Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Finnair : fête ses 85 ans et se tourne vers l'Asie !

 

fin_silver_bird_and_crew_12_rgb.jpg

 

Fondée il y a 85 ans par le consul Bruno Lucander, la compagnie aérienne finlandaise Finnair célèbre cette année les 55 ans de la liaison Paris-Helsinki. Helsinki où se situe son siège social et d'où elle opère, outre des vols vers 40 escales européennes, plus de cinquante rotations hebdomadaires vers la Chine, le Japon et l'Inde désormais incontournables pour les voyageurs d'affaires et les touristes.  A l'occasion de cet anniversaire, la compagnie a revêtu un de ses appareils, baptisé « Silver Bird » ou oiseau d'argent, d'une livrée grise très rétro, et habillé ses hôtesses dans une tenue des années 50. Un pont aérien entre la modernité et le passé en quelque sorte...

 

finnair_silver_bird_equipage_06.jpgDéchirant les nuages, l'Airbus A320 de Finnair atterrit à Helsinki-Vantaa. En ce début d'automne, l'air est piquant et un brouillard de pluie estompe le camaïeu de vert des forêts environnantes. C'est de ce petit aéroport – on le parcourt en moins de cinq minutes – situé à quelques kilomètres de la capitale qui accueillit les Jeux Olympiques de 1952 que la compagnie finlandaise Finnair opère ses vols avec une flotte de 70 appareils. Dans une tradition qui remonte aux premières heures de la compagnie, fondée en 1923 par le consul Bruno Lucander sous le nom d'Aero, ces avions sont remplacés aussi souvent que possible par de nouveaux modèles plus performants et moins polluants. La compagnie devrait ainsi accueillir à l'horizon 2014-2016 onze Airbus A350 qui viendront grossir sa flotte de longs-courriers. Avec une moyenne d'âge inférieure à quatre ans, les avions Finnair respectent l'environnement.

Mais, pour Petteri Kostermaa, Vice Président Network Strategy de Finnair, « c'est avant tout la localisation septentrionale de l'aéroport d'Helsinki qui rend les vols écologiques. Un Paris-Shanghai passant par Helsinki est ainsi plus court de 1 000 km que si l'avion empruntait un couloir aérien rectiligne entre ces deux villes ! » Le souci écologique de la compagnie finlandaise s'exprime aussi, selon M. Kostermaa, par les taux de remplissage élevés de ses vols qui atteignent 80 % sur l'Inde et 85 % sur l'Asie ! Asie qui attire toujours davantage de business men, avec de nouvelles destinations très prisées comme le Vietnam, les Philippines ou les villes du centre de la Chine, que Finnair entend bien déservir très prochainement.

 

 

La plus grande cuisine de Finlande !

finnair_cuisine1.jpgDes voyageurs d'affaires qui sont particulièrement choyés sur les vols de la compagnie finlandaise comme nous le découvrons en nous engageant, sur les pas de Leo Kirjavainen, qui dirige « Catering », la division de Finnair qui conçoit les repas de la classe affaires, dans ses cuisines. « Ici sont préparés 15 000 repas par jour, dont environ 7 000 pour les business class » nous confie le débonnaire démiurge. Catering emploie 600 personnes à cette tâche gargantuesque ! Jugez plutôt : 25 tonnes de saumon sont utilisées ici chaque année et 2 000 kilos de cubes de glace y sont produits quotidiennement ! Ceci dans un respect plus que strict – nordique ! - des normes sanitaires.

Si les mets sont spécialement soignés ici, les boissons servies en classe affaires sur Finnair ne sont aucunement le parent pauvre de la division Catering. Cette dernière vient ainsi de remporter la médaille d'or dans la catégorie « Champagne et vins pétillants » - avec la cuvée Royale Brut Millésime 2000 de Joseph Perrier – et la médaille d'argent dans la catégorie des vins au concours « Wines on the wing » organisé par le magazine américain « Global Traveller » ! Ces douceurs n'ont d'égal que le moelleux des spacieux sièges entièrement inclinables qui équipent les business class de Finnair.
Les meilleurs choses ayant une fin, il nous faut nous séparer de nos hôtes, mais c'est pour retrouver des hôtesses, celles du « Silver Bird », Airbus A 319 qui s'est paré d'une livrée argentée en souvenir du premier Paris-Helsinki de Finnair en 1953. Ces jeunes femmes arborent également un uniforme d'époque, rappelant que Finnair fut la première compagnie du monde à employer, dès l'après-guerre, des hôtesses dans ses appareils plutôt que des stewards ! Rien d'étonnant à cela dans un pays qui offrit au monde Miss Univers 1952, la splendide Armi Kuusela ! La compagnie a parcouru bien du chemin depuis les années 50, s'inscrivant de plain pied dans une modernité qui ne peut faire l'impasse sur l'Est du monde, pas plus que sur les contraintes écologiques. Finnair, une compagnie bien dans l'air du temps !

 

Plus d'informations sur le site de FINNAIR.

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Pour réduire le déficit public de l'Etat faut-il :

LES ARTICLES QUE VOUS AIMEZ