Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Airbus prévoit de vendre 700 avions en 2013 contre 833 en 2012

a350-assemblage-toulouse

Avec des commandes nettes de 833 avions en 2012 pour une valeur de 96 milliards de dollars, la part de marché d’Airbus a atteint 41,5% contre des commandes nettes de 921 avions pour Boeing. Airbus a perdu sa place de leader en 2012, mais l'activité de la compagnie est florissante et contribue grandement aux exportations françaises et européennes.

Airbus a livré 588 avions en 2012, soit une hausse de 10% par rapport à l’an passé contre 601 avions pour Boeing qui a dépassé les livraisons d’Airbus pour la première fois depuis 10 ans.

En 2013, Airbus prévoit de livrer 600 avions et de comptabiliser 700 commandes, soit une légère baisse des commandes par rapport à 2012.

Du fait de problème de fissures sur ses A380 cette année, Airbus n’a pas atteint son objectif de 30 commandes d’A380 en 2012: la société européenne n’a vendu que 8 Airbus A380 l'an passé.

Objectif de 25 commandes d'A380 en 2013

Airbus a cependant livré 30 A380 en 2012 mais ne prévoit d’en livrer que 25 en 2013, toujours du fait des problèmes de fissures détectées sur les ailes.

L’objectif de la direction est cependant d’en livrer plus de 30 à l’horizon 2014.

Par contre, Airbus a excédé ses prévisions de 300 commandes d’A320 en 2012 grâce à une commande de dernière minute d’une compagnie asiatique (60 exemplaires), soit au total 305 avions.

58 A330 et 27 A350 XWB ont par ailleurs été vendus en 2012.

En terme de tarifs, la concurrence a été féroce apparemment l’an passé entre Airbus et Boeing ce qui n’a cependant pas mené à une guerre des prix: pour 2013, Airbus a augmenté ses tarifs en moyenne de 3,6%.

Alors qu’Airbus a eu des soucis avec les fissures sur son A380 en 2012, c’est désormais au tour de Boeing de faire face à des problèmes avec son Dreamliner: tous les avions ont été cloués au sol par les autorités cette semaine du fait de problèmes au niveau des batteries ion-lithium.

Airbus s’est empressé de déclarer que même si l'A350 utilisait des batteries ion-lithium comme le B787, l’architecture électrique de l'A350 était différente du B787. 

Airbus, beau joueur, a souhaité à Boeing une reprise rapide des vols du Dreamliner (l'A350 XWB, l'avion d'Airbus intégrant une importante proportion de matériaux composites, à l'image du Dreamliner de Boeing, devrait effectuer ses premiers vols d'ici 6 mois).

Airbus tout comme Boeing n'ont en effet aucun intérêt à profiter des problèmes techniques de l'autre, tout problème affaiblissant l'image de l'aviation civile.

Il est à noter que tous les nouveaux avions ont connu des soucis à leur lancement y compris le B747 (sur ses réacteurs à son lancement), un avion pourtant connu pour sa fiabilité.

Il est important de signaler que l'avion reste l'un des moyens de transport le plus sûr: l'année 2011 a notamment été la plus sure de l'histoire de l'aviation avec un taux d’accident de 0,37 en 2011 soit un accident tous les 2,7 millions de vols.

Une amélioration de 39% par rapport à 2010 (taux de 0,61, 1 accident tous les 1,6 million de vols).

www.airbus.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?