Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

L'UE approuve la fusion Eurostar-Thalys

L'UE approuve la fusion Eurostar-Thalys

Eurostar et Thalys vont bien pouvoir fusionner afin de créer l'une des plus grandes entreprises ferroviaires d'Europe. De nouveaux trajets optimisés devraient être proposés dans le futur aux voyageurs...

C'est finalement arrivé.

Initialement envisagée en septembre 2019, mais retardée en raison de la pandémie, la fusion entre Eurostar et Thalys vient d'être approuvée par la Commission européenne.

En effet, il fut un temps l'année dernière où la fusion était  en suspens comme nous l'avons signalé.

La raison en était qu'Eurostar et Thalys avaient connu une baisse significative du volume de passagers pendant la pandémie. Cela signifiait donc que les deux opérateurs souffraient de problèmes financiers.

Le projet désormais approuvé reliera cinq pays et 245 millions de personnes en France, au Royaume-Uni, en Belgique, à en Allemagne et aux Pays-Bas.

« Les deux entreprises emploient 2 300 personnes et réalisent un chiffre d'affaires combiné [avant la pandémie] de 1,5 milliard d'euros » indique un communiqué.

Eurostar et Thalys sont tous deux détenus majoritairement par la SNCF française. Son siège sera transféré de Londres à Bruxelles. La société Holding sera détenue à hauteur de 55,75% par la SNCF. Patina Rail, consortium qui regroupe chez Eurostar la Caisse de dépôt du Québec et le fonds d'investissement britannique Hermes GPE, recevra 25,7%, et les chemins de fer belges SNCB les 18,5% restant

Aujourd'hui, la question qui préoccupe la plupart des gens est la suivante : que changera cette fusion pour le consommateur?

En bref, le principal avantage résidera dans l'amélioration des horaires et de la billetterie. Par exemple, il y aura des correspondances plus faciles entre Eurostar et Thalys à Bruxelles, tant pour les voyages vers les Pays-Bas que vers l'Allemagne.

On pourrait espérer que, comme pour les Pays-Bas, qu'il y aura plus tard des trains directs de Londres vers l'Allemagne via Bruxelles.

De tels services directs pourraient être exploités dès maintenant (d'où l'achat par Eurostar de rames Siemens). L'obstacle est la frontière britannique qui insiste sur le fait que tous les voyageurs à destination du Royaume-Uni sont contrôlés avant que le train n'entre dans le tunnel.

Cela signifie donc que si Eurostar devait opérer depuis Cologne ou Francfort vers Londres, il faudrait qu'il y ait des terminaux de traitement dans ces gares.

Actuellement Eurostar exploite des trains entre Londres Amsterdam, Bruxelles et Paris et Thalys opère principalement des trains entre Paris, Bruxelles, Amsterdam, Cologne et Düsseldorf.

L'an dernier, Thalys a transporté 2,7 millions de passagers contre 2,5 millions en 2020 (+8%). Elle avait transporté  7,8 millions de passagers en 2019 (-66%). De son côté, Eurostar a transporté 1,6 million de voyageurs en 2021, contre 2,5 millions en 2020 et 11,1 millions en 2019. Eurostar a beaucoup souffert des restrictions de voyage vers le Royaume-Uni avec une baisse du trafic de 35% sur un an et de 85% par rapport à son niveau d'avant la pandémie.


SONDAGE
Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :
Newsletter
S'inscrire à la newsletter