Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Emirates veut toujours lancer des vols vers Berlin et Stuttgart

emirates-a380-shangai1

Emirates réitère son souhait de lancer des vols vers Stuttgart et Berlin. Cette dernière ville est particulièrement intéressante alors que le nouvel aéroport de Berlin Bradebourg (dont l'ouverture a été retardée) devrait permettre de développer à long-terme le trafic dan la capitale allemande.

«Ce n’est que l’Allemagne ait une politique restrictive, mais cela fait 10 ans que nous demandons à desservir Berlin et Stuttgart» a déclaré Andre Parker, le vice-président d’Emirates aux relations publiques.

Emirates ne peut actuellement opérer des vols que vers 4 villes d’Allemagne: Dusseldorf, Francfort, Hambourg et Munich.

Les autorités allemands pourraient autoriser Emirates à voler vers Berlin et Stuttgart seulement si la compagnie suspend ses vols vers une ville actuellement desservie.

Pour renforcer ses arguments, Emirates a commandité une étude du centre allemand pour l’aérospatiale (DLR).

Il a conclu que l’économie du pays bénéficierait grandement de l’autorisation à faire voler Emirates vers ces deux villes.

«Notre étude a montré que l’économie allemande bénéficierait grandement des vols d’Emirates…si Emirates obtient les droits de vols vers Stuttgart et Berlin» a déclaré le professeur Johannes Reichmuth, directeur du DLR.

Le fondateur d’Emirates, Sir Maurice Flanagan a estimé dans une interview au magazine Arabian Business que «Lufthansa ne peut pas nous attaquer car le gouvernement nous aime. Berlin nous demande, Stuttgart nous demande et nous obtiendrons ces droits tôt ou tard».

Comme nous l’avions expliqué dans un autre article, de nombreuses villes en Europe manquent de vols long-courriers du fait des stratégies des compagnies aériennes nationales.

Berlin et Stuttgart manquent de vols long-courriers car Lufthansa préfère que les habitants de ces deux villes prennent des vols en correspondance via Francfort ou Munich, ses deux principaux hubs en Allemagne.

www.emirates.com

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :