Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Emirates va opérer des vols en A380 vers Rome et Séoul

 

a380_emirates.jpg

 

Nous avons annoncé la semaine dernière qu’Emirates desservira Paris en A380 l’année prochaine. Nous pouvons maintenant vous dévoiler que les A380 d'Emirates décolleront bientôt vers Rome et Séoul.

 


Le vol quotidien Emirates de Dubaï à Rome en A380 s'envolera pour la capitale italienne à partir du 2 décembre 2009. Séoul, la capitale de la Corée du Sud accueillera de son côté l'A380 d'Emirates le 1er janvier 2009.


Au démarrage des vols, l'A380 équipé de 489 sièges sera opéré vers Rome quatre fois par semaine (tous les jours sauf le mardi, jeudi et vendredi) mais à partir du 1er janvier, l’A380 volera tous les jours vers la capitale italienne. Le service est actuellement assuré par un avion de plus petite taille, un  Boeing B777-300ER.

Les premiers vols vers Rome auraient dû débuter en 2010 mais Emirates a décidé d’avancer la date, vraisemblablement pour répondre à la demande de voyages vers l'Asie du sud-est et l'Australasie pendant la période des fêtes de fin d'année.


Le vol EK98 partira de Rome à 14h30 pour arriver à Dubaï à 23h00. Le vol retour  EK98 quittera Dubaï à 9h25 pour atterrir à Rome à 12h45.


Comme pour les services en A380 entre Dubaï et Paris CDG, ces horaires ont été adaptés pour faciliter les correspondances au départ de la région du Golfe.

Le vol EK322 pour Séoul ( actuellement opéré en B777-300ER)  décollera de Dubaï à 3h00 pour arriver en Corée du Sud à 16h00. Le vol retour EK323 partira de Séoul à 23h55 pour atteindre Dubaï le matin suivant à 5h05.

Les vols de Séoul ont été pensés pour faciliter les correspondances  au départ de et à destination du Royaume-Uni et du continent européen.

Emirates doit maintenant annoncer officiellement ces changements mais les vols peuvent déjà être réservés sur le site de la compagnie Emirates.


Pour plus d’informations sur le site d'emirates.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :