Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

Forum Européen du Tourisme : L'envol de l'Inde et de la Chine sur le marché du tourisme mondial

 

forumtourisme_novelli__reunionministres1_sc.jpg

 

Il faudra désormais compter avec l'Inde et la Chine. Les entreprises européennes du secteur du tourisme vont devoir s'adapter.

 


Le marché du tourisme mondial connaît une véritable révolution avec l'arrivée de nouveaux pays comme la Chine ou l'Inde sur le marché.
"40 millions de chinois ont voyagé en dehors de leurs frontières cette année" a déclaré Francesco Frangialli, le secrétaire général de l'Organisation Mondiale du Tourisme lors du 7ème forum Européen du tourisme organisé à Bordeaux.

Alors que le marché du tourisme devrait connaître un ralentissement du fait de la crise américaine ces pays sont d'autant importants pour l'Europe, alors que les pays européen sont en concurrence avec de nombreuses destinations. Selon l'ODIT plus 10 millions d'Indiens devraient voyager à l'étranger en 2010 (30 millions en 2020) et plus de 100 millions de chinois à l'horizon 2020!

Sur le marché du tourisme de luxe, le constat est similaire, les touristes des pays asiatiques vont devenir des clients convoités : "nous estimons que le marché du tourisme haut de gamme, celui que cible le Club Méditerranée avoisine 60 millions de clients. Alors qu'aujourd'hui les touristes d'Asie représentent 15% de notre chiffre d'affaires, nous estimons qu'ils devraient atteindre 25% dans quelques années" expliquait Henri Giscard d'Estaing, le président du Club Med.

Le directeur de la fédération des agents de voyage indiens, Ajay Prakash est  venu expliquer les besoins de ses concitoyens aux membres de l'Union Européenne. "La famille est prépondérante dans le choix de la destination car les indiens voyagent en famille. Par ailleurs, nous sommes très sensibles à la gastronomie : n'oubliez pas que nous sommes végétariens et le bouche à oreille est important pour nous" a-t-il assuré.

Ajay Prakash s'est par ailleurs félicité de la mise en place du visa de Shengen, qui permet de voyager dans les pays europénes membres des accords de Shengen mais a fortement critiqué sa procédure d'obtention très administrative: "le visa est complexe à obtenir. J'ai dû fournir mes empreintes digitales, réserver un hôtel via le consulat, faire parvenir des documents médicaux...Il devrait être beaucoup plus simple à obtenir" a-t-il critiqué. Un point que les européens devraient prendre en compte sous peine de voir ces nouveaux touristes migrer vers d'autres destinations.

Ce qui serait une perte importante pour l'économie d'autant que ces touristes sont dépensiers: "les indiens adorent faire du shopping et dépensent autant pour l'hôtellerie que pour le shopping" dévoile Ajay Prakash. De quoi redonner le moral aux commerçant parisiens frappés par la baisse du pouvoir d'achat des français.

 

Plus d'informations sur les sites du : 

FORUM EUROPEEN DU TOURISME

MINISTERE DU TOURISME

ODIT

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?