Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 Alors qu'une personne guérie du Covid a plus d'immunité qu'un vacciné, elle peut bizarrement bien moins voyager dans le monde. Un paradoxe d'un monde où l'immunité naturelle compte moins car elle ne rapporte pas à l'industrie pharmaceutique...

Vous avez sans doute lu de nombreuses études qui rapportent que l'immunité d'une personne guérie du Covid est plus importante que celle d'une personne totalement vaccinée et dure plus longtemps.

Ainsi les vaccinés ont 13 fois de chance d'être infectés par le variant Delta que ceux qui ont guéri d'une infection préalable selon cette étude.

Et selon une étude du CHU de Strabsourg, l'immunité des personnes guéries du Covid durerait au moins un an pour 97% des personnes.

 En comparison l'efficacité du vaccin Pfizer serait de seulement 42%% pour protéger de l'infection au variant Delta selon une étude de la Mayo Clinic Health System.

Et une étude israélienne a de plus prouvé un « fort effet de baisse de l'immunité du vaccin après 6 mois ».

Une autre étude précise que les personnes qui ont déjà été infectées par le Covid sont « bien moins susceptibles que les personnes vaccinées d'attraper le vairant Delta, de développer des symptômes ou d'être hospitalisées avec un Covid sévère ». Les vaccinés sont ainsi 27 fois plus susceptibles d'avoir une infection Covid avec symptômes que les personnes immunisées naturellement. Au total 15 autres études confirment cela.

Un article américain s'interroge de ce fait sur l'utilité des pass sanitaires alors que les personnes vaccinées sont plus susceptibles d'être malades que les personnes immunisées naturellement. « Avoir été maladie du COVID  offre une meilleure immunité que les vaccins (de nombreux professionnels), de sorte que les pass sanitaires ne sont pas seulement des absurdités scientifiques, ils sont également discriminatoires et contraires à l'éthique », a observé Martin Kulldorff, biostatisticien et épidémiologiste et professeur à Harvard.

Bizarrement en plus la durée du pass sanitaire pour les personnes guéries du Covid n'est que de 6 mois comme les vaccinés alors que la durée d'immunité d'une personne guérie est plus importante  : pourquoi?

Par ailleurs il est bien plus complexe de voyager lorsque l'on est guéri du Covid alors que pourtant on a une immunité plus forte et plus longue qu'en étant vacciné selon les études citées plus haut.

Ainsi tous les pays ne reconnaissent même pas une validité de 6 mois du pass pour les personnes guéries du Covid même en UE. Ainsi en Roumanie un certificat de rétablissement n'est valable qu'entre 14 et 90 jours. D'autres pays n'acceptent le certificat qu'après 30 jours comme la Grèce et jusqu'à 180 jours. En général la plupart des pays de l'UE acceptent le certificat de rétablissement mais en dehors de l'UE c'est plus compliqué. Ainsi des états comme  comme le Maroc, la Turquie ou les Emirats Arabes Unis n'acceptent même pas le certificat d'immunité. Au Royaume-Uni une quarantaine est exigée sauf pour les personnes vaccinées...Il en est de même au Canada où seuls les voyageurs vaccinés sont exemptés de quarantaine.

On voit que pour la première fois une personne guérie d'une maladie aura plus de mal à voyager qu'une personne vaccinée ce qui est tout simplement stupide et contraire aux données indiquées par les études scientifiques.

Les autorités de nombreux pays devraient prendre en compte ce fait et ouvrir plus largement leurs frontières aux personnes guéries du Covid.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS