Etes-vous pour ou contre la suppression du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

La nouvelle compagnie du groupe Dubreuil vient de dévoiler ses tarifs pour sa nouvelle ligne Paris-La Réunion…

french blue airbus

Un nouvel acteur va venir concurrencer Corsair et Air Austral sur la ligne Paris-La Réunion, de quoi peut-être entraîner de la surcapacité sur cette route.

French blue proposera 8 vols par semaine entre Paris Orly Sud et la Réunion dès le 16 juin 2017.

Ces vols seront assurés en A330-300 puis au cours de l'été le premier A350 de la compagnie sera positionné sur cette ligne.

« French blue sera alors la 1ère compagnie à opérer des vols low-cost long courrier en A350. . Cet appareil ultramoderne et performant proposera deux classes de voyages et 411 sièges à bord. Il reprendra l'ensemble des innovations, produits et services déjà proposés par la Compagnie (wifi à bord, des écrans HD au minium de 25 cm, un accès à un portail de divertissements, …)» a précisé la compagnie aérienne.

Les vols seront proposés à partir de 249 euros l'aller simple, soit 500 € l'aller-retour un tarif d'appel qui n'offrira que les services de base (un bagage à main de 12 kgs, pas de bagage en soute).

Pour plus de services il faudra compter 299 euros l'aller pour le tarif Smart (un bagage en soute de 23 kilos, un repas, un snack et un kit de confort) ou 649 euros l'aller pour le tarif Premium (réservation du siège en classe Premium blue, deux bagages en soute de 23kilos chacun, un apéritif Champagne, un repas, un snack et tous les accessoires de confort). Soit 6000 euros l'aller retour en Smart ou 1300 euros en tarif premium.

Des tarifs pas si révolutionnaires que cela mais qui risquent de fragiliser la rentabilité de la compagnie régionale Air Austral qui a beaucoup travaillé ces dernières années pour son redressement. Marc Rochet estime que le tarif en premium est d'environ 200 euros inférieur à celui des tarifs proposés actuellement.

« Saint-Denis de la Réunion - Paris est une ligne dynamique, en croissance qui dépasse aujourd'hui le million de passagers transportés chaque année. Grâce à notre nouvelle approche tarifaire, voulue plus accessible, nous souhaitons stimuler encore plus le trafic entre l'île de la Réunion et Paris. Le prix est aujourd'hui le facteur fondamental pour déclencher un voyage. La concurrence doit profiter aux clients et nous sommes persuadés qu'avec French blue les 9 000 km qui séparent la Réunion de Paris seront demain plus facile à parcourir » a déclaré Marc Rochet, directeur de French blue.

Pour les voyageurs, les prix risquent donc de baisser à court-terme mais à long-terme cela risque d'avoir des répercussions sur la force du principal acteur régional français dans l'Océan Indien, Air Austral.

Bizarrement, French blue n'a pas cherché à se développer vers l'Afrique, l'Amérique du Sud ou de l'Amérique du Nord où Air France est très présente et affiche des tarifs souvent élevés : la peur de s'opposer en frontal à Air France sans doute.

Air France ne voit sans doute pas d'un mauvais oeil French blue venant affaiblir 2 compagnies loisirs, Corsair et Air Austral, qui empiètent sur ses parts de marchés vers les DOM-TOM depuis de longues années.

De leur côté, Corsair mal en point et Air Austral en redressement auront du mal à casser les prix pendant plusieurs mois pour enlever toute vélléité de guerre des prix à French Blue comme l'a fait Air France par le passé à Air Liberté ou AOM. C'est sans doute là qu'est le pari de Marc Rochet.

Corsair, la compagnie la plus fragile, risque sans doute d'y laisser des plumes...Elle avait d'ailleurs failli être rachetée par le groupe Dubreuil en 2015, maison mère de French blue. Mais alors que l'annonce d'une fusion avait déjà eu lieu, les négociations ont échoué au dernier moment: voir Corsair Air Caraibes : projet abandonné.

www.frenchblue.com

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut