Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

SAS va sous-traiter la gestion de la moitié de sa flotte

SAS veut réduire ses coûts d'exploitation en sous-traitant sa flotte d'avions régionaux. Elle a par ailleurs confirmé qu'elle n'opérerait plus qu'un type d'avion court-courrier d'ici 2020...

 b737-sas

Suite à l'acquisition de Cimber A/S (qui va continuer à utiliser sa marque) RED1 SAS avait déjà sous-traité à la compagnie la gestion de 12 CRJ900.

Puis SAS a pris la décision de transférer 5 B737 à sa filiale Blue 1 basée en Finlande

Dans un mémo interne dont certains médias scandinaves ont eu accès, on vient d'apprendre que SAS pourrait sous-traiter tous les vols d'avions de moins de 120 sièges à des compagnies externes ou des filiales comme Blue1, RED1 ou Braathens Regionnal Jet Times.

A partir de 2017, tous les avions de moins de 150 sièges serrent gérés par des compagnies externes.

Si ce plan qui avait déjà été présenté en 2013 voit bien le jour, SAS ne gérerait plus tous ses A319, B737-600 et B737-600 soit environ 61 avions.

La stratégie de SAS se rapproche ainsi de celle de Lufthansa qui a décidé de transférer une grande partie de ses avions court/miyen-courriers à sa filiale Germanwings.

Par ailleurs la compagnie ne devrait plus opérer qu'un type d'avion dans sa flotte court et moyen-courrier d'ici 2020.

Elle va devoir choisir entre garder ou vendre ses 29 B737-800NG ou annuler ou pas sa commande de 30 A320neo.

Toutes ces décisions visent à rendre les tarifs et les coûts de la compagnie encore plus compétitifs vis à vis des compagnies aériennes low-costs.

www.flysas.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ