Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

De nombreux propriétaires de voiliers se plaignent sur les forums des nouvelles réglementations complexes pour entrer dans les îles ou pays. Une situation qui relève de l’ubuesque notamment après une traversée de plus de 15 jours de l’Atlantique…

Les pays pourraient faire beaucoup mieux dans la gestion de la crise du Covid. La commission anglaise des comptes publics a remis en cause récemment les restrictions mises en place par le gouvernement anglais durant la pandémie en indiquant que le « gouvernement ne savait pas si les restrictions avaient fonctionné ».

Pourtant chaque pays dans le monde y est allé de ses restrictions et il est toujours très difficile pour les non vaccinés de voyager dans de nombreux pays alors que les vaccinés sont pourtant peu protégés de la contamination avec les nouveaux variants.

Un navigateur traversant l’Atlantique et ayant de fait effectué une quarantaine de plus de 20 jours se verra imposé les mêmes conditions qu’un voyageur prenant l’avion. Certains navigateurs ont décidé ces derniers mois d’éviter les îles françaises du fait de formalités trop strictes (voir ce fil https://www.hisse-et-oh.com/sailing/protocole-sanitaire-arrivee-en-voilier-en-guadeloupe-slash-martinique-ou-barbade).

Heureusement depuis le 1er août et grâce à l’opposition à l’Assemblée Nationale les choses se sont arrangées et le passe sanitaire n’est plus demandé au départ et au retour de France. Le motif impérieux ne peut plus être imposé également. « Les voyageurs n’ont plus à présenter d’attestation sur l’honneur de non contamination et d’engagement à se soumettre à un test antigénique ou un examen biologique à l’arrivée sur le territoire national. Il en va de même pour les déplacements entre la métropole et chacun des territoires ultramarins» note le Ministère de l’intérieur sur une site dédié aux déplacements en Outre-Mer.

On peut donc désormais naviguer à nouveau facilement vers les Antilles françaises vacciné ou non.

Par contre la navigation vers les autres îles des Antilles reste toujours compliquée, particulièrement pour les non vaccinés.

Pour les vaccinés il faut faire des test PCR de moins de 72H en Dominique. Par contre à Sainte Lucie, la Barbade (formulaire à remplir), la Grenade, Saint Vincent-les grenadines, à Sainte Lucie, en République Dominicaine, à Haïti, en Jamaïque aux îles vierges aucun test n’est demandé. A Cuba les vaccinés devront subir des tests aléatoires.

Pour les non vaccinés cela se complique et devient un véritable casse-tête.

Les Départements français sont ouverts tout comme la République Dominicaine, les îles vierges britanniques ou la Jamaïque.

Par contre, des tests de moins de 72H sont exigés en Haïti, au Bahamas, à Saint Vincent-les Grenadines, à Sainte Lucie ( de moins de 5 jours).

A Cuba des tests aléatoires sont effectués à l’arrivée. A la Barbade, des tests de moins de 72H sont obligatoires et il faut effectuer une quarantaine de 7 jours dans un hôtel approuvé par le gouvernement puis effectuer un test à l’arrivée, au 5ème jour et il y a un formulaire à remplir. On nage dans le délire administratif. A la Dominique, il faut également un test de moins de 72H, un test antagénique à l’arrivée et il faut effectuer une quarantaine de 5 jours.

Antigua et Barbuda est fermée aux visiteurs.

Les marins devront ainsi se poser la question suivante : comment présenter un test de moins de 72H lorsque l’on voyage en bateau alors qu’il faut souvent plusieurs jours de voile pour arriver à bon port?

On voit donc que dans le domaine de la voile, le retour au monde d’avant est encore loin pour les non vaccinés.

Alors que la France s’est enfin libérée de cette obligation vaccinale déguisée de nombreux pays continuent à l’imposer sans justification scientifique au regard de la très faible protection des vaccins aux contaminations avec les nouveaux variants…Tests et quarantaine pour les non vaccinés ou comment discriminer pour inciter à acheter des vaccins peu utiles pour protéger des contaminations comme on l'a vu avec les vagues de Covid récentes dans tous les pays fortement vaccinés.

  
Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS