Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Alitalia: vers une scission low-cost/long-courrier?

KPMG et Roland Berger devraient être les deux cabinet en charge de conseiller les actionnaires sur le nouveau plan industriel d'Alitalia. Au menu, la mise en place de deux Business Model, l'un pour le long-courrier et l'autre pour le court-courrier…

alitalia nouvelle avion ciel

Alitalia va-t-elle se transformer en une low-cost au moins pour son activité court-courrier ou va-t-elle céder ou s'allier pour développer cette activité? C'est ce que cherche à définir le nouveau plan industriel qui est à l'étude.

L'actionnaire Etihad (qui détient 49% du capital) veut en effet en finir avec les pertes d'Alitalia. Comme pour Air Berlin, une solution à base de partenariat pourrait être choisie avec pour corollaire une transformation totale de l'activité court-courrier.

Plusieurs options sont possibles...

Des accords avec Lufthansa, Ryanair ou Easyjet pour le court-courrier?

Si l'on regarde les solutions qui ont été appliquées à Air Berlin (qui perd de l'argent et dont Etihad est également actionnaire), on voit qu'Etihad a cherché à sceller des partenariats pour redresser la compagnie.

Air Berlin va louer des avions à Eurowings la filiale low-cost du groupe Lufthansa et s'est alliée à TUIFly pour ses vols loisirs (voir Air Berlin se scinde en deux).

Une solution similaire va-t-elle être mise en place pour Alitalia? Passera-t-elle également par un accord avec Eurowings? C'est possible alors que Lufthansa cherche depuis longtemps à se développer en Italie. James Hogan, a d'ailleurs déclaré qu'Etihad était intéressé à développer la coopération commerciale avec Lufthansa, mais en précisant bien ne pas avoir de volonté d'acquérir une participation au capital du groupe allemand.

Certains journaux italiens comme Il Sole suggèrent qu'Alitalia étudierait même l'hypothèse de céder son activité court/moyen-courrier à Ryanair ou Easyjet.

Easyjet serait sans doute particulièrement intéressée du fait du Brexit qui l'obligera sans doute à acquérir un certificat de vol européen.

Le rachat de l'activité d'Alitalia pourrait être une solution d'autant que la low-cost s'est fortement développée en Italie ces dernières années.

Ryanair a aussi montré de l'intérêt.

Le 13 décembre dernier Cramer Ball aurait rencontré Michael O'Leary, le CEO de Ryanair : ce dernier s'est proposé de transporter les passagers court-moyen-courriers d'Alitalia.

Dans tous les cas la compagnie italienne va sans doute mettre en place un nouveau Business Model à bord de ses avions afin d'augmenter les revenus des ventes à bord qui avoisinent aujourd'hui 6 euros par passager.

Etihad vise une forte croissance du long-courrier d'Alitalia

Au niveau du long-courrier, la stratégie est audacieuse alors qu'Alitalia vise une hausse de 8% de son offre cette année avec l'arrivée de 3 nouveaux avions (d'où la nécessité que ceux-ci soit bien remplis via le réseau moyen-courrier).

James Hogan a promis cette semaine qu'Etihad et le gouvernement d'Abu Dhabi sont décidé à changer le cap de la compagnie pour la faire redevenir rentable.

La compagnie en a bien besoin alors que sa perte estimée pour 2016 devrait avoisiner 400 à 500 millions d'euros. James Hogan a promis qu'Etihad ferait sa part en rappelant qu'elle a ajouté 100 millions d'euros au capital récemment et 560 millions lors de son entrée au capital en 2014. Une somme qui commence à peser…

James Hogan a par ailleurs pointé le fait qu'il serait temps que l'union Européenne autorise une montée au capital des compagnies étrangères supérieure à 49% car la participation minoritaire a empêché Etihad de gérer pleinement Alitalia et Air Berlin comme l'a pointé Il Corriere della Sera.

Remise à plat des accords avec Air France

Le nouveau plan industriel aura par ailleurs un autre aspect, la remise à plat des accords avec Air France qui sont arrivés à expiration le 14 janvier dernier.

Ces accords avaient pour but d'alimenter respectivement les hubs de Paris, Amsterdam et Rome: ce qui n'est plus d'actualité aujourd'hui alors qu'Etihad veut renforcer les trafic Italie-Abu Dhabi. De plus ces dernières semaines Etihad a scellé de nouveaux accords de coopération avec le groupe Lufthansa pour le renflouement d'Air Berlin.

Air France a pris acte en annonçant la relance de ses vols au départ de Milan Malpensa à compter du 26 mars 2017 avec 5 vols par semaine vers Paris et 4 vers Amsterdam.

Air France continuera par ailleurs à opérer 2 vols par jour entre l'aéroport de Milan Linate et Roissy.

Rappelons tout de même que l'Italie est la 4ème économie europénne et que le plan industriel d'Alitalia aura un effet important sur l'évolution du marché aérien européen ces prochaines années...

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?