La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

boom londres newyork

Virgin Atlantic a placé des options pour acheter les 10 premiers exemplaires de l'avion supersonique boom qui permettrait de relier à nouveau l'Europe à New-York en moins de 3H30...Une autre compagnie européenne serait partante pour 15 exemplaires.

Le projet de l'avion Boom est développé par une start-up américaine de Denver qui regroupe plusieurs investisseurs de renom comme Y Combinator, Sam Altman, Seraph Group...

Boom vise à développer un avion supersonique capable de voler à Mach 2.2 (2176 km/h), soit plus vite que le Concorde qui atteignait Mach 2.04 environ. L'avion s'élèverait à 60000 pieds pour atteindre un niveau où l'air est moins dense. Du fait de cette altitude élevée, les passagers pourraient apercevoir la courbure de la terre.

A cette vitesse l'avion pourrait parcourir la distance San Francisco-Tokyo en 5H ou Los Angeles-Sydney en 6h soit 9h de moins qu'actuellement.

Mais le principal marché de l'avion serait sans doute encore la route Londres-New-York (comme pour le Concorde) que Boom parcourerait en moins de 3,4H soit la moitié du temps de vol actuel.

avion supersonique boom

C'est sans doute ces performances qui ont incité Richard Branson à prendre 10 options pour sa compagnie Virgin Atlantic très forte sur l'axe Londres-New-York: un exemplaire de l'avion coûte environ 200 millions de dollars.  Une autre compagnie européenne dont le nom n'a pas été mentionné se serait également engagée à acheter 15 options ce qui porterait le total des commandes de Boom à 5 milliards de dollars.

Il est à noter que l'avion ne devrait totaliser que 40 sièges disposés en mode 1-1 (contre 100 pour le Concorde en mode 2-2): il ciblerait principalement la clientèle affaires. Les sièges ne seraient cependant au top de standards actuels du fait du manque de place : ils ne s'allongeraient pas totalement à l'horizontale mais «seraient cependant confortables» a assuré la société.

La société Boom espère mettre en service un premier prototype de son avion d'ici la fin de l'année 2017.  L'avion serait environ 30% plus économe en carburant que le Concorde grâce aux fibres de carbone…et bien moins bruyant.

Il viserait un marché de 500 routes grâce à des tarifs bien plus réduits que ceux du Concorde: un billet Londres-New-York couterait environ 5000 dollars contre 20000 dollars à l'époque pour le Concorde. La start-up Boom emploie actuellement une dizaine de personnes installés dans un hangar à l'aéroport de Denver aux Etats-Unis.

boom aeroport

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut