Partagez cet article :

boeing-dreamliner-premier-vol

La série noire continue pour les Dreamliners alors qu’un 787 d'ANA a du faire un atterrissage d’urgence ce matin suite à une alarme. Tous les passagers ont été évacués par toboggan.


Ce vol d’ALL Nippon Airlines avait décollé de l’aéroport de Yamaguchi Ube à 08H00 et devait atterrir à 9H25, mais il a du faire un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Takamatsu dans la préfecture de Kagawa sur l’île de Shikoku, suite au retentissement d’une alarme sur une batterie qui était éteinte.

Du fait de cet incident ANA a décidé de mettre à terre tous ses Boeing 787 (17 au total): les avions être inspectés a déclaré Ryosei Nomura, en charge des relations publiques chez ANA.

26 vols domestiques et 7 vols internationaux vont être annulés.

A ce stade, il a ajouté qu’ANA ne prévoyait pas de modifier sa commande de 66 B787.

Japan Airlines a également mis à terre sa flotte de Dreamliner: 5 vols seront affectés ce jour (annulations ou changements d'avions).

De nombreux incidents ont eu lieu ces drniers jours: à 10H30 EST lundi 7 janvier, de la fumée a été découverte dans la cabine d’un Dreamliner de Japan Airlines peu après le débarquement de l’équipage et des passagers.

L’incendie s’est déclaré au niveau d’une batterie utilisée comme unité d’alimentation auxiliaire.

Les causes de l’incendie n’ont pas été élucidées et une enquête a été lancée par le National Transportation Safety Board américain.

Parallèlement United Airlines a constaté que le câblage du système d’alimentation auxiliaire (vers la batterie) n’avait pas été installée correctement dans un de ses 6 B787, ce qui constituerait sans doute la cause de l’incendie de la batterie du B787 de Japan Airlines.  

Le 8 janvier, un autre Dreamliner de Japan Airlines se préparant à décoller de ,Boston pour Tokyo a du retourner à la porte d’embarquement du fait de fuites de carburant: la fuite a cessé lorsque les réacteurs du Dreamliner ont été éteints.

Le 11 janvier, un Dreamliner d'ANA a été mis à terre après la dévouverte d'une fissure dans le cockpit suite à un vol entre Tokyo et Matsuyama.

Enfin le 13 janvier une nouvelle fuite de kérosène a eu lieu sur le Dreamliner qui avait eu une fuite le 8 janvier.

Suite aux derniers incidents, la FAA américaine a cependant décidé de mener une enquête pour examiner la conception, la fabrication et l’assemblage de l’avion et ses systèmes électriques dont les batteries.

De son côté, Boeing a réaffirmé sa confiance en l’avion cette semaine: «Boeing est confiant quant à la conception et aux performances du 787. C’est un avion sûr et performant, qui apporte une valeur exceptionnelle à nos clients et une meilleure expérience de vol aux passagers. Cet avion, qui totalise 50.000 heures de vol, accomplit chaque jour plus de 150 vols. Ses performances en exploitation sont comparables à celles de l’avion qui a réussi la meilleure entrée en service de l’histoire de l’aviation, le Boeing 777. À l’image du 777, le taux de fiabilité au décollage de l’ensemble de la flotte de 787 après 15 mois de service est nettement supérieur à 90 %» a déclaré le constructeur.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Aller en haut

S'inscrire à notre Newsletter: