Partagez cet article :

Aigle Azur va ouvrir des vols vers Sao Paulo et Pékin cette année. Le groupe renforce par ailleurs son réseau européen avec une nouvelle route vers Milan en Italie après Berlin l'an passé...

Le nouveau président d'Aigle Azur ne chôme pas. La compagnie a annoncé un programme de développement sans précédent au cours de son histoire cette semaine.

Aigle Azur atterrit au Brésil

Grâce à l'arrivée de David Neeleman, un important investisseur actionnaire de Tap Portugal et d'Azul au Brésil, Aigle Azur va lancer 3 vols par semaine entre Orly et l'aéroport de Sao Paulo Viracopos à partir du 5 juillet 2018: la ligne sera renforcée à partir de septembre avec 5 vols par semaine.

Aigle Azur a scellé par ailleurs un accord avec TAP Portugal très présente au Brésil et dans les pays lusophones : la compagnie va pouvoir apposer ses codes sur 8 vols quotidiens de TAP entre Orly et Lisbonne ainsi que 3 vols quotidiens entre Porto et Orly. De son côté TAP apposera ses codes sur les vols d'Aigle Azur vers Porto, Faro, Funchal ainsi que d'autres vols durant la pleine saison.

La capitale chinoise au programme d'Aigle Azur

Vers l'Asie, Aigle Azur va s'appuyer sur un autre actionnaire, Hainan Airlines, pour lancer son vol Orly-Pékin, et non vers Shanghai comme certains journaux l'avait évoqué.

Aigle Azur proposera 3 vols par semaine entre Orly et Pékin à compter du 21 juin 2018.

En Afrique, Aigle Azur va également renforcer ses vols vers Bamako avec 5 fréquences par semaine, alors qu'elle avait scellé un accord avec Corsair pour développer en commun leurs offres vers l'Afrique l'an passé.

Accord avec Air Caraïbes

Aigle Azur en a profité ce jour pour annoncer par ailleurs un partenariat avec Air Caraïbes afin de «rapprocher progressivement les réseaux européens et meditérannéens d'Aigle Azur avec les Caraïbes » bien desservies par Air Caraïbes.

Le moyen-courrier toujours le coeur de l'activité d'Aigle Azur

frantz yvelin aigleazur

Frantz Yvelin, le nouveau président d'Aigle Azur a cependant tenu à rappeler que « le coeur d'activité d'Aigle Azur restait le court/moyen-courrier et que le long-courrier était un complément »

L'accord avec TAP Portugal va permettre à la compagnie française de se renforcer considérablement au Portugal.

Aigle Azur s'implante en Italie après l'Allemagne et la Russie

En Allemagne, Aigle Azur a lancé un vol vers Berlin Tegel l'an passé et va passer en quotidien afin de permettre l'aller-retour dans la journée. Moscou va également être pérennisée avec 2 vols par semaine ainsi que Beyrouth avec 4 vols par semaine.

La grande nouveauté va être l'ouverture de vols vers Milan Malpensa avec un vol quotidien à partir du 1er septembre 2018.

Aigle Azur se développe sur ce marché alors que Ryanair et Easyjet s'y sont considérablement renforcés ces derniers mois suite aux difficultés d'Alitalia.

« Nous avons des velléités de développement en Italie même si pour le moment nous sommes très occupés par le lancement de nos nouveaux vols vers Pékin, Sao Paulo » a déclaré Frantz Yvelin à Business Traveller France.

Aigle Azur se félicite des travaux pour moderniser Orly

Il a insisté sur l'importance des travaux qui ont débuté à Orly, principal hub d'Aigle Azur, « même si cela a mis du temps alors qu'Orly est l'aéroport préféré des franciliens ».

A propos de la privatisation possible d'ADP il a précisé que la Fnam et Aigle Azur avaient un avis neutre sur la question tout en espérant que les « tarifs des aéroport ne suivront pas l'augmentation des péages autoroutiers ». « Nous sommes prudents mais resteront attentifs » a-t-il assuré.

Vers des vols long-courriers depuis la province un jour?

Alors qu'Aigle Azur va également annoncer l'ouverture d'un vol saisonnier Marseille-Beyrouth du 12 juin au 8 septembre 2018, Frantz Yvelin a déclaré à la presse qu'il « pourrait y avoir des possibilités de départs de villes de province pour de nouveaux vols long-courriers » même si cela n'est pas d'actualité pour le moment, alors qu'Aigle Azur ne propose des volslvols long-courriers qu'au départ d'Orly.

Nouvelle livrée pour ses avions et WiFi à Bord

Aigle Azur a également dévoilé sa nouvelle stratégie en terme d'image avec une nouvelle livrée (voir photo en introduction) et une nouvelle offre à bord avec la mise en service de 2 nouveaux A330 vers Bamako, Alger, Oran et Porto à partir du 28 avril puis vers Pékin à partir du 21 juin et Sao Paulo le 5 juillet.

Ces deux avions seront configurés avec 18 sièges en classes affaires s'allongeant totalement à l'horizontale et 268 sièges en classe éco. Ces avions ne seront pas équipés d'une classe économique premium même si des sièsges éco plus seront disponibles offrant plus d'espace pour les jambes.

Frantz Yvelin estime qu'il y a une demande pour la Business et qu'il ne voit pas l'intérêt aujourd'hui de mettre en place une classe économique premium. Les deux avions seront par ailleurs équipés de l'accès Internet cet été et d'une ambiance lumineuse changeante.

Vers un nouveau groupe aérien de taille mondiale

Au final, Aigle Azur révèle une stratégie très ambitieuse en 2018 tout en mettant en avant l'importance de ses partenariats.

L'alliance avec TAP Portugal et Hainan Airlines, préfigure-t-elle la naissance d'un nouveau groupe aérien mondial?

A cette question Frantz Yvelin est resté évasif. Il reste que TAP Portugal et Aigle Azur ont deux actionnaires communs (Hainan Airlines et David Neelaman) et qu'Hainan Airlines est très forte en Amérique alors que David Neelaman est très présent au Brésil via sa compagnie Azul et aux Etats-Unis.

La seule ombre au tableau reste les difficultés de trésorerie que connait depuis peu le groupe Chinois HNA, maison mère d'Hainan Airlines. « Rien n'a changé. Hainan Airlines me demande toujours un reporting précis chaque mois » explique Frantz Yvelin.

miguel frasquilho tap portugal

Chez TAP Portugal, l'avis du président du Conseil d'Administration est identique : «Nous avons une relation normale avec HNA, il n'y a pas de changement pour le moment et nous espérons que ces problèmes puissent être résolus » déclare Miguel Frasquilho.

Même si HNA a annoncé la revente de certains actifs, on voit mal le groupe chinois se séparer d'actifs aussi stratégiques que TAP Portugal et Aigle Azur. D'autant que vu l'importance du groupe, les banques chinoises devraient le soutenir.

En attendant l'année 2018 pour Aigle Azur sera celle d'un plan d'expansion sans précédent.

Pas de velléité de rachat de La Compagnie

A la question de savoir si La Compagnie pourrait être rachetée par Aigle Azur, l'ancien président de cette compagnie tout affaire entre Paris et New York avoue qu'il éprouve toujours de l'affection pour la compagnie qu'il a créé mais qu'il n'a aucune velléité à racheter La Compagnie et XL Airways avec laquelle elle a fusionné en 2016.

« Alors qu'Aigle Azur était en perte l'an passé, l'EBITDA sera positif cette année et l'année 2019 sera bénéficiaire » assure Franz Yvelin. L'accord trouvé avec les autorités algériennes, un marché important et historique devrait contribuer à améliorer la rentabilité alors que des fonds étaient bloqués en Algérie depuis 2010.

Au vu de l'ampleur de son programme de développement Aigle Azur a du demander un surcroit de financement à ses actionnaires. Les équipes commerciales ne vont pas chômer alors qu'elles vont devoir développer de nombreux nouveaux marchés comme la Chine, la Brésil, l'Italie après avoir ouvert la Russie, l'Allemagne et le Liban ces derniers mois...

www.aigle-azur.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut