Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

United se retire de Dubai

united boeing747 nouveau logo

La compagnie américaine va cesser ses vols entre Washington-Dulles et Dubai.

«Du fait du développement des compagnies du Golfe et de la décision récente du gouvernement américaine, nous arrêtons notre vol Washington Dulles-Dubai. Le dernier départ de Washington aura lieu le 23 janvier 2016 et le dernier départ de Dubai le 25 janvier.Nos partenaires Lufthansa et Ai Canada continueront de desservir Dubai» a déclaré United dans un communiqué.

Cette décision fait suite à l'arrêt de la ligne Atlanta-Dubai par Delta. L'ancien CEO d 'United a déclaré que les accord Ciel Ouvert avaient été par les compagnies du golfe.

«Même si nous avons opéré avec succès la route Washington-Dubai durent les 7 dernières années, l'arrivée de compagnies subventionnées comme Emirates et Etihad à Washington ont créé un déséquilibre entre l'offre et la demande vers les Emirats Arabes Unis. Comme ils ont ajouté de la capacité subventionnée, notre route Washington-Dubai est devenue moins rentable. En août, la General Services Administration a annoncé qu'elle octroyait le contrat du gouvernement américain pour 2016 sur la route Washington-Dubai à JetBlue, qui a des accords de partage de code avec Emirates. Nous avons formellement protesté suite à cette décision sans succès. JetBlue n'opère pas de vols vers le Moyen-Orient et n'a pas de présence dans cette région. Son partenaire, Emirates, opérera seul cette route et transportera environ 15000 employés du gouvernement dont du personnel militaire actif  dont les voyages sont payés par les contribuables américains. Il n'est pas normal que le GSA ait octroyé cette route à une compagnie qui n'opère pas de vols vers le Moyen-Orient et qui compte sur une compagnie étrangère subventionnée pour transporter les employés du gouvernement, du personnel militaire et des contractants. Nous pensons que cette décision enfreint le Fly American Act qui limite les achats du gouvernement américain auprès d'une compagnie non américaine. Pour la route Washington-Dubai, JetBlue sert d'agent de réservation pour Emirates» a assuré Steve Morrissey, vie-président en charge de la législation et de la politique chez United.

«Depuis des mois nous parlons des subventions sans précédent des gouvernements à Etihad, Emirates et Qatar Airways qui faussent la concurrence et menacent les emplois américains. Nous continuons d'appeler l'administration Obama à demander des consultations avec les Emirates Arabes Unis et le Qatar pour s'assurer que les accords Open Skies sont bien respectés» a-t-il ajouté.

Selon notre journaliste Alex McWhirter, certains critiques estiment que les compagnies américaines ne peuvent pas concurrencer les compagnies du Golfe.

Ces dernières offrent de meilleurs produits premium et opèrent l'A380, un avion très populaire auprès des passagers. Et même s'il est vrai que les compagnies américaine ne peuvent pas proposer du trafic au delà du Golfe, elles ont de nombreux avantages aux Etats-Unis. Delta par exemple a un énorme hub à Atlanta avec des correspondances vers des centaines de destinations aux Etats-Unis.

www.united.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ