coup pour les secteurs de la restauration, des loisirs...

Le gouvernement n'est plus à un paradoxe près. Alors que la plupart des Etats européens imposent désormais des tests PCR pour laisser entrer les vaccinés, il veut supprimer la possibilité d'obtenir un passe sanitaire avec des tests. Ce qui est totalement illogique. Récemment le gouvernement avait déjà réduit de 72H à 24H la validité des tests ce qui était encore une fois illogique les tests semblant bien plus efficaces pour vérifier une infection que le fait d'être vacciné ou pas.

Le gouvernement veut ainsi soumettre un porjet de loi début janvier pour transformer le passe sanitaire en passe vaccinal à l'heure où la plupart des pays d'Europe comptent de plus en plus sur les tests pour vérifier l'inefection au Covid.

Cela va de fait éloigner encore plus de français des restaurants, cinémas, bars ou des trains longue distance.

La mise en place du passe vaccinal aussi rapidement est plsu que bizarre alors que des vaccins avec des technologies plus éprouvées arrivent en 2022 : Novavax (protéine recombinante), Valneva (virus inactivé)...Le gouvernement ne ferait pas autrement s'il voulait pousser les français à utiliser les vaccins à ARNm pour se vacciner. Pourtant l'arrivée de vaccins aux technologies plus éprouvée devrait convaincre la plupart des réticents aux vaccins ARNm. Alors pourquoi tant de précipitation?

Le projet de loi prévoit également que les restaurateurs puissent vérifier l'identité des clients : du jamais vu dans une République.

Cela pourrait de plus avoir un effet très négatif à long-terme car les non vaccinés ayant perdu l'habitude d'aller au restaurant pourraient bien ne plus jamais y revenir. On voit souvent cela dans le commerce quand une habitude se perd après un certain temps.

On a bien vu que le passe sanitaire basé principalement sur les vaccins n'a pas permis de limiter la progression de l'épidémie. Rappelons que la France a battu un record de contaminations jamais vu samedi 25 décembre 2021 de 104.611 cas grâce au passe sanitaire avec de très nombreux vaccinés deux doses dans le lot. Dans ma famille par exemple deux personnes totalement vaccinées deux doses ont été détectées positives avec des symptômes et n'ont pas pu fêter Noël. Quelle efficacité ces vaccins!

Vouloir imposer un passe vaccinal conduira aux mêmes effets qu'avant soit la poursuite des infections puis l'arrêt de l'épidémie naturellement avec le retour des beaux jours ou un variant moins dangereux comme Omicron justement.

Avec ce passe vaccinal le monde de la restauration et des loisirs risque de perdre à jamais une grande partie de leur clientèle.

Rappelons que la mise en place du passe sanitaire qui n'a pas servi à contenir l'épidémie a coûté plus de 7 millions d'entrées lors de sa mise en place comme l'a indiqué la Fédération Nationale des Cinémas Français.

Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) a estimé à « une chute d'un quart la fréquentation dans l'ensemble des centres commerciaux », « non seulement (dans) les grands centres commerciaux métropolitains soumis au contrôle du pass sanitaire dans lesquels elle atteint 30% à 40% mais également (dans) tous les centres dans l'ensemble des territoires ».

Par ailleurs tout le monde comprend bien qu'imposer le passe dans les trains longue distance et non dans les trains régionaux ou le métro est totalement illogique et ne sert qu'à laisser travailler les non vaccinés.

Comme le résumait déjà Contrepoints cet été « tout l’échafaudage d’arguments présentés par le président de la République et l’équipe gouvernementale à la mi-juillet est en train de s’effondrer ».

« Le passe vaccinal n’aurait de sens que si les vaccins remplissaient toutes les conditions qu’on attend d’eux : protection contre les formes graves, ce qui est toujours le cas, mais aussi barrière contre les contaminations, ce qui est de moins en moins vrai », juge l’épidémiologiste belge Yves Coppieters cité par le Parisien.

Quand on a tort mieux vaux changer d'avis que de persister dans son erreur...L'obstination du gouvernement risque de se payer chèrement dans les urnes lors des prochaines élections...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut