Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Air Madagascar et Air Austral : objectif 2020

Air Madagascar et Air Austral : objectif 2020

L'alliance des deux compagnies vise à permettre à Air Madagascar de revenir à l'équilibre et de développer à nouvelles routes à partir de 2020. Les deux présidents étaient présents à Paris ce matin pour expliquer les grandes lignes du projet…

Le partenariat annoncé en octobre 2017 a été signé définitivement le 30 novembre dernier. Ce partenariat implique d'importants engagements des deux côtés comme l'a souligné Marie-Joseph Malé, PDG d'Air Austral : « nous allons prendre environ 49% du capital d'Air Madagascar. De son côté, l'Etat malgache s'est engagé à apurer les dettes d'Air Madagascar et à investir pour améliorer les infrastructures aéroportuaires ».

Réouverture de nouvelles lignes pour Air Madagascar à partir de 2020

Le partenariat vise un retour à l'équilibre d'Air Madascar au bout de la 4ème année et à l'ouverture de nouvelles lignes potentiellement à partir de 2020. « Nous allons veiller au développement harmonieux et conjoint des hubs de St Denis à la Réunion et d'Antananarivo » Marie-Joseph Malé.

Tsaradia : nouvelle filiale pour les vols domestiques

En terme de réseaux les deux compagnies visent à développer le réseau intérieur malgache via notamment la création d'une nouvelle compagnie : Tsaradia, filiale à 100% d'Air Madagascar dont le lancement est prévu pour avril 2018. Avec Tsaradia Air Madagascar vise un total de 79 dessertes domestiques en 2018 contre 64 aujourd'hui soit une hausse de 23%.

a340 airmadagascar

Une autoroute régionale va être mise en place entre Antananarivo et St Denis et les fréquences vont être progressivement augmentée entre Madagascar et la France avec un passage de 2 à 5 fréquences hebdomadaires à compter du 1er juillet 2018.

En plus d'une hausse des fréquences les voyageurs pourront combiner des segments de vols des deux compagnies avec par exemple un aller France-Mada avec Air Madagascar et un retour en métropole via la Réunion.

Programme de fidélité et gestion de flotte en commun

Au niveau de la flotte les deux compagnies vont harmoniser et simplifier leurs flottes et optimiser les programmes de vols pour maximiser l'utilisation des avions.

Les programmes de fidélité vont être mis en commun et les services à bord d'Air Madagascar vont être revus.

Les deux compagnies vont par ailleurs travailler ensemble en terme de maintenance de la flotte et d'achat d'avions nous a indiqué le président d'Air Madagascar.

« Cela comptera alors qu'ensemble nous totalisons 26 avions dont 16 pour Air Madagascar et 10 pour Air Austral. En plus d'achats conjoints, nous visons par ailleurs à développer nos services de maintenance auprès des compagnies africaines et de l'océan indien » précise Rolland Besoa Razafimaharo, président d'AIr Madagascar à Business Traveller France.

On voit que les objectifs sont ambitieux alors qu'Air Madagascar était entrée à une époque dans l'Annexe B des compagnies sur la liste noire européenne du fait de problèmes de processus.

Le fait de travailler conjointement avec Air Austral devrait permettre à la compagnie malgache d'améliorer ses standards.

Air Madagascar vise ainsi un taux de ponctualité de 85% et va par ailleurs profiter des accords TGVAir d'Air Austral pour mieux cibler la clientèle de province en métropole à partir du 15 février 2018.

Vers d'autres partenariats dans l'Océan Indien?

A la question de savoir si ce partenariat en préfigure d'autres notamment avec Air Seychelles, Marie-Joseph Malé confie à Business Traveller France: « l'arrêt du vol direct Seychelles-Paris et le recentrage d'Air Seychelles sur la régions et les vols domestiques devrait conduire à ce qu'Air Seychelles recherche plus de coopération avec nous. Quant à votre question sur une éventuelle entrée au capital d'Air Seychelles s'il y avait un retrait d'Etihad ce n'est pas à l'ordre du jour car nous avons beaucoup de travail pour mettre en place notre partenariat avec Air Madagascar ».

Alors que l'arrivée de la low-cost Frenchblue n'a pas été difficile pour Air Austral qui assure avoir conservée peu ou prou les mêmes parts de marché entre la France et la Réunion, une autre compagnie s'immisce dans l'océan indien. Emirates commercialise depuis 2016 les vols d'Air Mauritius vers Madagascar via un accord de partage de code.

A la question de savoir si un partenariat pouvait être mis en place avec Mauritius, le président d'Air Austral nous répond qu'il y a déjà des accords vers l'Australie. « D'autres coopérations sont sans doute possibles dans le futur, mais pas à l'ordre du jour aujourd'hui ».

On a beaucoup parlé de l'Europe et de l'océan indien durant cette conférence mais peu de l'Afrique. Hors Madagascar fait partie de l'Afrique mais ne propose pas de vols internationaux vers le continent noir.

« Nous l'avons fait dans le passé. Et nous y réfléchissons pour le futur. Des destinations comme Maputo ou Le Cap pourraient être envisagées en liaison avec Air Austral. On pourrait même penser dans un futur plus lointain à des vols vers des villes de l'Afrique francophone comme Abidjan » ajoute Rolland Besoa Razafimaharo à Business Traveller France.

L'Afrique n'est pas pour le moment une priorité stratégique des deux compagnies, mais vu l'essor prévu du continent noir dans les prochaines années, ce continent pourrait être au coeur des futures priorités des deux partenaires. Les hubs de la Réunion et de Madagascar sont bien placés comme pour accueillir les vols opérés entre l'Asie et l'Afrique. A suivre…

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?