Partagez cet article :

La compagnie aérienne ANA veut lancer une activité de paiements digitaux…

Le président de la compagnie aérienne ANA a annoncé qu’il souhaitait lancer une activité de paiements digitaux afin de diversifier les revenus de la compagnie et d’amoindrir les effets d’une activité très cyclique comme l’aérien.

Récemment une filiale d’ANA a accepté le bitcoin, une monnaie digitale en vogue mais très spéculative.

Hormis cette entrée dans la monnaie digitale, ANA a annocné un plan d'investissements de 5 ans dans les nouvelles technologies très ambitieux.

La compagnie aérienne japonaise compte investir 1,7 billions de yens dans les 5 prochaines années pour introduire de nouvelles technologies et acheter de nouveaux avions. La compagnie prévoit d’investir 390 milliards de yens en 2018 ainsi que 210 à 355 milliards de yens chaque année entre 2019 et 2022.

La compagnie dépensera de plus environ 200 milliards de yens par an pour acheter de nouveaux avions comme des A380 et des B777.

En terme de technologies hormis la monnaie digitale, ANA prévoit d’utiliser de nouveaux outils de traduction automatiques ainsi que des robots.

La compagnie aérienne étudie également les technologies d’intelligence artificielle pour les centres d’appels et les véhicules autonomes dans les aéroports.

Récemment Aéroports de Pairs a testé des véhicules autonomes à Roissy.

Grâce à des investissements la compagnie espère voie son chiffre d’affaires augmenter de 27% en 2022 par rapport à 2017 pour atteindre 2,45 tri et une profit opérationnel en hausse de 28% à 220 milliards de yens.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut