Partagez cet article :

Un excédent de capacité sur le marché européen de l'aviation commerciale signifie qu'à l'heure actuelle, il est difficile de justifier d'un produit Air Asia en Europe, a déclaré le directeur général du groupe...

« Évidemment, c'est un de mes rêves de retourner à Londres – c'est en quelque sorte mon deuxième chez-moi – mais nous ne pouvons pas y faire d'argent en ce moment », a déclaré Tony Fernandes à RISE 2019, une conférence technologique à Hong Kong, mardi après-midi.

Air Asia X, la compagnie aérienne long-courrier à faible coût du groupe, a déjà opéré par le passé des entre Kuala Lumpur, Londres et Paris. Mais elle a du annuler les liaisons en 2012 en raison de « l'augmentation vertigineuse des taxes et de la hausse des prix du kérosène », selon Reuters.

Le service était assuré par des Airbus A330 et A340 et offrait des sièges à inclinés presque à l'horizontale ( mais pas totalement ) en classe affaires.

« Je pense qu'il y a tellement de capacité en Europe à l'heure actuelle qu'il est difficile de justifier un produit Air Asia » a ajouté M. Fernandes.

Le mois dernier, le président d'Air Asia X, Tan Sri Rafidah Aziz, a déclaré qu'avant de prendre une décision quant à son retour sur le marché européen, la compagnie devait tenir compte de divers facteurs, parmi lesquels les coûts opérationnels et les recettes prévues, selon The Star Online.

« Nous devons également examiner le tableau d'ensemble afin de déterminer si elle peut relever les défis tels que les changements du prix du pétrole, les diverses taxes dans les aéroports européens et ainsi de suite », a-t-elle déclaré.

« Par exemple, les avions qui se rendaient auparavant à Londres et à Paris n'étaient pas les bons. Le facteur coût est celui qui nous a littéralement tués du marché. À l'avenir, nous devons être réalistes dans la prise de décisions à long terme. »

Fernandes a ajouté à RISE 2019 qu'en termes de destinations européennes, l'Europe de l'Est l'excite.

« Je dirais que c'est la première partie de l'Europe où nous irions », a-t-il dit.

En réponse aux questions envoyées par courriel au sujet des commentaires de Fernandes, un porte-parole d'Air Asia a déclaré :

« Des vols directs vers l'Europe de l'Est sont désormais possibles avec l'arrivée de notre premier Airbus A330neo plus tard ce mois-ci. Nous travaillons sur un certain nombre de projets concernant notre réseau et de produits passionnants qui tireront pleinement parti de la portée étendue et de la rentabilité de l'Airbus A330neo.

« Le premier Airbus A330neo d'AirAsia devrait entrer en service à la fin du mois. L'avion sera basé à l'aéroport international Don Mueang de Bangkok et exploité par AirAsia X Thailand. »

En 2016, Air Asia X a déposé une demande pour exploiter un service quotidien reliant Kuala Lumpur à Barcelone via Istanbul. Toutefois, cette route n'a jamais été exploitée, a confirmé le porte-parole d'Air Asia.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut