Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

air france equipageLes syndicats CGT, FO et UNSA Aérien d'Air France viennent de déposer un préavis de grève pour le lundi 5 octobre 2015 alors que la compagnie va faire des choix importants concernant son avenir lors de la réunion de son Conseil d'Administration début octobre...

Le Conseil d'Administration du groupe Air France-KLM doit se réunir le 2 octobre pour décider des mesures à prendre pour accélérer le retour aux profits du groupe: le comité central d'entreprise doit se réunir peu de temps après le 5, jour prévu pour la grève.

Via ce mouvement social, les syndicats entendent protester contre un éventuel plan de réduction d'effectifs pouvant toucher plusieurs milliers de postes : on parle de suppressions allant jusqu'à 5000 à 8000 postes dans la presse.

La Conseil d'Administration d'Air France va en effet devoir choisir à cette date entre la poursuite du plan A (le plan de restructuration Perform qui vise à réduire encore les coûts de 10% d'ici 2017) et un plan B beaucoup drastique qui pourrait conduire à la fermeture d'une dizaine de routes importantes, le transfert des commandes d'avions vers d'autres compagnies du groupe comme Transavia ou KLM et d'importantes réductions d'effectifs.

« Nous, les hôtesses et stewards, nous avions signé le plan Transform, et nous avons augmenté notre productivité de 20%, sans augmentation de salaire. La direction s’était engagée à maintenir cet accord jusqu’en 2016, et elle renie sa parole. Avec le Plan Perform, elle réclame déjà de nouvelles hausses du temps de travail ! Ce n’est pas possible. On dirait que toutes les compagnies européennes s’entendent pour réduire les salaires. C’est la course sans fin. Transavia va engager des hôtesses à 700 euros par mois au Portugal, ou à 900 euros à Munich. Chez Lufthansa et British Airways aussi, les directions poussent dans la même direction. Mais on ne pourra jamais lutter contre les lowcost et les compagnies du Golfe. Il faut des règles européennes qui empêchent cette dérégulation et ces réductions de salaires », a déclaré un délégué du personnel PNC de l’Unsa.

Le groupe continue en effet d'afficher d'importantes difficultés finanicères malgré les efforts de ces derniers mois.

La grève des pilotes en septembre 2014 a été à cet effet désastreuse alors qu'en développant son activité low-cost le groupe aurait pu conserver des lignes déficitaires en abaissant leurs coûts. Le plan Transform prévoyait un développement de l'activité low-cost à l'échelle européenne, ce qui n'a pu être réalisé du fait de la grève des pilotes. La direction a alors défini le plan Perform (plan A) prévoyant de nouveaux gains de productivité.

Avec le plan B, Air France envisage ni plus ni moins de suivre l'exemple de British Airways qui s'était fortement restructurée en réduisant son réseau et en menant un important programme de réduction d'effectifs avant de redevenir l'une des compagnies les plus rentables d'Europe.

Il est vrai que dans l'aérien, la forte concurrence des compagnies du Golfe et des low-costs poussent à des conditions sociales qui se détériorent au sein des grandes compagnies européennes. Alors que plusieurs grèves ont eu lieu chez Lufthansa ces derniers mois, la compagnie allemande a annoncé la semaine dernière une importante réorganisation qui vise à donner tous les moyens de se développer à son activité low-cost Eurowings.

Cette nouvelle organisation sera mise en place début 2016. Plus tôt ce mois le CEO du groupe Lufthansa, Carsten Spohr avait estimé qu'il y «avait des changements brutaux dans l'industrie» et que «les compagnies européennes avaient besoin de plus d'aides de la part de leurs gouvernements dans un monde qui change vite et dans lequel les compagnies aériennes désormais privatisées doivent lutter contre des compagnies détenues par des Etats».

Pour les voyageurs l'impact de la grève d'Air France sur le trafic sera annoncé quelques jours avant 5 octobre sur le site web de la compagnie.

www.airfrance.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut