Partagez cet article :

Hormis le lancement de ses nouveaux espaces communs, Adagio a de grandes ambitions à l'international notamment en Allemagne et au Royaume-Uni. Entretien avec Karim Malak, directeur délégué général chez Adagio.

Business Traveller France : quel est le but de Paribas en s'associant avec vous pour la marque HiPark? Cette marque va-t-elle subsister? Depuis quand a été négocié cet accord?

Karim Malak : notre objectif est de faire profiter BNP Paribas de notre expertise et de notre position sur le marché de l'Aparthotel.

C'est un produit en tant que tel. Nous allons leur apporter notre réseau de distribution et notre clientèle va bénéficier d'une offre encore plus étendue. Nous allons aussi intégrer les résidences HiPark au sein de notre programme de fidélité, Le Club Accorhotels.

L'objectif est aussi de s'appuyer sur les projets immobiliers de BNP Paribas Real Estate pour développer plus d'aparthotels notamment à l'international.

Quant à la marque HiPark, pour le moment les résidences seront appelées HiPark By Adagio.

Business Traveller France : est-ce que les nouveaux espaces communs que vous installez dans vos résidences sont une réponse au développement d'Airbnb ? Comment les avez-vous conçus ?

Karim Malak : ils ne sont pas une réponse à Airbnb. Ces nouveaux espaces répondent aux besoins des nouvelles générations : lorsque ces clients séjournent dans une de nos résidences, ils recherchent de plus en plus des expériences et de la convivialité.

Auparavant nos espaces communs étaient avant tout fonctionnels :  service de réception, petit-déjeuner...

Désormais, nous allons proposer de nouveaux services : apéritifs, cuisine partagée, bibliothèque d'objets en libre-service afin que nos clients puissent personnaliser leur appartement...

Business Traveller France : vous allez recruter plus de personnel pour offrir ces services?  Quelles seront les résidences à en être équipés ?

Karim Malak : ce sont les équipes en place qui vont s'en occuper. De nombreuses résidences organisent aujourd'hui un apéritif par semaine pour que nos hôtes fassent connaissance. Mais notre objectif est d'augmenter le nombre de ces apéritifs chaque semaine. Nos réceptionnistes vont être chargés de s'en occuper. En terme de déploiement, 64 résidences sur 85 en Europe devraient offrir ces nouveaux espaces communs et services d'ici 3 ans.

Business Traveller France : vous avez annoncé de nombreux partenariats à l'international (Pologne, Afrique…), quels sont vos objectifs principaux dans ce domaine en 2018 ?

Karim Malak : notre objectif est de totaliser 150 résidences en 2021 soit un total de 150000 appartements contre 100 aujourd'hui. Nous comptons mettre l'accent sur notre développement au Royaume-Uni et en Allemagne. Il n'y a pas de raison pour que l'on ait pas au moins une quarantaine de résidences dans chacun de ces pays. Nous voulons devenir la référence dans ces deux pays. Nous allons aussi nous développer aux Pays-Bas et allons ouvrir notre première résidence au Maroc en 2018.

En liaison avec Accor nous visons aussi à nous développer à l'international via nos accords de Master Franchise notamment en Afrique.

www.adagio-city.com

  

DISCUTEZ DE CET ARTICLE, AJOUTEZ UNE INFORMATION: CLIQUEZ SUR CE LIEN

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


Aller en haut