Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Bizarrement aucune instruction n’est donnée pour les rétablis du Covid pour les voyages vers les pays hors UE classés vert, orange ou rouge. Ils sont considérés comme non vaccinés alors qu'ils bénéficient du pass pour voyager en Europe et qu'ils ont des anticorps plus longtemps que les vaccinés. Encore une ineptie de la bureaucratie française ou une décision qui vise à favoriser les laboratoires pharmaceutiques?

Nous vous avions informé dans un précédent article de la différence de traitement que mettent en place certains pays entre les vaccinés et les rétablis du Covid, des différences qui se justifient aucunement scientifiquement parlant.

En observant attentivement les règles diffusées par le gouvernement français pour les déplacements internationaux vers les pays orange et rouge nous avons remarqué qu'elles ne mentionnent pas les rétablis du Covid mais uniquement les vaccinés et les non vaccinés. Les rétablis du Covid contrairement aux règles européennes sont ainsi considérés comme des non vaccinés.

Il s’agit d’une situation ubuesque qui limite encore une fois la libre-circulation des français.

Car comme vous le savez sans doute, les personnes rétablies du Covid peuvent bien évidemment voyager comme les vaccinés et peuvent obtenir un pass sanitaire en France et dans la plupart dans tous les pays de l’Union Européenne.

Plus d'anticorps chez les guéris du Covid pourtant considérés comme des non vaccinés hors UE

Cela est logique alors que plusieurs études ont montré que le taux d’anticorps diminue bien plus rapidement chez les vaccinés que chez les personnes guéries du Covid. Ainsi cette étude montre que les anticorps diminuent de 40% par mois pour les vaccinés contre une baisse de 5% par mois pour les rétablis du Covid.

La fait d'assimiler des guéris du Covid aux non vaccinés semble viser à avantager les fabricants de vaccins car rien ne le justifie scientifiquement parlant. On a vu précédemment que les guéris du Covid ont des anticorps qui durent plus longtemps que les vaccinés.

La question se pose de savoir si les fonctionnaires qui ont pris ces mesures viseraient à favoriser sciemment des laboratoires pharmaceutiques pour forcer les guéris du Covid à se vacciner? Cela pourrait-il faire naitre dans le futur des accusations de corruption en justice ou de collusion d'intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques?

Quand on est guéri du Covid on voyage comme un vacciné dans l'UE mais comme un non vacciné hors UE, encore une ineptie du gouvernement!

Ainsi pour les pays rouges seules les personnes vaccinées sont peuvent pouvoir sortir et rentrer du territoire sans motif impérieux et sans test PCR au retour. Les personnes rétablies du Covid sont exclues de ce dispositif, ce qui s'apparente à une discrimination injustifiable scientifiquement et sanitairement.

En Belgique les rétablis du Covid ont les mêmes règles que les vaccinés lorsqu'ils rentrent d'un pays rouge. Le gouvernement français semble donc ne pas vouloir prendre en compte la science pour pousser les gens même guéris à se faire vacciner ce qui est inutile.

Cela est de plus totalement illogique alors que les personnes rétablies du Covid ont droit au pass sanitaire européen.

Aucune raison ne justifie une différence de traitements entre vaccinés et rétablis du Covid pour voyager comme le montre le pass sanitaire européen.

Nous avons envoyé des demandes de clarification au Ministère de l’intérieur à ce sujet. Il nous a informé que cette décision n'était pas de sa responsabilité mais de celle du Ministère de la Santé. Nous attendons donc un retour du Ministère de la Santé et vous tiendrons informés. A ce nous n'avons eu aucun retour du Ministère de la Santé bien moins réactif que le Ministère de l'intérieur.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS