La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

b737-sas

Après avoir subi une importante cure d'amaigrissement (voir plan 4XNG), la compagnie scandinave SAS revient plus compétitive que jamais avec de nouvelles offres moyen-courrier. Elle vise à consolider ses parts de marché sur les segments loisirs et Business en Europe face aux low-costs. La compagnie a recruté cette année des pilotes, ce qu'elle n'avait pas fait depuis 15 ans! Pierre Tolcini, le DG France nous explique ce nouveau départ...

Entretien avec Pierre Tolcini, Directeur France de SAS.

pierre-tolcini-sasBusiness Traveller France/BusinessTravel.fr: quel est le bilan de la restructuration de ces derniers mois chez SAS?

Pierre Tolcini: les indicateurs sont revenus dans le vert depuis 1 an. Si la tendance se poursuit jusqu'à la fin de l'année, nous pourrions publier nos premiers bénéfices depuis 5 ans!

La restructuration nous a permis de repenser notre offre avec 2 classes classes moyen-courrier GO et PLUS au lieu de 3 auparavant (Business, Flexi et éco).

L’offre PLUS intègre tous les services de base: 1 bagage enregistré de 23kgs + un bagage à main de 8kgs, sélection du siège 22H avant l’enregistrement, enregistrement mobile, web, carte d’enregistrement mobile, café/thé,  journaux et petits-déjeuners pour les vols du matin.

Quant à l'offre PLUS, elle comprend en sus un second bagage enregistré, un billet remboursable, un passage rapide des contrôles de sécurité, l’accès aux salons SAS, un choix d’encas payants à bord et 200% de crédit de miles.

Business Traveller France/BusinessTravel.fr: quelle est la logique de ces nouvelles offres GO et PLUS?

Pierre Tolcini: nous pensons que nos clients grands voyageurs veulent avant tout que leur vols soient simples et rapides afin de s’enregistrer rapidement, de pouvoir travailler dans nos salons d’aéroport, d’avoir un grand choix en terme de fréquences de vols et de pouvoir changer leur billet facilement s'ils le désirent.

C’est tout le sens de l’offre PLUS: la restauration est moins importante sur un vol de 2/3 heures:  l'efficacité prime!

Toujours dans cette optique de faciliter le voyage, nos client peuvent prendre un vol PLUS à l’aller et un vol GO au retour en cumulant deux classes de voyage différentes.

Nous conservons par contre une classe Business avec service de restauration inclus et siège lit à l'horizontale sur nos vols long-courriers.

Nous allons également revoir notre programme de fidélité car il était assez facile d’obtenir le statut Gold mais plus difficile d’atteindre le statut Pandion.

Une refonte est en cours visant soit à abaisser le plafond pour le statut Pandion, soit à créer un nouveau statut intermédiaire.

Business Traveller France/BusinessTravel.fr: quels sont vos résultats sur le marché français?

Pierre Tolcini: les objectifs seront réalisés cette année sur le marché français et le trafic est stable tant au niveau de notre clientèle loisir que de notre clientèle affaires grâce à des prix en baisse suite à la refonte de nos offres.

Notre programme PME qui permet de faire gagner des points aux société et aux employés fonctionne bien. Nous comptons en outre 22906 membres au sein de notre programme de fidélité Eurobunus en France.

Au niveau long-courrier, New York est devenue la 4ème destination après Oslo, Stockholm et Copenhague au niveau de la clientèle française: nous avons de bonnes performances sur ce vol en correspondance via Copenhague.

Il semble que les français apprécient nos tarifs concurrentiels, nos horaires et le service scandinave!

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut