Partagez cet article :

Ryanair vient d’annoncer qu’elle allait se structurer comme le groupe anglais IAG, maison mère de British Airways…

Dans un communiqué Ryanair a indiqué qu’une petite équipe allait s’occuper du développement de 4 filiales: Ryanair DAC, Ryanair Sun, Ryanair Uk et Laudamotion.

Chaque aura son propre CEO et ses propres équipes de management.

Cela fait suite au rachat de 100% de Laudamotion par Ryanair.

Ryanair deviendra le nouveau CEO du groupe et un nouveau directeur exécutif de Ryanair sera nommé prochainement. Michael O’Leary sea en charge de gérer l’allocation des capitaux, de mètre en place des programmes de réduction de coûts, de l’achat des avions et des opportunités de fusions et acquisitions.

Michael O’Leary connu pour ses commentaires parfois provocateurs a rejoint Ryanair en tant que Directeur financier en 1988 et est devenu CEO de la compagnie en 1994.

Ryanair a publié parallèlement ses résultats pour le 3ème trimestre de son année fiscale 2018 avec des revenus en hausse de 9% à 1,53 milliards d’euros mais une perte nette de 20 millions d’euros hors Laudamotion.

L’an passé la compagnie avait enregistré un bénéfice de 106 millions d’euros après impôts à la même période.

La croissance du trafic a atteint 8% pour atteindre 33 millions de passagers et elle a été atténuée par une baisse des tarifs moyens du fait d’un surcapacité en Europe cet hiver a précisé la compagnie. Les revenus ancillaires ont été en hausse de 26% mais ont été compensés par la hausse des cours du pétrole, des salaires et des coûts associés au règlement EU261.

Il s’agit du premier trimestre où Ryanair affiche des pertes depuis 2014 alors que la situation st délicate pour les low-costs actuellement. Primera Air et Cobalt Air ont fait faillite en 2018 et Michael O’Leary a prévu « d’autres faillites cet hiver ».

La low-cost Wizz Air a réalisé un bénéfice de 1,7 millions d’euros au 3ème trimestre contre 14 millions pour la même période l’an passé.

De son côté Norwegian lutte pur sa survie du fait de ses dettes. IAG a annoncé la vente de 3,93% du capital qu’il détenait au sein de la compagnie norvégienne. Mardi dernier Norwegian a annoncé une augmentation de capital afin de pallier à ces difficultés alors qu'elle doit annoncer une perte avoisinant 390 millions d'euros. Elle va fermer des routes, réduire ses coûts et devrait aussi remettre en question l'achat de certains avions.

IAG qui a été fondée en 2011 avare la fusion de BA puis d’Iberia, regroupe également plusieurs autres compagnies comme Aer Lingus, Vueling et Level à l’image d cela nouvelle structure fondée par Ryanair.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut