Partagez cet article :
Suite au Brexit, Ryanair va changer ses projets et ne prévoit plus de se développer au Royaume-Uni…

ryanair avions tarmac

Michael O'Leary, le CEO de Ryanair doute que le Brexit puisse éventuellement arriver mais pendant ce temps la low-cost change ses projets pour les années à venir, notamment en ce qui concerne le déploiement de ses nouveaux avions et leurs bases.

«Ce n'est pas la fin du monde mais c'est assurément une période d'incertitudes. Le Royaume-Uni va être en récession et le consommateur anglais va voyager moins et dépenser moins, ça c'est certain. D'un autre côté, une Libre plus faible va engendrer plus de voyages des européens vers le Royaume-Uni, encore plus si l'Euro se renforce…Ils voudront dire au revoir à un pays et àdes gens merveilleux, avant que Boris et Nigel décident de fermer les barrières.

Si le Royaume-Uni reste dans le marché unique, les choses se poursuivront normalement et le Royaume-Uni fera toujours partie du ciel ouvert européen. Si le Royaume-Uni quitte le marché unique, il y aura beaucoup de complications.  Nous avons de l'espoir et espérons que les deux parties trouveront un moyen de maintenir la libre circulation des européens. Mais alors qu'il reste des incertitudes et qu'il y a d'importantes fluctuations monétaires, les sociétés comme la nôtre ne se hâteront pas de faire des investissements additionnels au Royaume-Uni. 50 avions vont rejoindre notre flotte l'an prochain et nous ne prévoyons pas de déployer l'un de  ces avions au Royaume-Uni. Au contraire nous nous focaliserons sur les pays faisant partie du marché unique comme l'Italie, l'Espagne ou l'Allemagne» a déclaré Kenny Jacobs, le directeur marketing de Ryanair.

www.ryanair.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut

Réservez un vol en éco premium !