Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. Refuser et s'abonner.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

emirates-mobile.jpgLes passagers du vol Emirates EK005 sont entrés dans l'Histoire la semaine dernière : pour la première fois, l'utilisation des téléphones portables a été admise sur un vol commercial à destination du Royaume-Uni.



Le transporteur basé à Dubaï a officiellement lancé ce service en mars dernier, mais c'est la première fois que l'un des appareil équipés s'envolait pour le Royaume-Uni. Les passagers du Boeing 777 ont effectué plus de 30 appels et envoyé ou reçu près de 100 sms durant le voyage de sept heures en provenance de Dubaï : 20% des voyageurs ont utilisé cette nouvelle fonctionnalité.

Le système, baptisé AeroMobile, équipe actuellement 13 appareils de la flotte de Emirates. En réduisant la puissance du signal des téléphones portables à environ un millième de leur puissance habituelle, il évite les interférences entre les portables et les équipements de l'avion. Le coût des appels et des sms est déterminé par l'opérateur téléphonique, et il est traîté comme n'importe quel appel dans le cadre de l'itinérance.

Emirates assure n'avoir reçu aucune plainte depuis le lancement du service. Des directives ont été mises en place pour une utilisation appropriée des téléphones à bord, notamment l'obligation pour les passagers de mettre leur portable en mode silencieux au cours du vol.

Patrick Brannelly, vice-président du service de communication des passagers et du service audiovisuel chez Emirates, a déclaré : "Le scénario cauchemardesque qui consisterait à entendre tout l'avion piailler n'a tout simplement pas eu lieu. Tout d'abord, il n'y a que cinq ou six lignes disponibles, et si elles sont toutes prises, le passager doit patienter quelques minutes".

Autre inquiétude : les conversations téléphoniques risquaient de tenir tous les passagers éveillés pendant la nuit, mais Brannelly affirme qu'il n'y a pas eu de problème de ce côté-là.

"Chacun des sièges de chacun des avion dispose de son propre téléphone depuis 1996, ce problème n'existe donc pas. Il n'y a pas de zone silencieuse à bord, cela ne serait pas pratique. Ce qui est intéressant, c'est de constater que sur certains vols de nuit, il n'y a pas eu d'appels téléphoniques ; lorsque nous avons regardé les données de plus près, nous avons constaté que les gens avaient préféré envoyer des sms plutôt que de passer des coups de fil. Le conditionnement social a fait que les gens savent comment se comporter : ils ne veulent ni déranger ni être écoutés".

Alors, pourquoi ce système n'équipe-t-il pas le tout nouveau Emirates A380. "Le système de téléphone mobile a évolué depuis plus de deux ans, mais la conception de l'A380 a subi quelques blocages et n'a donc pas pu l'intégrer. On risque d'attendre encore quelques années avant de voir ce système à bord".

Pour de plus amples informations, visitez le site EMIRATES.

  

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre le passage de la retraite de 62 à 65 ans?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS