Partagez cet article :

Nous avions annoncé il y a 10 jours les difficultés de Thomas Cook. Le groupe de voyage vient de cesser ses activités après l'échec de négociations de dernière minute pour sauver l'entreprise...

La compagnie a publié le message suivant sur son site web : « Thomas Cook UK Plc et ses entités associées anglaises sont sous contrôle de l'Official Receiver. L'activité anglaise a cessé ses activités avec effet immédiat et tous les vols à venir et les voyages sont annulés ». Le Conseil d'administration a placé la compagnie en liquidation judiciaire avec effet immédiat.

Nous avions annoncé le 16 septembre dernier que Thomas Cook recherchait activement des fonds pour faire face à des problèmes de trésorerie soit environ 1 milliard d'euros au total. Des créanciers avaient demandé la semaine passé à Thomas Cook de trouver 200 millions de Livres en plus des 900 millions apportés par le Chinois Fosun, l'actionnaire principal du groupe.

Les négociations ont achoppé pendant le week-end.

Opération de rapatriement Matterhorn

Le Département des Transports a indiqué qu'il avait débuté « la plus grande rapatriement de l'histoire en temps de paix » avec des « dizaines d'avions charters » utilisés pour faire rentrer 150000 clients anglais chez eux.

Une opération de rapatriement sous le nom de code Matterhorn est menée au Royaume-Uni pour les clients de Thomas Cook. La procédure devrait également être valable pour les autres clients citoyens d'un pays membre de l'Union Européenne. 

On estime qu'au total 600000 clients de toutes nationalités vont devoir être rapatriés.

« Tous les clients Thomas Cook à l'étranger qui ont réservé un vol retour vers le Royaume-Uni dans les 2 prochains semaines seront rapatriés à une date aussi proche que possible de leur date de retour prévue ».La Civil Aviation Authority est sur le point de contacter des hôtels pour héberger les clients de Thomas Cook et les rassurer quant aux coûts qui seront couverts par l'Air Travel Trust Fund/ATOL.

« Tous les clients de Thomas Cook où qu'ils soient dans le monde seront rapatriés vers le Royaume-Uni sur des vols spéciaux ou auront un vol réservé avec une autre compagnie sans coûts supplémentaires. Un site dédié offrira des informations pour tous les passagers. Un petit nombre de passagers pourra avoir besoin de réserver ses vols : ces passagers pourront alors demander un remboursement. Pour tous les vols vers le Royaume-Uni, peu importe que les clients soient protégés par ATOL ou pas, leur nationalité. Tous les voyageurs Thomas Cook auront un vol retour vers le Royaume-Uni dans les deux semaines ».

« Des centaines de personnes vont être déployées de la part de nombreuses agences gouvernementales dans les centres d'appels et les aéroports pour aider les clients ».

La plus ancienne société de voyage fondée au Royaume-Uni en 1845 aurait eu besoin d’un milliard d’euros pour passer la saison hiver.

Les difficultés seraient dues à sa fusion avec la société MyTravel en 2017 : la dette de Thomas Cook avoisinait 2 milliards d’euros.

La faillite de Thomas Cook serait aussi due à plusieurs raisons : été plus chauds qui incitent moins les voyageurs du nord à partir au sud, réservations de plus en plus tardives, concurrence féroce sur Internet…

Thomas Cook emploie 20000 personnes dont l'avenir est désormais incertain.

L'entreprise réalisait un chiffre d’affaires d’environ 10 milliards d’euros en Europe. En France, Thomas Cook détient notamment le tour-opérateur Jet Tours et environ 430 agences de voyage.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut