Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Suite à la fusion le réseau de Thalys devrait fortement se développer, Eurostar se concentrant sur des destinations phares...

Il y a quelques semaines, Eurostar a annoncé qu'il aurait un nouveau PDG à compter du 1er octobre.

Gwendoline Cazanave, qui a occupé les années précédentes plusieurs postes de haut niveau à la SNCF, succèdera à l'actuel PDG Jacques Damas.

Mme Cazanave a publié une déclaration ambitieuse dans les médias indiquant que la fusion d’Eurostar-Thalys fusionnée avait pour but d'augmenter le nombre de passagers d'un tiers d'ici dix ans.

Cependant, le lendemain, la confusion est apparue lorsque Eurostar a annoncé une future stratégie visant à se concentrer uniquement sur les routes principales : Londres vers Paris, Bruxelles et Amsterdam.

Eurostar n’a pas indiqué si sa liaison saisonnière vers Marseille reprendrait (sans parler de ses plans pré-pandémiques pour Bordeaux) et n’a fait aucune mention de ses plans précédents d’arrivée en Allemagne.

Depuis que notre article a été publié, Eurostar annonce maintenant que sa route Londres-Disneyland Paris sera supprimée à partir de juin 2023.

Comment Eurostar pourrait-il développer son marché principal d'un tiers compte tenu des contraintes de capacité à Londres St Pancras, la gare du Nord et à Amsterdam Centraal ?

Maintenant, une vidéo conjointe produite par Eurostar et Thalys suggère qu'il est probable que la plupart des projets d’expansion seront menés par Thalys.

Pourquoi? Car les TGV multi-tensions de Thalys sont âgés et qu'aucune nouvelle unité n'est en commande pour faire face à cette expansion.

La flotte existante de Thalys date des années 1990 et son marché s'est développé au fil des années.

De plus, chaque unité Thalys peut accueillir moins de 700 passagers tandis que les unités Siemens d'Eurostar en accueillent environ 900.

Je soupçonne que certains des trains Eurostar Siemens disponibles alors que la société se concentre sur ses routes principales pourraient être utilisées pour développer l’offre de Thalys.

Cela pourrait poser des problèmes avec la longueur des trains (les unités Siemens sont plus longues que celles des TGV) mais rien d'impossible techniquement alors que les unités Siemens sont déjà autorisées à rouler sur l'axe principal Amsterdam-Bruxelles-Paris de Thalys.

Ces trains pourraient également être opérés vers l’Allemagne (Thalys dessert également Düsseldorf) avec quelques modifications.

Des développements sont attendus.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre l'interdiction des véhicules thermiques en 2035?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Achetez une carte d'abonnement Air France!