Partagez cet article :

guggenheim-bilbao

Notre guide de voyage Bilbao vous emmène à la découverte de cette ville bourgeoise, devenue branchée, grâce au musée Guggenheim. Une ville parfaite pour un week-end d'évasion sous le signe de l'art moderne et de la gastronomie, une facette méconnue de cette ville dans l'air du temps!



1/ Marché de la Ribera, Guide de voyage Bilbao:

ribera-bilbaoCommencez ce parcours par le marché de la Ribera, le plus grand d'Espagne et peut-être d'Europe avec ses 11500 mètres carrés. Si vous êtes gourmand c'est le bon endroit pour acheter des spécialités du pays Basque espagnol comme des anchois, de la piperade (compote de poivrons, d'ail et d'oignons), du pimiento morron, du Txakoli (vin blanc basque), de l'orujo (eau de vie de Galice), de l'Idiazabal, du fromage au lait de brebis ou des cuajadas (yaourt au lait caillé de brebis)...et tant d'autres mets plus appétissants les uns que les autres. La cuisine basque est réputée et le marché est une bonne introduction à cette cuisine millénaire.

2/ Cathédrale et Musée d'histoire basque, Guide de voyage Bilbao:

Remontez la rue Tenderia en face du marché en direction de la cathédrale dont les parties les plus anciennes datent du 14ème siècle. La cathédrale fait partie de la route de Saint Jacques de Compostelle: c'est notamment pour cette raison qu'elle dispose d'une esplanade couverte à son entrée pour protéger les pèlerins de la pluie . La cathédrale de Santiago est dédiée à l'apôtre St Jacques, le patron de la ville de Bilbao et son cloître gothique vaut le coup d'oeil.

musee-basque-bilbaoPoursuivez votre chemin via la calle de la Cruz jusqu'au musée basque pour découvrir l'histoire de cette contrée très ancienne. Selon certaines théories, les Basques seraient venus de l'est du continent aux époques néolithiques et des métau. Ils se seraient peu mélangés aux autres populations et c'est pourquoi les Basques seraient les descendants les plus directs de nos ancêtres selon des études des chromosomes Y et X (Y chromosome DNA haplogroups[3] et X chromosome microsatellites) et des autosomes PC5.

Le musée permet de découvrir des objets de la vie courante: artisanat, pêche, ainsi qu'une belle croix polychrome du 16ème siècle originaire de l'île d'Isard dans la ria Guernica.

C'est à Guernica, rendue célèbre dans le monde entier par Pablo Picasso, que se tenaient traditionnellement les assemblées de Biscaye: elles réunissaient tous les villages du pays.

Par la suite, les seigneurs de Biscaye puis les rois d'Espagne sont venus prêter serment à Guernica sous l'arbre sacré: un chêne, emblème de Biscaye.

Les présidents de la Communauté Autonome du Pays Basque y prêtent toujours serment.

La ville a été bombardée par la légion Condor envoyée par Hitler pour soutenir Franco, le 26 avril 1937: un acte odieux qui s'est attaqué à une population civile sans défense.

Selon le gouvernement basque le raid aurait engendré la mort de 1654 personnes et 800 blessés. Malheureusement, l'émouvant tableau de Picasso n'est pas exposé à Guernica mais au Musée de la Reine Sofia à Madrid.

A noter une célèbre citation de Pablo Picasso à laquelle il a peut-être pensé en peignant Guernica: «la peinture n'est pas faite pour décorer les appartements, c'est un instrument de guerre, offensif et défensif, contre l'ennemi.»
Musée du Pays Basque: place Miguel de Unumano, 4. www.euskal-musea.org. Cathédrale: place Santiago.

3/ Bar à Tapas et Plaza Nueva, Guide de voyage Bilbao:

cafe-bilbaoLe ruelles du vieux Bilbao ont beaucoup de charme avec leurs immeubles aux balcons en fer forgés et leurs cafés et bars à tapas aux odeurs alléchantes.

Dirigez-vous vers la plaza Nueva à deux pas du musée Basque et ne manquez pas d'aller humer l'ambiance du café Bilbao (plaza neuva n°6, www.bilbao-cafebar.com/).

Ce café a du style avec son comptoir d'époque et son sol recouvert de carrelage polychrome. On y sert de copieuses tapas, des rations (racines) à prix modérés, ainsi que de la bière du pays.

La place est toujours animée et le soir de nombreux étudiants viennent parader pour s'enivrer au botellon: un cocktail des plus populaires est un mélange de coca-cola et de vin rouge, le Kalimoxto. Nous vous conseillons plutôt de tester les breuvages du Café Bilbao! Juste à côté au numéro 8, le café Victor Montes vaut également le détour.

Notez que tous les immeubles de la place sont composés de trois étages pour une raison simple: le premier était réservé aux propriétaires, le second aux locataires et le troisième aux domestiques!

4/ Banco de Bilbao, Guide de voyage Bilbao:

Bilbao a toujours été une cité prospère. Son port était déjà au 16ème siècle l'un des plus importants d'Espagne grâce au commerce de la laine vers les Flandres. Ensuite l'exploitation de ses mines de fer a permis à la ville de devenir au fil du temps la seconde région industrielle d'Espagne après la Catalogne au 19ème siècle.

L'activité bancaire a contribué à la vigueur de l'économie de la ville avec la création de la «Banco de Bilbao» en 1857: l'édifice historique de la banque est situé juste derrière la plaza Nueva. La Banque Bilbao Vizcaya est aujourd'hui la seconde d'Espagne.

5/ Restaurant Zortziko, Guide de voyage Bilbao:

bacalao-zortzikoDirigez-vous vers la rivière, la ria de Bilbao et empruntez le pont de l'arsenal, longez le fleuve vers la droite en admirant la vieille ville, puis tournez à gauche sur la rue Uribitarte et encore à gauche sur la rue Arbolantxa kalea. Vous arriverez non loin du restaurant Zortzilko, situé au numéro 17 de la calle Alameda Mazarredo.

Ce restaurant fondé en 1989 a contribué au renouveau de la ville: son chef étoilé Daniel Garcia sert une cuisine inventive à base de produits basques.

Le restaurant propose également des cours de cuisines dans sa salle Aula de Cocina: une occasion unique de tester ses talents de chef pour des groupes ou une bande d'amis.

Nous avons eu le privilège d'admirer le chef cuisiner. Il a créé devant nos yeux de délicieux pintxos (tapas) en un tour de main: petits anchois basques au goût exquis (un privilège car interdits de pêche ces deux dernières années) disposéssur une tranche de pain craquant avec du fromage basque, palourdes cuites à la sauce verte (ail, huile, vinaigre et persil), fines tranches de morues avec du gros sel ou glace à l'encre de seiche. Un véritable festival de saveurs et de couleurs!

Au Pays Basque, les produits de la mer sont d'une qualité rare et ce restaurant a l'art de les sublimer!

Ouvert de 13H00 à 15H30 et de 21H00 à 23H00. http://zortziko.es

6/ Musée Guggenheim, Guide de voyage Bilbao:

guggenheim-bilbao-introContinuez votre chemin sur la route Alameda Mazarredo pour atteindre le musée Guggenheim.

Financé en partie par le gouvernement basque et géré par la fondation Solomon R. Guggenheim, ce musée a positionné Bilbao sur le circuit culturel mondial.

Alors que la ville était frappé par une crise industrielle terrible dans les années 80, le gouvernement basque et la municipalité ont eu la bonne idée d'investir 735 millions d'euros dans un vaste plan de rénovation urbaine.

Le musée a coûté à lui seul 150 millions d'euros mais a transformé le visage de Bilbao: cette ville industrielle s'est transformée en une capitale touristique et branchée.

Un bon investissement alors que le musée a attiré environ 7,3 millions de visiteurs à ce jour avec 1,2 milliard d'euros de recettes (à fin 2004 données non communiquées depuis).

L'édifice tout en courbe est recouvert de titane martelé dont les reflets changeants attirent l'oeil.

Des oeuvres magistrales et surprenantes encadrent l'édifice comme l'énorme chien de Jeff Koon composé de 60000 fleurs ou l'araignée géante de Louise Bourgeois : ces oeuvres valent à elles seules le voyage.

L'intérieur du bâtiment surprend pas sa lumière et ses expositions temporaires, toutes plus inédites les unes que les autres comme Tirs au Coin, où un canon envoie des projectiles de cire rouge contre un mur ou les sculptures gigantesque de Richard Serra, Matter of Time.

Matter of Time vous fera déambuler au milieu d'immenses cloisons en acier dans des couloirs étroits puis amples où le temps semble s'être arrêté: le visiteur se perd dans ces courbes qui semblent sans fin, une parabole intéressante sur le temps qui passe, et sur lequel l'homme n'a aucune emprise.

Notez que le restaurant du musée vaut son pesant d'or: asperges blanches gelées à la cardamone, Oignon rouge confit et bouillon de lentilles, pâtes Casarecce au piment d'Anglet, cendres d'olives noires sur une caséine d'herbes aromatiques...voilà un exemple des mets succulents que vous pourrez déguster ici. Un restaurant de musée étonnament gastronomique.

Après la visite du musée, ne manquez pas d'aller boire un verre à l'hôtel Silken Gran Hotel Domine Bilbao au bar design Splash & Crash, qui s'anime en fin d'après-midi. Dans l'hôtel à côté du lobby, ne manquez pas d'admirez le Cyprès Fossile: une sculpture impressionante de 26 mètres de haut.

Bilbao est une ville qui réserve bien des surprises!

Musée Guggenheim: ouvert du mardi au dimanche de 10H00 à 20H00, fermé le lundi (ouvert le lundi en juillet et août). Entrée: environ 13 euros. Les tarifs varient suivant les dates. http://www.guggenheim-bilbao.es. Hotel Silken Gran Hotel Domine Bilbao.

Plus d'informations: www.spain.info/fr , www.mybilbaobizkaia.eus, http://www.turismoa.euskadi.net.

N.B: Air France dessert Bilbao avec 4 vols quotidiens au départ de Paris Charles de Gaulle en partenariat avec Britair (3 le samedi). Exemple de tarif aller retour à partir de 211€ TTC.

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

CITY GUIDE EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut