La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

 Ce sont de bien mauvaises nouvelles pour l'ensemble de l'industrie. Aeroflot ferme ses agences en Europe et quitte l'alliance Skyteam...

Valérie Broquet la directrice commerciale d'Aeroflot en France a publié un post cette semaine sur Linkedin en précisant que toutes les escales d'Aeroflot allaient fermer en Europe et aux Etats-Unis.

Parallèlement on a appris qu'Aeroflot ainsi que S7 ont été suspendues de l'alliance Skyeatm qui comprend Air France-KLM.

Peu de temps avant la Russie avait indiqué qu'elle quittait l'Organisation Mondiale du Tourisme avant qu'un vote l'oblige à quitter cette organisation.

Aeroflot avait rejoint l’alliance Skyteam en 2006 et était l'un de membres les plus anciens : elle avait été la 7ème compagnie à rejoindre l'alliance.

Ce départ d'Aeroflot va renforcer les alliances concurrentes dont Oneworld et Star Alliance.

Parallèlement le Ministre russe des finances, Anton Siluanov, a confirmé que le gouvernement allait recapitaliser Aeroflot en utilisant le Fonds National de Santé selon un communiqué publié par Interfax. « La recapitalisation d'Aeroflot proviendra du NWF. Nous aiderons RUssian Railways, la société de développement urbaine et du logement et la banque Gazprom cette année ».

Le gouvernement russe pourrait allouer 107 milliards de roubles au NWF dans ce but.

Les sanctions ont jusqu'à présent très peu d'effet sur le Rouble qui a même monté face au Dollar alors qu'un nouveau bloc s'organise entre la Chine, la Russie et des BRICS mettant fin à des années d'hégémonie américaine. On assiste à un période charnière de l'histoire comme lorsque les Etats-Unis ont supplanté le Royaume-Uni et l'Allemagne après la Première guerre mondiale. Il est probable que du fait de la guerre en Ukraine Aeroflot se tournera vers l'Asie et vers la plupart des pays du monde qui n'ont pas voté de sanctions vis à vis de la Russie. La guerre en Ukraine affaiblira les flux touristiques et économiques au dessus de l'Eurasie et risque de marginaliser l'Europe pour accélérer les échanges dans le Pacifique ce qui marginalisera sans doute les compagnies européennes.

L'interdiction de survol de la Sibérie par la Russie coûte très cher aux compagnies européennes principalement.

Elle engendre une hausse de la durée de variant de 90 minutes entre Francfort et Pékin à 5H entre Helsinki et Tokyo selon Eurocontrol ce qui renchérit considérablement les coûts et rend de nombreuses routes vers l'Asie difficiles à rentabiliser. De ce fait des vols entre Amsterdam et Tokyo ou entre Francfort et Chengdu ont été suspendus et de nombreuses routes ont vu leurs fréquences se réduire...Sans compter qu'avec la hausse du kérosène chaque heure de route supplémentaire est un gouffre financier. Cette guerre ne va au final qu'accélérer la décroissance de l'Europe pour accélérer celle de la zone Pacifique, il en sera de même au niveau aérien...

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut