Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

British Airways, trois questions à Patrick Malval: «la ligne Orly - Londres fête ses 3 ans!»

patrick-malval-directeur-commercial-franceBritish Airways a eu le vent en poupe en 2011. L'intégration avec Iberia se poursuivra en 2012 et Openskies pourrait voir son offre se transformer avec l'ajout d'une classe éco. Hormis l'acquisition de Bmi, BA compte poursuivre son développement à l'international en se renforçant sur les Amériques et en approfondissant ses relations avec Qantas sur la route "Kangaroo" entre l'Australie et l'Europe. Enfin, une quatrième fréquence quotidienne va être mise en servcie entre Paris Orly et Londres.

Business Traveller France: va-t-il y avoir des évolutions chez Openskies en 2012?

Patrick Malval, directeur France de British Airways: «nous réévaluons actuellement le modèle tout business d'Openskies (ndlr: Openskies qui a racheté la compagnie l’Avion en France ne propose que des sièges affaires entre Paris et New York). Nous ne savons pas encore si nous allons relancer la ligne Paris - Washington pour la saison été (elle a été arrêtée pour la saison hiver 2011-2012).

Il est vraisemblable que le produit Openskies va évoluer: nous pourrions ajouter une classe éco à nos avions en plus des deux classes affaires (la classe de BA et l’ancienne offre d’Openskies moins chère considérée comme une éco premium de luxe).

A l’aller le vol de jour est plus difficile à remplir en classe affaires qu’au retour où les passagers volent de nuit».

Business Traveller France: quelle est votre stratégie à Orly, le petit aéroport qui monte chez BA?

Patrick Malval: «nous allons fêter le 1er anniversaire de la ligne Orly - Londres le 9 janvier 2012. Après le lancement de deux vols quotidiens au départ puis d’un vol supplémentaire durant l’été 2011, nous allons rajouter une quatrième fréquence avec un départ de Londres à 6H50 pour une arrivée à 9H15. Cela permettra aux passagers anglais de faire l’aller-retour dans la journée. Orly est un aéroport pratique et facile à vivre: nous y jouons la synergie avec Iberia. Il n’y a aucun salarié de British Airways à Orly: nos passagers utilisent le salon Iberia et c’est le personnel d’escale d’Iberia, les hôtesses Iberia qui s’occupent de nos voyageurs...et cela fonctionne!»

Business Traveller France: quoi de neuf pour BA en 2012?

Patrick Malval: «nous allons continuer à pousser les routes transatlantiques suite à la mise en place de notre joint-venture transatlantique avec American. On a également besoin de se renforcer sur l’Amérique du Sud avec des vols directs et indirects et on va réorganiser la route Kangoroo (ndlr: entre le Royaume-Uni et l’Australie) en se positionnant sur Bangkok et en laissant plus d'espace à Qantas vers l’Australie (ndlr: Qantas est membre de oneworld comme BA). Et puis notre accord avec Bmi (ndlr: le rachat de Bmi par British Airways a été confirmé par Lufthansa depuis cette interview) va nous permettre d’obtenir plus de créneaux horaires à Londres. On a fait une très bonne année 2011 (ndlr: volume de 500 millions d'euros pour IAG, issue de la fusion d'Iberia et BA, en France en 2011) et on ne voit pas pour le moment de baisse de la demande y compris sur le marché des voyages d'affaires.»

Plus d'informations: www.ba.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ