Partagez cet article :

Eurostar et Thalys, les compagnies ferroviaires à grande vitesse devraient fusionner prochainement…

Un projet de fusion a été présenté pour approbation au Comité de direction de SCNF France et de la SNCB belge les deux co-propriétaires des entreprises.

La SNCF détient 55% du capital d’Eurostar, de  la Caisse de dépôt et placement du Quebec (30%) du fonds Hermes (10%) et de la SNCB (5%). Et elle possède 60% du capital de Thalys aux côtés des chemins de fer belges.

Comme les lecteurs le savent, Eurostar est l’opérateur à grande vitesse entre Paris Londres et opère aussi des trains vers Bruxelles et Amsterdam depuis Londres ainsi que le sud de la France.

De son côté Thalys relie Paris à Bruxelles, Amsterdam,Cologne, Dusseldorf et Dortmund.

Cette fusion devrait permettre aux deux sociétés de réaliser des économies d’échelle et d’avoir une plus grande visibilité.

Mais qu’en est-il pour les voyageurs?

Les deux opérateurs ont indiqué que le projet signifiait « des voyages sans soucis pour les passagers, le billet émis couvrant potentiellement les deux réseaux et il y aura de meilleures correspondances entre les trains ».

Déjà Thalys relie les deux hubs d’Air France et de KLM.

thalys rame 900

On pense que Thalys sera de plus en plus utilisé pour transporter les voyageurs entre Bruxelles et Amsterdam Schiphol.

Enfin on s’attend après négociations et en fonction de l’évolution politique qu’Eurostar opère des trains entre Amsterdam, Rotterdam et Londres d’ici mi-décembre au plus tôt.

Les deux stations ont des terminaux spéciaux dédiés à Eurostar mais sont inutilisées depuis 2018.

Actuellement les voyageurs à destination e Londres doivent changer de trains à la gare de Bruxelles midi pour les contrôles de sécurité.

Ce projet de fusion baptisé Green Speed vise aussi à la SNCF de lui permettre à terme de lancer de nouvelles routes dans de nouveaux pays comme au Royaume-Uni, République Tchèque ou en Pologne si ces pays développaient leurs offres à grande vitesse.

Le projet de fusion pourrait prendre entre 18 et 24 mois et vise à renforcer les parts de marché du train à grande vitesse en Europe par rapport à l'avion.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : CLIQUEZ ICI POUR CREER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

Aller en haut