Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

L'accord tant attendu entre Etihad et Alitalia a été signé ce vendredi 8 août 2014 à Rome...

 accord-8-aout-alitalia-etihad

Etihad Airways va s'emparer de 49% du capital d'Alitalia pour 387,5 millions d'euros.

Par ailleurs, Etihad va prendre une participation de 75% dans  Alitalia Loyalty Spa, qui opère le programme de fidélisation MilleMiglia de la compagnie italienne pour 112,5 millions. 

Etihad va également racheter cinq paires de créneaux horaires à l'aéroport de Londres Heathrow, d'une valeur de 60 millions d'euros : ces créneaux seront loués à Alitalia aux conditions du marché» a assuré Etihad.

L'investissement total d'Etihad avoisine ainsi 560 millions d'euros via une injection de capitaux propres, l'achats d'actifs et d'autres facilités de financement pour restructurer le bilan de la compagnie aérienne.

Les actionnaires existants vont également réinvestir environ 300 millions d'euros dont 80 millions pour Intesa San Paolo, 75 millions pour la Poste Italienne, 63,5 millions pour Unicredit, 51 millions pour Atlantia, 10 millions pour IMMSI, 10 millions pour Pirelli et 2,5 millions pour Gavio.

«De plus, jusqu'à 598 millions d'euros pour la restructuration financière de la dette à court et moyen terme ont été injectés par les institutions financières et les établissements bancaires actionnaires existants. 300 millions d'euros de nouvelles capacités d'emprunt ont également été accordés par les institutions financières italiennes» a assuré Alitalia.

L'accord signé ce jour va permettre une finalisation de la transaction pour le 31 décembre 2014. «

La réalisation de l'investissement reste sujette au respect par Alitalia et ses actionnaires privés et publics clés, de certaines conditions suspensives et est également soumise aux approbations réglementaires finales» a cependant prévenu la compagnie italienne.

« Pour Etihad Airways, c'est un investissement commercial stratégique à long terme. À la fin, nous sommes engagés, avec les autres actionnaires, à construire une Alitalia revigorée comme une entreprise compétitive, durable et rentable qui peut fonctionner avec succès sur le marché mondial aérien. Nous croyons dans Alitalia. C'est une belle marque avec un énorme potentiel. Avec le bon niveau de capitalisation et un business plan stratégique et solide, nous sommes confiants que la compagnie aérienne peut se retourner et se repositionner en tant que compagnie mondiale de première classe. Alitalia est le parfait ambassadeur pour l'Italie et tout ce qu'elle représente. Comme nous revitalisons la marque, la compagnie aérienne incarnera de plus en plus tout ce que nous reconnaissons comme la quintessence de l'Italie - l'histoire, la culture, la gastronomie et la mode. Elle doit être une compagnie aérienne dont les Italiens soient fiers. Cependant elle doit fonctionner comme une entreprise et le retour à la profitabilité est pour 2017» a déclaré James Hogan CEO d'Etihad.

 «C'est un excellent résultat pour Alitalia. Nous avons dû prendre des décisions difficiles dans un processus de négociation complexe, mais nous sommes arrivés à un consensus dont nous avons besoin pour créer la bonne taille et forme d'entreprise pour l'avenir d'Alitalia. Cet investissement permettra d'assurer la stabilité financière et nous permettra de positionner Alitalia, ainsi que les industries du voyage et du tourisme en Italie, sur une croissance à long terme» a expliqué Gabriele Del Torchio, Chief Executive Officer d'Alitalia.

Alitalia veut porter haut les valeurs de l'Italie

Dans le cadre de son programme de restructuration Alitalia veut changer son image pour mieux incarner les valeurs de l'Italie : la gastronomie, la mode, la culture et le mode de vie, «dans un concept haut de gamme de service et d'expérience client Made in Italy ».

Tout en maintenant des liaisons court-courriers, la compagnie veut développer les lignes long-courriers rentables au départ de Rome Fiumicino et de Milan Malpensa : vols vers de nouvelles destinations, fréquences augmentées vers certains marchés existants et réseau élargi à Abu Dhabi pour capitaliser sur la croissance du trafic entre l'Italie et les Emirats Arabes Unis.
 
À partir de l'hiver 2014, Alitalia va augmenter la fréquence de ses vols entre Rome Fiumicino et Abu Dhabi de cinq vols hebdomadaires à un service quotidien, et commencer une nouvelle liaison quotidienne entre Milan Malpensa et Abu Dhabi. «Ces vols vont compléter les services existants quotidiens d'Etihad Airways sur ces marchés et offrir un éventail de nouvelles possibilités de correspondances pour les passagers des deux compagnies» explqiue Alitalia.
 
À partir de l'été 2015, Alitalia va inaugurer des routes entre d'autres villes italiennes et Abu Dhabi, avec des plans de vols directs au départ de Venise, Catane et Bologne. 

Développement des hubs de Rome et de Milan

Rome Fiumicino devrait s'imposer comme un hub intercontinental européen plus vaste, avec l'ajout de cinq nouvelles routes au cours des quatre prochaines années, tandis que les vols long-courriers au départ de Milan Malpensa vont plus que doubler, à 25 vols par semaine en 2018.

La flotte de gros-porteurs d'Alitalia devrait augmenter d'un tiers, tandis que la flotte à fuselage étroit sera repositionnée pour répondre aux exigences du nouveau plan de réseau.
 
Les membres du programme de fidélisation MilleMiglia seront en mesure de cumuler et de dépenser des miles avec Etihad Airways et ses compagnies aériennes partenaires, avec l'intégration future des programmes de fidélisation.
 
Les deux compagnies vont mettre en place des synergies:  hub rationalisés,  achats en commun d'appareils, moteurs, opérations et réparations d'entretien, formation, restauration, assistance en escale et carburant.

Le partenariat ouvrira également la voie à des processus de refonte, d'automatisation et d'organisation du travail en conformité avec les meilleures pratiques, et l'adoption des meilleures plates-formes informatiques.
 
Afin de mieux servir le marché italien du fret, qui est le troisième plus grand en Europe, l'activité cargo d'Alitalia sera relancée et élargie, avec la création d'un centre d'excellence dans le Nord de l'Italie, l'investissement dans les capacités de manutention dans les aéroports italiens, et l'optimisation d'un réseau de chargement intégré.

«L'Italie est un marché extrêmement important pour Etihad Airways, du point de vue du commerce et du tourisme. Les Emirats Arabes Unis sont le premier partenaire commercial de l'Italie dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, et comptent plus de 10 000 citoyens italiens et 300 entreprises italiennes. Les possibilités, lorsque l'on rassemble notre réseau avec ceux de nos partenaires notamment, airberlin, Air Serbia, Etihad Regional, Jet Airways, Virgin Australia, Air Seychelles et Aer Lingus et bien sûr notre partenaire stratégique de partage de code, Air France-KLM, fourniront incontestablement la meilleure offre» a conclu James Hogan.

www.alitalia.com

www.etihad.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut