Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Crash Ethiopian: mauvaise gestion de l’équipage, stress et tempête en cause

ethiopian-767-300

La combinaison de mauvaises décisions de la part de l’équipage, d’une surcharge de travail et de stress ainsi que le mauvais temps sont les causes les plus probables du crash du vol Ethiopian Airlines 409 en 2010 selon un rapport du ministre de la fonction publique et des transports libanais.

Les 82 passagers et les 8 membres d’équipage sont morts durant ce crash, peu de temps après le décollage de l'aéroport de Beyrouth le 25 janvier 2010.

L’avion un B737-800 avait décollé de l’aéroport de Beyrouth pour l’aéroport d’Addis Abbeba Bole: on avait perdu le contact radio avec l’avion peu après le décollage. L’avion s’était écrasé dans la mer.

Le rapport indique: « l’avion était certifié, équipé en accord avec les réglementations ECAA et ses procédures étaient en règle avec celles d’Ethiopian. Aucunes données émanant des DFDR ni des CVR ont montré un dysfonctionnement du système ou une panne majeure durant le vol».

Le poids de l’avion de 70443 kgs était conforme au poids pris en compte par le DFDR.

Cependant le rapport a pointé qu’il y a eu des incidents concernant le stabilisateur et les angles d’inclinaison, trois alarmes ayant retenties au niveau du CVR. L’avion a ainsi décroché deux fois et a finalement plongé vers la mer en faisant des spirales.

D’autres facteurs ont contribué à l’accident comme l’inexpérience de l’équipage et leur méconnaissance de l’aéroport, ce qui a augmenté le stress des pilotes.

Plus d'informations: aviation-safety.net, ethiopianairlines.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS