Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :
La vallée du DOuro au Portugal

 Business Traveler France a interrogé le directeur de l'Office du Tourisme du Portugal pour savoir si les français pourront voyager au Portugal cet été. Le pays a été l'un des premiers à réagir en fermant ses écoles et ses frontières avec l'Espagne aux touristes le 15 mars dernier...

Business Traveler France : quel a été l'impact de l'épidémie sur le secteur touristique?

Jean-Pierre Pinheiro, Directeur de l'Office de Tourisme du Portugal en France et au Luxembourg : le secteur est 100% à l'arrêt depuis le début du confinement qui a eu lieu après celui de la France. (NDLR/ le gouvernement a appelé les Portugais à rester à la maison le 19 Mars). Les chiffres sont catastrophiques...

Business Traveler France : les hôtels et restaurant ont-ils rouvert?

Jean-Pierre Pinheiro : les hôtels sont désormais ouverts et les bars et restaurants vont rouvrir le 11 mai. Ils devront cependant répondre aux nouvelles exigences sanitaires. Les plages vont rouvrir le 1er juin mais comme en France on ne pourra pas s'y installer. Nous avons par ailleurs lancé le label Clean and Safe qui permettra plus facilement d'identifier les établissements qui se conforment aux réglementations sanitaires afin de rassurer les clients.

Business Traveler France : qu'en est-il des liaisons aériennes entre la France et le Portugal? quelle est la date de réouverture des frontières?

Jean-Pierre Pinheiro : TAP a repris ses vols vers Paris. (NDLR: du 5 au 17 mai TAP opère deux vols A/R vers Paris et Londres. La plupart des autres compagnies ont confirmé qu'elles reprendront les vols en Juillet comme Transavia du groupe Air France ou Easyjet (NDLR : Ryanair a également annoncé la reprise de la plupart de ses vols au 1er juillet, voir Ryanair reprendre 40% de ses vols en juillethttps://www.businesstravel.fr/ryanair-reprend-40-de-ses-vols-le-1er-juillet.html ).

Business Traveler France : la faillite d'AIgle Azur ou de Thomas Coook a eu aussi un impact sur l'offre vers le Portugal?

Jean-Pierre Pinheiro : oui cela a surtout eu un impact sur les lignes vers province comme Funchal à Madère ou Faro en Algarve mais la plupart de ces lignes ont été reprises par Transavia et le groupe Air France.

Business Traveler France : est-ce que les français pourront venir au Portugal cet été? quelle est la date de réouverture des frontières?

Jean-Pierre Pinheiro : nous faisons tout pour que les français puissent voyager à nouveau au Portugal : c'est pourquoi nous avons préparé ce label Clean and Safe. Nous sommes prêts! Concernant les frontières nous attendons. Nous menons des discussions bilatérales au niveau de l'Union Européenne. Du côté portugais les frontières sont ouvertes nous attendons donc une décision de la France. Nous sommes prêts à accueillir les touristes...

Business Traveler France : Quelles sont les prévisions pour l'été?

Jean-Pierre Pinheiro : on pensait qu'on allait avoir une bonne année car elle avait bien commencé. Sur les deux premiers mois nous avions enregistré une hausse de 13,7% des des clients dans l'hôtellerie et de 9,6% des recettes pour le secteur du tourisme.

Nous nous demandons ce que vont faire les français? Vont-ils aller à l'étranger ?

Tout est fait pour qu'ils restent en France. Même Atout France qui vise à promouvoir la France à l'étranger se transforme en promoteur du tourisme domestique.

Il y aura des freins : le moral des français est à 0, il y a eu 11 millions de personnes au chômage partiel. Les TPE et les artisans vont-ils pouvoir prendre des vacances alors qu'ils doivent rattraper le chiffre d'affaires perdu?
Le Portugal a cependant la chance d'avoir été moins touché par l'épidémie que l'Espagne ou l'Italie. Mais l'Office du Tourisme ne va pas jouer là dessus.

Au final la reprise va se faire surtout cet hiver et au printemps 2021. Les tour-opérateurs se concentrent d'ailleurs sur l'hiver et le printemps prochain. On compte aussi beaucoup sur la reprise des voyages familiaux cet automne alors que de nombreux retraités français sont installés au Portugal...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ NOS JOURNALISTES : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

La presse a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur de la presse comme jamais, les lecteurs doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des journaux indépendants présentant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de presse indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal au journalisme qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres magazines, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce au soutien financier des lecteurs, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et donner encore plus la parole aux lecteurs. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir un journalisme de qualité ouvert et indépendant et ceci pour de longues années. Chaque contribution des lecteurs, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: