Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

pegasus-orly
Le premier vol de la compagnie low-cost Pegasus Airlines a décollé de Paris Orly Sud à destination d'Istanbul le 12 mars dernier. Elle devient l'une des premières low-cost à se positionner sur l'axe Paris-Istanbul l'année où la ville est la capitale européenne de la culture.

Le vol inaugural a décollé en présence  d'Enis Tulca, Directeur de l’Office du Tourisme de Turquie et Conseiller culturel à l’ambassade de Turquie à Paris,  de Valérie Senentz, Directeur du Terminal Orly Sud - ADP et de responsables de la compagnie aérienne.

Pegasus compte casser les prix sur la route Paris-Istanbul avec des tarifs à partir de 79,99 euros TTC l'aller simple.

Mais attention, le service est bien différent de Turkish Airlines à l'image des compagnies low-cost. Il n'y pas de classe affaires et les vols de Pegasus atterrissent à Sabiha Gökçe, un aéroport relativement éloigné du centre ville (40 kms) et situé sur la rive asiatique contrairement à l'aéroport d'Atatürk où atterrissent la plupart des compagnies

A l'image de Ryanair, Pegasus cherche à réduire ses coûts en opérant ses vols depuis des aéroports aux tarifs moins élevés.

Les vols de Pegasus décollent tous les jours de Paris Orly Sud à 14H00 pour arriver à l'aéroport Sabiha Gökçen d'Istanbul à 18H20.

La compagnie low-cost Pegasus dessert actuellement 18 routes intérieures en Turquie et 15 destinations internationales dont de nombreux vols vers l'Allemagne où réside une importante communauté turque :Amsterdam, Athènes, Bâle, Berlin, Bruxelles, Düsseldorf, Copenhague, Cologne, Francfort, Krasnodar, Londres, Munich, Chypre du Nord, Stuttgart et Zürich.

Plus d'informations sur le site de PEGASUS.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS