La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Le Figaro indique qu'Air France pourrait supprimer 5000 emplois sur 96000. La compagnie a apporté des précisions sur son compte Twitter en indiquant qu'une telle annonce était prématurée…

 resultats-air-france-second-semestre-2014

L'ambiance est tendue chez Air France alors que la grève des pilotes en septembre dernier a contrecarré le plan de recourt aux bénéfices de la direction.

La compagnie a publié une alerte sur ses résultats en décembre 2014 en précisant que son EBE atteindrait 1,5 à 1,6 milliards d'euros soit 200 millions de moins que l'an passé.

Il aurait normalement du progresser mais la grève des pilotes, de nouvelles règles fiscales aux Pays-Bas et la baisse de la recette unitaire a assombri le bilan de la compagnie.

En fin d'année Air France a indiqué avoir du faire face à une concurrence sévère en Asie et en Amérique ainsi qu'à une baisse du trafic en Afrique (très rémunérateur) du fait de l'épidémie Ebola. Le Figaro a publié un article hier dans lequel il indique qu'Air France pourrait supprimer 5000 emplois sur un total de 96000.

La compagnie a apporté des nuances sur son compte Twitter hier suite à cette information (https://twitter.com/afnewsroom) : «le groupe Air France-KLM a a nnoncé le 18/12 que la situation du groupe et l'aggravation du contexte concurrentiel requérait d'autres actions en terme de réduction de coûts unitaires et d'investissements. Ces projets de réductions de coûts seront soumis aux syndicats. Aucune décision n'a été prise quant à la possibilité d'un nouveau plan de départs volontaires. De ce fait il est prématuré de discuter de l'existence d'un plan tant en terme de principe qu'en terme de son étendue».

Il reste que la grève des pilotes en septembre a eu un impact très fort au mauvais moment d'autant que la décision du groupe de s'attaquer au marché low-cost était tout à fait logique et dans l'air du temps.

La grève a coûté 400 millions d'euros et a été mal comprise par une partie des salariés non pilotes : ceux-ci risquent d'être encore plus agacés si un plan social se profile.

Au contraire chez Lufthansa, les remous sociaux ont été importants mais n'ont pas empêché la transformation du groupe : la compagnie a développé fortement sa filiale Germanwings sur le marché low-cost et s'apprête à lancer des vols long-courriers low-costs pour faire face à la concurrence. Lufthansa a terminé le transfert de 115 routes auprès de sa filiale Germmanwings le 8 janvier 2015.

Lutfhansa va afficher un profit opérationnel de 1 milliard d'euros en 2014 (697 millions en 2013) et du fait de la baisse des cours du pétrole, elle vient de revoir à la hausse ses prévisions pour l'année 2015 : sa facture carburant devrait baisser de 13%.

IAG devrait faire encore mieux avec un résultat opérationnel de 1,320 à 1,370 milliards d'euros en 2014 (770 millions en 2013) et un très bon positionnement sur le marché low-cost grâce à Vueling.

En 2014, Air France devrait ainsi afficher un résultat opérationnel bien inférieur à celui de Lufthansa, tout comme le budget français face au budget allemand (le résultat opérationnel d'Air France-KLM a atteint 40 millions d'euros pour les 9 premiers mois de l'année 2014).

«La différence d’évolution des finances publiques entre l’Allemagne et la France provient essentiellement du fait que l’Allemagne a su beaucoup mieux maitriser la dynamique de sa dépense» avait déclaré la Cours des Comptes (voir cet article de Challenges). Un constat que l'on pourrait sans doute également appliquer à Air France, particulièrement sur le marché court/moyen-courrier où la concurrence des low-costs est féroce.

www.airfrance.fr

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut