Partagez cet article :

Le salon Mobile World Congress de cette année a été l'occasion de rappeler que les smartphones deviennent omniprésents dans notre vie quotidienne et professionnelle…

Il y a eu pléthore de nouveautés cette année au Mobile World Congress comme chaque année.

Samsung a dévoilé ses nouveaux smartphones S9 et S9+ qui offrent notamment des fonctionnalités photographies de très haut niveau en base lumière.

Les smartphones se transforment en appareils photos évolués

Les deux objectifs du S9+ permettent notamment de réaliser un effet de flou à l'arrière plan pour des images plus professionnelles. Samsung a également intégré une fonction amusant pour réaliser des emojis animés avec des visages. Mais grâce à des foncions d'intelligence artificielle, il est désormais possible de transcrire un texte en le scannant : une fonction pratique pour les professionnels.

Asus a également présenté un nouveau smartphone doté de 4 caméras pour réaliser des photos grand angle : le ZenFone 5 Lite. Asus tout comme Samsung et Huawei misent également sur l'intelligence artificielle qui dope les performances de leurs smartphones.

Des écrans toujours plus grands

Cette année la tendance est toujours aux très grands écrans chez Samsung, Asus, mais aussi chez Sony avec son l'Xperia XZ2 et chez Wiko avec ses View2 au format 19:9.

De son côté, Apple prévoit de lancer 3 nouveaux smartphones d'ici la fin 2018 dont un nouvel iPhone doté d'un écran de 6,5 pouces contre 6,2 pouces pour le nouveau S9+ de Samsung.

Les smarphones : nouvelles cartes bancaires

La plupart de ces nouveaux smartphones intègrent également la technologie NFC qui permet d'effectuer des paiements sans fil pour des petites sommes ou d'acheter des titres de transport.

Car le paiement va être l'une des grandes révolutions de ces prochaines années dans le mobile. Orange l'a bien compris en lançant sa banque.

Sébastien Bazin le CEO d'Accor estime de son côté que les mobiles vont bouleverser l'industrie hôtelière et le marché du tourisme : « dans l'industrie du voyage d'ici 5 ou 6 ans 100% des transactions de voyage seront mobiles » estime-t-il.

Google a ainsi déclaré qu'il allait se focaliser sur les mobiles en 2018. Le géant de la recherche en ligne a d'ailleurs amélioré les fonctionnalités mobiles de Google Flights pour mieux intégrer les fonctionnalités de réservation d'hôtels dans son application et la version mobile de son site web.

Avec la 5G, plus de limites de débits

On a également beaucoup parlé de la 5G au Mobile World Congress, une technologie si prometteuse qu'elle pourrait permettre des débits théoriques de plusieurs Gbit/s. Il n'y aura donc plus de limite en terme de débit pour les smartphones ce qui devrait révolutionner l'écosystème mobile et faire des smartphones les couteaux suisses du XXIème siècle.

Orange a annoncé qu'il testait la 5G en France et cette technologie pourrait même être déployée aussi tôt qu'en 2019.

Grâce à ses débits prometteurs la 5G pourrait révolutionner le monde des voyages notamment avec la traduction automatique qui devrait permettre de faire communiquer en temps réel deux personnes ne parlant pas la même langue. Les possibilités sont innombrables dans de multiples secteurs. Airbus et Oneweb ont d'ailleurs annoncé un partenariat pour implémenter la 5G au sein des avions.

La 5G va également permettre la transformation des opérateurs en fournisseurs de Cloud Computing comme le montre l'initiative de NEC/Netcracker et de Vodafone.

Les enjeux de la vie privée pour la sauvegarde des démocraties

Mais une menace plane sur les hautes technologies : l'espionnage des Etats et de la vie privée toujours plus important comme le note le cabinet John Strand Consult.

Alors que les états s'intéressent de plus en plus à la vie privée des individus sous prétexte de lois antiterroristes, la possibilité d'un monde totalitaire est plus que jamais d'actualité dans les démocraties occidentales alors que les smartphones permettent potentiellement d'écouter, de filmer de tracer sur une carte chaque fait et geste d'un individu. D'autant que les smartphones intègrent en plus désormais des systèmes de reconnaissance faciale et digitale.

Sans une justice plus forte, une presse plus libre et des lois protégeant plus la vie privée des individus, plane la menace d'une société de surveillance généralisée qui bafouerait les règles de la civilisation gréco-romaine.

Les opérateurs et les géants de la high-tech ont un grand rôle à jouer dans cette bataille à venir pour préserver la vie privée. « Les opérateurs comme Vodafone, Telenor, Telefonica, Verizon luttent via des rapports sur la transparence pour montrer aux consommateurs et aux citoyens comment les gouvernements veulent les surveiller » indique le cabinet John Strand Consult dans un rapport.

Les progrès des NTIC sont si rapides que les questions d'éthique n'ont jamais été autant d'actualité.

La jeune pousse finlandaise Eepoo a d'ailleurs été créée en 2017 comme une initiative à but non lucratif. Elle vise à développer des smartphones respectant la vie privée des individus et était présente cette année au Mobile World Congress. Elle a été fondée par Gaël Duval le créateur de Mandrake Linux. La société s'est financée via une campagne de crowfunding et a récolté des sommes 400% supérieures à ses objectifs, signe de l'intérêt du grand public pour le respect de la vie privée.

En résumé, les smartphones intègrent une puissance de calcul et des fonctionnalités inimaginables dans un si petit terminal il y a juste quelques années et vont devenir le couteau suisse du monde high-tech. L'intégration de l'intelligence artificielle encore balbutiante, promet des progrès exponentiels dans les mois à venir et les enjeux autour de la vie privée sont plus importants que jamais.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut