Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

vida portugesa 

Le tourisme à Porto est en plein boom. Porto se donne des airs de movida espagnole avec ses bars bondés, ses artistes talentueux, ses musées surprenants ses restaurants appétissants et son cadre toujours sublime…

Il y a quelques années, Porto présentait un autre visage: de nombreux bâtiments étaient en vente, les bars étaient loin d'être pleins et la crise se faisait sentir. Une époque que le boom touristique que vit la ville depuis 2 ans a balayé des pensées.

Les touristes du monde entiers affluent désormais à Porto, à l'image de nombreux français qui viennent même s'y établir pour la retraite, tant la région leur plait. Il faut dire que la vie est douce à Porto: les vins sont extras, les restaurants ont poussé comme des champignons et la vie culturelle/nocturne y est animée.

En se baladant le soir dans les rues Galeria de Paris ou Candido dos Reis, la ville se donne même des airs de movida espagnole: des flots de décibels s'échappent des bars bondés et des groupes de noctambules déambulent en riant d'un lieu à la autre en fonction des concerts, soirées à thème…

Car Porto est n'est plus une belle ville endormie.

La ville a toujours été un lieu d'inspiration pour les artistes. N'est ce pas à Porto  qu'a été enfanté en partie l'un des succès d'édition les plus importants de ces dernières années? La créatrice d'Harry Potter, J.K Rowling a été professeur d'anglais à Porto pendant 2 ans et cette ville l'a envoutée.

De nombreux lieux semblent avoir inspiré sa saga comme la statue d'Antonio Ferreira Gomez (qui ressemble étrangement à Harry Potter), les capes des étudiants semblables aux uniformes portés dans la sage et surtout la librairie Lello.

librairie lello
Dans cette librairie, classée au patrimoine national grâce à sa façade néogothique et son escalier en bois à double volée, l'écrivaine aurait rédigé pendant de longues heures la version finale du premier Harry Potter.

Aujourd'hui, Porto est toujours la muse de nombreux articles comme Susana Bravo dont l'atelier se trouve non loin de la librairie.

Cette artiste-peintre s'est installée dans un petit paradis baigné de lumière avec une grande baie vitrée avec balcon offrant une superbe vue sur les toits de la ville: elle est née d'une mère anglaise et d'un père portugais et a toujours vécu à Porto.

portrait susana bravo

Ce que Susana aime par dessus tout c'est raconter des histoires, tantôt tristes tantôt gaies comme les couleurs de ses œuvres comme dans ce tableau ci-dessous qu'elle commente: «quand on est jeune, on a du temps pour lire et plus on vieillit moins on a de temps…». Un tableau qui illustre l'urgence de vivre pleinement.

tableau susana bravo

Susana a également eu l'idée de transformer des disques vinyles en œuvres d'Art en leur donnant une seconde vie via la peinture.

vinyles susana bravo

A quelques enjambées de son atelier dans la rue Bombarda sont situées les galeries d'Art les plus réputées de Porto mais aussi de nombreuses boutiques d'artistes ou d'artisans locaux. On peut y dénicher des produits originaux et de qualité ou faire une pause restauration autour du patio du centre commercial éponyme ou dans les bars proches comme le 44 Merceraria.

Porto est aussi l'une des capitales de la mode au Portugal, ce qui est moins connu. Elle est la seule ville à accueillir la Fashion Week en dehors de Lisbonne au Portugal.

Plusieurs stylistes sont installés dans la ville comme la charmante Anabela Baldaque dont l'atelier Foz Vela est situé dans le paisible quartier résidentiel en bord de mer de Foz de Douro.

anabela baldaque

Tout respire le calme et la sérénité dans son atelier boutique situé dans une petite rue tranquille à deux pas de la mer.

Après un parcours international qui l'a emmenée en Italie et à Londres, Anabela Baldaque est revenue s'établir à Porto, sa ville d'adoption.

Anabela est tellement passionnée par son métier qu'elle ne produit que quelques robes par an: environ 25 créations par défilé.

robes anabela baldaque

Au total, elle créée environ 50-60 robes uniques par an qu'elle vend à des tarifs plus qu'abordables par rapport au travail effectué.

Elle reste l'une des rares stylistes artisanales à se confronter aux grandes maisons de coutures lors des Fashion Weeks.

Malgré ses 30 années de travail dans la mode et 15 ans à tenir sa boutique, elle a gardé le même enthousiasme qu'à ses débuts : chapeau l'artiste!

L'architecte Luis Pedro Silva est un autre autre acteur de la renaissance de la ville : il a imaginé un bâtiment emblématique à l'image du musée Guggenheim de Bilbao.

terminal passagers 2

Sa création, le nouveau terminal passagers de Leixoes, s'élance fièrement dans la mer comme la figure de proue d'un navire d'explorateur portugais.

Bien qu'utilisé aujourd'hui uniquement comme terminal de croisière, ce bâtiment aux lignes courbées abritera bientôt un restaurant et un centre de recherche universitaire.

terminal passagers

Pour avoir l'une des plus belles vues de Porto, il faut grimper au sommet de de l'édifice via une allée en spirale pour admirer depuis une immense terrasse en surplomb les vagues puissantes qui se cassent sur l'immense plage de sable blond.

vue terminal passagers

Cet amphithéâtre géant serait un lieu parfait pour organiser des festivals/concerts l'été venu.

Au loin, on distingue à peine le nouveau marché aux poissons de : dans le quartier de Foz où nous attend le chef Pedro Sequeira de l'Intercontinental Porto.

L'objectif de la visite est de choisir un poisson pour le dîner parmi les Espadarte (espadons), Cavala (maquereaux), Robalo (bars) et Atum (thons).

marche aux poissons

«Je viens ici 1 à 2 fois par mois pour sentir l'ambiance, car j'aime discuter avec les marchands même si je n'ai pas besoin de me déplacer car j'ai déjà des fournisseurs spécialisés pour chaque de produits de la mer» explique-t-il. 

Il nous confie ses astuces pour choisir un poisson bien frais: «pour ne pas se tromper, il y a quelques trucs à savoir. La peau doit revenir rapidement lorsqu'on appuie dessus, l'intérieur des branchies doit être rouge vif et les yeux doivent être brillants, bien bombés».

Malheureusement pour Pedro Sequeira, le vin de Porto révèle toute la palette de ses arômes avec des viandes plutôt qu'avec du poisson même si un porto sec est parfait avec un pavé thon. Mais heureusement les vignobles de la région produisent de nombreux vins qui s'accordent très bien avec la plupart des plats (voir l'article sur notre repas à l'Intercontinental Porto).

Un artiste d'un autre genre nous attend dans un lieu qui rassemble un mammifère marin d'une taille bien plus imposante.

Le scientifique Nuno Ferrand dirige la Galerie de la biodiversité, un nouveau musée logé dans la maison Andresen un havre de paix au coeur de la ville.

Jusqu'à présent, les visiteurs venaient pour le cadre apaisant du jardin botanique, va surement éclipser le jardin.

En entrant on découvre avec stupéfaction un immense squelette de baleine dont la tête pointe jusqu'au deuxième étage.

baleine galerie evolution

La raison de l'installation de ce squelette dans ce lieu est émouvante. Dans son conte Saga, l'écraivain Sophia Andresen avait imaginé une maison, tellement grande, qu'elle pourrait accueillir un squelette de baleine. Les créateurs du musée ont eu l'idée d'honorer sa mémoire en l'installant ici (ce qui ne fut pas chose facile).

L'objectif de la galerie de l'évolution est de rendre hommage à la biodiversité, à la diversité, un concept qui n'est pas à la mode aujourd'hui, malheureusement, à l'heure de l'uniformisation des modes et des pensées.

La présentation du musée est originale et puissante à la fois: par exemple pour montrer que tous les chiens dérivent d'une seule espèce, toutes les espèces de chiens sont exposés dans une vitrine avec un loup.

loups chiens

«Si l'espèce loup s'était éteinte il n'y aurait pas eu de chiens» explique Nuno Ferrand (ce qui aurait sans doute attristé de nombreux enfants…).

De nombreux thèmes tous plus intéressants les uns que les autres sont mis en avant.

Connaissez-vous la corrélation entre la durée de vie d'une espèce et le nombre de battements de son cœur? Alors que le cœur d'une baleine bat 6 fois par minute celui d'une souris bat 600 fois. Ce qui a pour conséquence qu'une souris vit 6 mois contre 211 ans pour une baleine boréale. Cela amène à des questions philosophiques: cela veut-il dire que plus l'on vit intensément, moins on vit longtemps ? A vous de trouver la réponse...

En plus de son aspect didactique, le musée est aussi un merveilleux hommage à la beauté et à la richesse de la nature dont les créations apparaissent comme des oeuvres d'Art.

coquillages galerie evolution

Ici des coquilles d'escargots multicolores scintillent sous les projecteurs, plus loin des dizaines d'épis de mais affichent des formes et des couleurs plus incroyables les uns que les autres.

L'idée de départ est de montrer que la biodiversité est une source de richesse incroyable et que l'évolution est fragile car elle a pris des milliers d'années.

Si la biodiversité est en danger, cela peut avoir de graves conséquences.

mais galerie evolution

A titre d'exemple, la culture de quelques espèces de maïs aujourd'hui (au lieu de dizaines d'espèces adaptées à de multiples climats/prédateurs par le passé comme au Mexique par exemple) pourrait avoir des conséquences dévastatrices dans le futur. En cas d'une maladie incurable s'attaquant à une variété de maïs bien précise, l'ensemble de la récolte d'un ou de plusieurs pays pourrait être détruite.

Alors que le monde moderne cherche sans cesse à industrialiser quelques rares produits de masse, l'histoire de l'évolution montre au contraire qu'elle a tendance à diversifier les espèces pour minimiser les risques et augmenter le taux de survie.

vagues porto

Si vous cherchez vous aussi à apprécier toute la diversité et les richesses de la ville, il vous reste encore quelques options à tester comme un survol en hélicoptère pour admirer la houle du large et les monuments de la ville ou une croisière en yacht pour explorer, plus langoureusement, les rives du Douro.

ponts porto

A la tombée de la nuit, sur un bateau au fil de l'eau, sous un pont en acier construit par un disciple d'Eiffel, les troubles du monde paraissent s'évanouir dans les reflets de nâcre des huitres locales accompagnées, comme de bien entendu, d'un bon verre de Porto!

«Puissé-je n'avoir ni attaches ni limites,

Ô vie aux mille visages débordants,

Pour pouvoir répondre à tes invites,

Suspendues au miracle des instants»

Sophia Andresen.

P.S.: cet article n'aurait pas été possible sans le talent de l'artiste-peintre Susana Bravo, de la styliste Anabela Baldaque, du chef Pedro Sequeira, de l'architecte Luis Pedro Silva, du passionant Directeur du Musée d’Histoire naturelle de l’Université de Porto Nuno Ferrand. Nous tenons à les remercier pour le temps qu'ils nous ont consacré et l'énergie qu'ils ont tous donné pour transmettre l'amour de leur métier. Leur passion nous a transporté.

Crédits photos: @BusinessTravel.fr sauf Librairie Lello.

INFORMATIONS PRATIQUES:

- Y ALLER: Transavia propose plusieurs vols par jour entre Paris et Porto. www.transavia.com

- HOTELS: l'Intercontinental Porto est l'un des meilleurs choix pour séjourner au coeur de la ville. Voir notre article: Test de l'hotel Intercontinental Porto.

A noter également qu'une nouvelle maison d'hôte haut de gamme, somptueusement décorée vient d'ouvrir dans un ancien palais sur le Largo de Sao Domingos (N°65): Maison Particulière.

-LIEUX CITES DANS L'ARTICLE :

- Boutique Anabela Baldaque: Rua Padre Luís Cabral, 1075, 4150 - 461 Porto. Son atelier est situé en face de la boutique: il comprend un bar cosy où l'on peut prendre un thé ou en café.

- Galerie de la biodiversité et jardin botanique: Rua do Campo Alegre 1191, 4150-181 Porto. http://jardimbotanico.up.pt.

- Marché aux poissons de Matosinhos : 4450-718 Matosinhos.

- Terminal de cruzeiros de Leixoes : Av. O Comércio de Leixões, Porto, Portugal.

- Atelier Susana Bravo: Rua Da Restauração, 420, Porto, Portugal. http://pintamacaca.blogspot.fr. https://www.facebook.com/artistasusanabravo/

- SHOPPING: la ville de Porto regorge de boutiques toutes plus attirantes les unes que les autres. La librairie Lello est connue de tous les touristes pour avoir inspiré la créatrice de la saga Harry Potter.

vida portugesa 2

A Vida Portuguesa toute proche est parfaite pour ramener des souvenirs de qualité. La raison d'être de ce superbe point de vente est de mettre en valeur les plus beaux produits du Portugal et de faire renaître des marques portugaises mythiques qui avaient disparu. On y trouve de nombreux produits de qualité: céramiques, huile d'olives, conserves, modèles réduits…

la petite coquette

A proximité la Petite Coquette (rue candido dos Reis 25) propose des produits de luxe d'occasion à des prix étudiés.

La rue Bombarda et le centre commercial au nom éponyme regorgent de boutiques d'artistes, d'artisans et de petits restaurants de qualité.

boutique luxe 2

- DEJEUNER: le restaurant Astoria de l'Intercontinental Porto dirigé par le chef Pedro Sequeira, est le restaurant gastronomique de la ville. Ce très bon restaurant offre en sus une somptueuse carte de vins locaux.

Nous avons également beaucoup apprécié la minuscule taverne Mercadores (Rua Dos Mercadores 36-38) et son excellent bar fondant à la croute de sel.

Dans un autre genre, le restaurant branché Terminal 4450 est situé dans l'ancien terminal du port. Il offre un choix de viandes succulentes (pour changer du poisson) dans un décor très contemporain très original. Il est à noter que des sets DJ sont proposés certains soirs.

- BALADES EN HELICOPTERES: Helitours propose des survols de Porto en hélicoptère à des tarifs très abordables.

- BALADES EN BATEAU PRIVE: FeelDouro organise des croisières privées sur le Douro, là encore à des tarifs très compétitifs par rapport à la France.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

REPORTAGES EUROPE

SONDAGE

Est-ce que la France doit discriminer les guéris du Covid par rapport aux vaccinés pour les pays oranges, rouges hors UE? En UE ils voyagent comme les vaccinés

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Recevez notre Newsletter !