Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Etats-Unis: les non vaccinés pourront bientôt y voyager

Etats-Unis: les non vaccinés pourront bientôt y voyager

Exclusif : la Chambre des représentants doit voter cette semaine une loi permettant aux voyageurs non vaccinés non américains de se rendre aux Etats-Unis…

Cela fait plusieurs mois que nous nous étonnons dans ce magazine que les Etats-Unis n’aient pas levé l’obligation de vaccination pour les voyageurs alors que les vaccins sont peu efficace pour limiter la propagation du Covid.

L’administration Biden a été très en retard sur ce sujet par rapport aux principales Démocraties du monde alors que la très grande majorité des pays du monde autorisent les non vaccinés à voyager (voir les Etats-Unis prolongent l'obligation vaccinale).

Mais cela pourrait changer très rapidement cette semaine. Notre magazine a appris que la Chambre des Représentants va voter cette semaine une loi pour supprimer l’obligation vaccinale pour se rendre aux Etats-Unis.

Les républicains veulent redonner la liberté de voyager, ce qui montre l'importance d'une vraie opposition parlementaire

C’est un Républicain, Thomas Massie qui est à l’origine de cette loi et qui montre qu’il est important dans une Démocratie d’avoir une vraie opposition contrairement aux Républicains français.

« Le mandat du CDC qui n’est pas scientifique sépare de trop nombreuses personnes de leurs familles et a duré trop longtemps. Il doit cesser. Aucun pays libre (autre que les Etats-Unis) ne demande aux voyageurs étrangers une preuve de vaccination au Covid » a déclaré Thomas Massie.

La loi devrait être votée ce mercredi 8 février à la Chambre des Représentants. La loi prévoit que la fin de l'obligation aurait lieu dès son entrée en vigueur.

Joe Biden seul contre tous et dépassé par les évènements, donne une date bien tardive...

Joe Biden a essayé d'amoindrir la porté de cette loi en assurant que l'obligation vaccinale serait levée le 11 mai note le Washington Post.

La Loi a de forte chance d'être votée alors la Chambre des Représentants est désormais à majorité Républicaine et alors que les Républicains semblent vouloir mener une politique bien plus libertaire.

L'US Travel Association a aussi indiqué qu'elle était pour la levée au plus vite de la vérification de la vaccination pour les voyageurs internationaux. 

« Nous devons éliminer l'exigence du vaccin », a déclaré le PDG de US Travel, Geoff Freeman, lors d'une conférence de presse la semaine dernière relayée par Travel Weekly. « Cela a peut-être été une politique nécessaire pendant la pandémie. Ce n'est pas une politique nécessaire aujourd'hui. En fait, les États-Unis sont le seul pays au monde à imposer des vaccins aux visiteurs internationaux  » a-t-il déclaré.

La majorité semble donc être opposée à l'avis de Biden. Alors que l'urgence de santé publique liée au Covid doit se terminer en mai, le PDG de l'US Travel Association est du même avis que les Républicains : « pourquoi attendre mai ? Nous avons actuellement le pouvoir de supprimer cette obligation de ramener les voyageurs au pays. Et nous espérons certainement qu'il y aura un effort agressif pour le faire ».

On aurait aimé avoir des associations du tourisme aussi opposées aux mesures restrictives touchant les non vaccinés en France.

Aux Etats-Unis, l'administration Démocrate américaine actuelle a été particulièrement coercitive durant la pandémie de Covid tout comme le gouvernement français actuel.

Comme nous l’avons expliqué dans cet article les Etats-Unis sont devenus une exception parmi les grands pays du monde en continuant à imposer la vaccination pour les voyageurs, ce qui laisse un goût d’amertume et de suspicion d'une politique bien trop accommodante de l’administration américaine vis à vis des fabricants de vaccins (NDLR: tout comme la France reste une exception en Europe en empêchant les non vaccinés de travailler à nouveau dans le secteur de la santé).

A ce jour, les voyageurs qui ne sont pas citoyens américains ou résidents permanents doivent être vaccinés contre le Covid pour se rendre aux Etats-Unis.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ