Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

Certains voudraient imposer la vaccination à toute la population alors que leurs effets secondaires ne sont pas encore connus et que le Covid touche très majoritairement comme la grippe les personnes âgées. Les tests antigéniques semblent bien plus simples à généraliser et à utiliser pour faire redécoller le secteur des voyages. Trois alliances aériennes proposent un Common Pass...

Les laboratoires pharmaceutiques Pfizer et BioNTech ont annoncé qu'ils avaient développé un vaccin efficace à 90%. Le vaccin aurait été testé par 43500 personnes dans 6 pays.

Le timing du laboratoire pose question qu'il a été dévoilé juste après les premiers résultats de l'élection américaine donnant Biden vainqueur(les résultats des élections ne sont toujours pas connus) et que le PDG de Pfizer en aurait profité pour vendre 60% de ses actions selon notamment Business Insider.

Concernant ce vaccin, il s'agirait d'une première car on il utilise une technologie d'ARN messager.

Jusqu'à présent on utilisait des virus inactivés chauffés ou passés au formol (vaccins de la polio, hépatite A grippe, rage), attenués via sélection génique du virus avec des mutations sans la maladie (rougeole, oreillons, rubéoles, varicelle, fièvre jaune) ou à base de protéines de surface du virus produites à partir des cellules d'une levure transgénique exprimant le gène viral en association avec un adjuvant (hépatite B, voir cet article du CNRS :https://lejournal.cnrs.fr/articles/quel-vaccin-contre-le-covid-19).

Mais de nouveaux vaccins à base de vecteurs viraux (expérimentés pour l'Ebola) ou d'ARN messager sont proposés pour faire face au Covid.

Attention aux effets secondaires possibles des vaccins à ARN messager ou via des vecteurs viraux

Or les vaccins à base de vecteurs viraux ou d'ARN messager sont encore peu connus et peuvent poser des risques selon le comité de recherche et d'informations indépendantes sur le génie génétique.

Parmi ces risques on peut en citer deux principaux selon le Criigen :

- l'apparition de virus recombinant : la séquence virale injectée peut se recombiner avec un autre virus et créer un nouvel agent infectieux et une épidémie,
- le risque de mutagénèse insertionnelle : l'insertion de la séquence génétique peut provoquer une mutation du génome et inactiver ou modifier un ou plusieurs gènes ce qui peut potentiellement provoquer des cancers (voir à ce propos ce que dit le Criigen sur des leucémies apparues sur des enfants traitées par thérapie génique via un virus à ARN),

Pour les vaccins utilisant des acteurs viraux, il existe en plus un risque d'immunotoxicité : les vecteurs viraux étant eux-mêmes immunogènes, ils peuvent engendrer d’importants effets entrainant un affolement immunitaire.

Certains politiques voudraient imposer la vaccination

Voilà ainsi que certains suggèrent l'obligation de vaccination ou des passeports santé pour voyager. Yannick Jadot d'Europe Ecologie les Verts a ainsi suggéré que le vaccin devienne obligatoire!

L'Australie par exemple veut rendre le vaccin obligatoire pour sa population et donc sans doute aussi pour les futurs voyageurs qui viendront dans le pays comme l'indique cet article du Point.

Heureusement la plupart des politiques se révèlent prudents en France à ce sujet.

Rappelons que le Covid-19 est,  comme la grippe, une maladie qui touche en très forte majorité les personnes très âgées.

Or le vaccin pour la grippe est recommandé justement pour les personnes âgées et n'est pas imposé. On ne voit pas pourquoi celui pour le Covid serait imposé alors que le taux de mortalité de cette maladie est très faible comme la grippe et varie selon les études de 0,27 à 0,6%.

Rappelons-le le Covid-19 tue des personnes âgées en moyenne de 81 ans en France dont 65% d'hommes dont l'espérance de vie est normalement de 79 ans.

Il est donc totalement illogique de vouloir vacciner l'ensemble de la population. Le vaccin devrait être recommandé pour les personnes à risque comme les personnes âgées. Pourtant l'Union Européenne prévoit que l'on pourrait vacciner jusqu'à 40% de la population contre le Covid-19.

Trois alliances aériennes proposent un Common Pass

Face à ce problème de vaccination ou de de tests pour voyager, les trois principales alliances aériennes (oneworld, Star Alliance et Skyteam) ont proposé la mise en place d'un pass mobile comme l'application « Common Pass ». Ce projet Common Pass a été lancé en juillet par le World Economic Forum, la fondation Rockfeller et 350 leaders du secteur public te privé dans 52 pays.

« Nous nous félicitons de la publication de la mise à jour du rapport CART qui, entre autres, appelle à envisager sérieusement le dépistage et les tests comme moyen d'assouplir les restrictions de voyage et aux frontières, et de relancer l'industrie du voyage et du tourisme et l'économie mondiale », a déclaré Star Alliance PDG Jeffrey Goh. Les trois alliances demandent une approche harmonisée des tests Covid-19.

D'éventuelles inquiétudes sur un passeport numérique global qui comme la notation sociale chinoise pourrait conduire à un monde totalitaire

Tant qu'il s'agit de tests obligatoires, on peut-être d'accord mais s'il s'agit de pousser à une obligation vaccinale cela peut devenir très dangereux pour les libertés individuelles comme le note Russia Today :

« Alors que CommonPass limite sa portée aux informations sur les passeports et la santé, l'idée - une norme internationale de confiance pour le partage de ce qui serait autrement des informations privées - ressemble étroitement au programme Identité numérique des voyageurs connus du WEF (Worl Economic Forum), qui est antérieur à Covid-19. Identifiant numérique polyvalent, KTDI combine les données de voyage et de santé de CommonPass avec des données financières, des relations sociales et peut-être des informations comportementales ce uqi est sûrement le plus inquiétant. Bien que le WEF n'ait pas explicitement reconnu le chevauchement entre CommonPass et KTDI, il a admis qu'il «pilote actuellement des composants du concept KTDI dans un contexte transfrontalier réel et s'engage avec des organisations internationales», y compris deux organisations aériennes.

Les test antigéniques : la solution pour la reprise rapide des voyages

Afin de reprendre rapidement le cours normal des choses et notamment les voyages des solutions existent comme les tests antigéniques rapides.

Orly vient d'implanter un site de test antigénique au sein de l'aéroport même s'il est bien peu rapide (résultats en 1 à 2H) comparé à l'étranger.

A titre de comparaison, Austrian Airlines a mis en place des tests antigéniques pour certains vols avec des résultats en 10 à 15 minutes : pourquoi est-on si lent en France? Les tests sont pourtant les mêmes!!!

 C'est donc le chemin à suivre pour reprendre les voyages.

Voyageurs du Monde plaide pour les tests antigéniques

C'est ce que pense le groupe Voyageurs du Monde dont son président Jean-François Rial indique « Pour réussir le déconfinement et sa partie qui concerne la réouverture des frontières, il nous faut mettre en place une stratégie de tests rapides massifs aux arrivées dans les aeroports. Ces tests rapides peuvent être soit des tests antigeniques rapides, soit des tests pcr salivaires rapides. Pour ces derniers nous attendons toujours leurs homologations deja acceptées dans de nombreux pays. Ces tests rapides doivent prioritairement être réalisées aux arrivées, mais les généraliser dans un second temps à tous les départs ne serait pas inutile.Bien sur il faudra mettre en place une organisation optimale qui évite les queues contaminantes et accompagner du reste du protocole nécessaire, comme distribuer du gel partout avant de rentrer en aérogares ou dans les avions. Ca existe ailleurs, on peut le faire ».

Les vaccins sont une partie de la solution et doivent servir en priorité à protéger la population à risque. Quant à la technologie utilisée par les futurs vaccins elle doit être examinée attentivement par les pouvoirs publics.

Beaucoup de vaccins sont en lice dans le monde dont le vaccin chinois CoronaVac à base de virus entier désactivé, une technologie qui a fait ses preuves ou celui de Sanofi à base de protéines du virus. Le vaccin ne sera pas la solution miracle encore moins celui de Pfizer...Rappelons v*que la révolution médicale dans le domaine de la génomique ne fait que commencer mais qu'il faut cependant avancer avec prudence.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 64 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

EN BREF

Derniers messages du Forum

AGENDA

Du 09/2/2023 au 05/3/2023
Carnaval de Viareggio, Italie
Du 16/2/2023 au 02/3/2023
Carnaval de Nice, France
Du 19/2/2023 au 24/2/2023
Festival du Rire de Tunis
Du 20/2/2023 au 21/2/2023
Business Travel Show
Du 23/2/2023 au 05/3/2023
Carnaval de Venise, Italie
Du 24/2/2023 au 28/2/2023
Mardi Gras, Nouvelle-Orléans, Etats-Unis
Du 25/2/2023 au 28/2/2023
Mobile World Congress
Du 27/2/2023 au 06/3/2023
Carnaval de Madère
Du 27/2/2023 au 05/3/2023
Carnaval de Veracruz, Mexique
Du 28/2/2023 au 06/3/2023
Carnaval de Cologne, Allemagne

SECURITE

Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères - Conseils aux Voyageurs
  • Mexique

    Activité du volcan Popocatépetl (04/02/2023) Depuis plusieurs jours, le volcan Popocatépetl, situé à 50km de Puebla et 80km de Mexico, a retrouvé une activité importante. Il convient de se conformer aux recommandations des autorités locales mexicaines (en particulier ne pas franchir le périmètre de sécurité de 12km mis en place autour du volcan) et de suivre l'évolution de l'activité sur le site du CENAPRED. Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (02/08/2022) S'agissant des conditions d'entrée, (…)

  • Ethiopie

    Mise en garde relative aux déplacements dans le nord de l'Oromia (03/02/2023) Deux opérations armées ont visé des civils dans le nord de l'Oromia fin janvier 2023 : Le 26 janvier, à Rejii (60 km au nord-ouest d'Addis Abeba, woreda d'Adea Berga, zone West Shewa). Une opération similaire avait déjà touché le site le 1er décembre 2022. Le 29 janvier, à Gebre Guracha (90 km au nord-ouest d'Addis Abeba, woreda de Kuyu, zone North Shewa). Il convient donc de faire preuve d'une grande vigilance. Tout (…)

  • Turquie

    Risque d'attentat (01/02/2023) Le risque d'attentat terroriste en Turquie restant élevé, notamment à Istanbul, les Français résidents ou de passage en Turquie sont appelés à faire preuve de vigilance maximale, tout particulièrement dans les lieux touristiques très fréquentés, y compris les lieux de culte. Il convient d'éviter également les attroupements et les rassemblements de toute sorte. Tirs de roquette à la frontière turque (22/11/2022) Des tirs de roquette ont eu lieu à la frontière turque avec la (…)

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS