Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Booking.com
Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr.

Partagez cet article :

 

forumtourisme_novelli__reunionministres1_sc.jpg

 

Il faudra désormais compter avec l'Inde et la Chine. Les entreprises européennes du secteur du tourisme vont devoir s'adapter.

 


Le marché du tourisme mondial connaît une véritable révolution avec l'arrivée de nouveaux pays comme la Chine ou l'Inde sur le marché.
"40 millions de chinois ont voyagé en dehors de leurs frontières cette année" a déclaré Francesco Frangialli, le secrétaire général de l'Organisation Mondiale du Tourisme lors du 7ème forum Européen du tourisme organisé à Bordeaux.

Alors que le marché du tourisme devrait connaître un ralentissement du fait de la crise américaine ces pays sont d'autant importants pour l'Europe, alors que les pays européen sont en concurrence avec de nombreuses destinations. Selon l'ODIT plus 10 millions d'Indiens devraient voyager à l'étranger en 2010 (30 millions en 2020) et plus de 100 millions de chinois à l'horizon 2020!

Sur le marché du tourisme de luxe, le constat est similaire, les touristes des pays asiatiques vont devenir des clients convoités : "nous estimons que le marché du tourisme haut de gamme, celui que cible le Club Méditerranée avoisine 60 millions de clients. Alors qu'aujourd'hui les touristes d'Asie représentent 15% de notre chiffre d'affaires, nous estimons qu'ils devraient atteindre 25% dans quelques années" expliquait Henri Giscard d'Estaing, le président du Club Med.

Le directeur de la fédération des agents de voyage indiens, Ajay Prakash est  venu expliquer les besoins de ses concitoyens aux membres de l'Union Européenne. "La famille est prépondérante dans le choix de la destination car les indiens voyagent en famille. Par ailleurs, nous sommes très sensibles à la gastronomie : n'oubliez pas que nous sommes végétariens et le bouche à oreille est important pour nous" a-t-il assuré.

Ajay Prakash s'est par ailleurs félicité de la mise en place du visa de Shengen, qui permet de voyager dans les pays europénes membres des accords de Shengen mais a fortement critiqué sa procédure d'obtention très administrative: "le visa est complexe à obtenir. J'ai dû fournir mes empreintes digitales, réserver un hôtel via le consulat, faire parvenir des documents médicaux...Il devrait être beaucoup plus simple à obtenir" a-t-il critiqué. Un point que les européens devraient prendre en compte sous peine de voir ces nouveaux touristes migrer vers d'autres destinations.

Ce qui serait une perte importante pour l'économie d'autant que ces touristes sont dépensiers: "les indiens adorent faire du shopping et dépensent autant pour l'hôtellerie que pour le shopping" dévoile Ajay Prakash. De quoi redonner le moral aux commerçant parisiens frappés par la baisse du pouvoir d'achat des français.

 

Plus d'informations sur les sites du : 

FORUM EUROPEEN DU TOURISME

MINISTERE DU TOURISME

ODIT

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

SONDAGE

Que pensez-vous des mesures annoncées par Emmanuel Macron le 12/07 et de l'extension du pass sanitaire

NEWSLETTER

Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

Booking.com
Aller en haut

Recevez notre Newsletter !