Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
tama330___nouveau_logo_1.jpg
TAM Airlines profite de  la bonne santé de l'économie brésilienne et de l'arrêt des vols de son concurrent Varig. La compagnie devrait opérer elle-même d'ici la fin de l'année un vol avec escale vers la capitale du Pérou Lima. Les vols vers Lima étaient jusqu'à présent opérés en code-share avec la compagnie LAN. 
 
 
 
Le réseau de TAM Airlines ne cesse de s'agrandir. Après le lancement réussi de de sa ligne Paris-Sao Paulo en 1999, puis l'ouverture de vols vers Rio de Janeiro en janvier 2007, Recife et Salvador de Bahia, la compagnie aérienne s'apprête à lancer un vol avec escale (à Sao Paulo) depuis Paris  à destination de Lima au Pérou. Une ligne qui va conforter la position de TAM Airlines en Amérique du Sud.
 
Car en dehors de ses vols  vers son pays d'origine, le Brésil, TAM propose en effet de nombreux vols en correspondance vers l'Amérique Latine depuis son hub de Sao Paulo comme Buenos Aires, Santiago, Montevideo, Caracas... 
"Lima est peu et desservie depuis la France et nous pensons qu'il existe un marché" nous a confié Gilles Le Boulaire son directeur France. 
 
Les temps ont bien changé depuis les débuts de la compagnie en 1961. TAM Airlines a été créée par un commandant de bord, Rolim Adolfo Amaro, en opérant des vols régionaux affaires au départ de Sao Paulo, la capitale économique du Brésil. La compagnie a capitalisé sur le succès de ses vols nationaux pour s'étendre à l'international en lançant des vols vers Miami et les principales villes européennes comme Paris, Londres, Milan, Francfort...
"Notre croissance a été prudente et régulière au contraire de nombre de nos concurrents brésiliens" précise-t-il.
 
Aujourd'hui, TAM Airlines est numéro à la fois pour les vols domestiques et internationaux au Brésil et est devenue la première compagnie aérienne d'Amérique Latine. Une vraie performance alors que Varig est aujourd'hui l'ombre d'elle-même et s'est retirée récemment du marché français (voir notre article Varig se retire d'Europe).
 
Une compagnie attentive aux voyageurs d'affaires
 
tamaffaires_cabine_lit__video.jpg
Bien que TAM Airlines s'intéresse aussi au marché grand public, la compagnie a toujours apporté une grande attention à la satisfaction de ses clients affaires: "notre société s'est toujours appuyé sur le marché affaires pour sa croissance. C'est pourquoi depuis le lancement de nos vols en France, nous proposons un service de limousine gratuite à nos clients dans un rayon de 50 kilomètres autour de l'aéroport "se félicite  Gilles Le Boulaire . 
Les clients affaires ou première bénéficient d'une siège inclinable à 180°, d'un espace de 1,95 mètres entre les 34 ou 22 sièges de la classe affaires, d'un écran vidéo individuel et de prises fax, téléphone et PC. 
La compagnie soigne également sa restauration avec une carte méditéranéenne inspirée par l'huile d'olive: deux petites mignonettes d'huile sont d'ailleurs offertes aux passagers. 
 
Par ailleurs, TAM a inauguré en avril dernier un nouveau salon  affaires à Sao Paulo dédié spécifiquement aux passagers première. 
 
Pour le futur, le coeur de la compagnie balance entre Skyteam et Star Alliance. "Nous avons été courtiosés par ces deux alliances mais nous n'avons pas encore pris de décision. Nous sommes cependant déjà partenaires de TAP, Lufthansa et United..." note Gilles Le Boulaire. 
Par ailleurs, les passagers français pourraient bientôt être les premiers à tester l'A380 sur les vols Paris-Sao Paulo. Car Paris a toujours été une ville privilégiée par TAM Airlines. "L'information a filtrée dans la presse mais n'a pas été démentie par notre direction" ajoute Gilles Le Boulaire. Il faudra cependant patienter encore quelques années avant de pouvoir s'envoler vers le pays le plus vaste et le plus peuplé d'Amérique du Sud en superjumbo...
 
Plus d'informations sur le site de TAM AIRLINES
 
 
Un salon luxueux à Sao Paulo

tam_salon_premier_sao_paulo.jpgDepuis le début du mois d'avril 2008, les passagers première de la compagnie brésilienne peuvent profiter d'un salon qui leur est réservé. 

Ouvert aux passagers à destination de New York, Paris, Milan et Londres, ce salon de 130 mètres carrés propose les services indispensables comme une connexion Internet à haut débit, un large choix de magazines mais aussi plus rares comme une bibliothèque et un pianiste. Chaque soir, un musicien vient jouer quelques morceaux pour détendre les voyageurs d'affaires.  Le service de restauration est dirigé par un chef français: Yann Corderon. De quoi bien se détendre avant de prendre l'avion. Les passagers affaires disposent quant à eux également d'un salon à Roissy (ouvert aussi aux passagers première) et à Sao Paulo.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
INFORMATIONS PRATIQUES :
 
TAM Airlines opère deux vols quotidens vers Sao Paulo, un vol quotidien vers Rio de Janeiro, un vol hebdomadaire entre Paris et Recife et un vol hebdomadaire entre Paris et Salvador de Bahia. 
 
PRIX:
 
A/R en classe économique à partir de 554 euros HT et à partir de 3400 euros en classe affaires.  
 
 
 
 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut