Partagez cet article :

Index de l'article

madrid-view.jpg

Le Barrio Salamanca, au nord-est du centre ville, est souvent négligé par les touristes, malgré le fait que ce soit l’équivalent de Knightsbridge (le quartier chic de Londres) à Madrid. Pourtant, il y a énormément à voir et à acheter dans ces grandes avenues élégantes…

madrid-cibeles.jpg1. Plaza de la Cibeles - Madrid

Commencez par un des monuments le plus renommé et le plus impressionnant de Madrid, qui se trouve au centre de la Plaza de la Cibeles - la fontaine représentant la déesse Cybèle (déesse de la nature de la Grèce antique) dans un chariot traîné par deux lions.
C’est ici que les fans de l’équipe de foot, Real Madrid, se retrouvent pour fêter les grandes victoires de leur équipe – bien que la police ait pris la précaution de condamner la fontaine à l’aide de planches pour empêcher les fans de s’y jeter ! Autour de vous, vous pouvez admirer le plus beau bureau de Poste que vous ne verrez jamais, le Palacio de Comunicaciones (1904), et juste à côté le Banco de España (19ème siècle) qui est aussi ravissante.
madrid-retiro.jpg2. Parque del Retiro - Madrid

Descendez la Calle de Alcalá jusqu’à l’entrée du Parque del Retiro. Une balade tranquille dans ce parc élégant sera la cerise sur le gâteau de votre séjour à Madrid. Le parc faisait partie du palais royal du Roi Felipe (1621-1665) et a été ouvert au public en 1868 lorsque la Reine Isabelle II a été évincée. Aujourd’hui, un mélange éclectique de cyclistes, joggeurs, couples, hommes d’affaires, musiciens ambulants et diseurs de bonne aventure fréquentent ses avenues boisées et son lac artificiel pendant toute l’année. Le parc apparaît dans toute sa splendeur le dimanche après-midi quand bon nombre de familles entières s’y promènent endimanchées.

madrid-geographic.jpg3. Geografic Club - Madrid

Au 141 Calle de Alcala vous trouverez le bar/café/restaurant Geografic Club, facilement reconnaissable grâce à sa porte immense en vitrail d’une exceptionnelle beauté. Pendant la journée, une lucarne colorée permet le soleil d’infiltrer le vaste espace animé du club, qui se situe sur trois étages et qui est très apprécié par les gens de la région. Relatant un thème farfelu d’explorateurs coloniaux, ses murs sont ornés d’affiches et d’artefacts du monde entier, tels que des masques africains, des raquettes et la première montgolfière à atterrir sur le territoire espagnol.
Le restaurant situé en haut propose des repas à prix raisonnables si vous avez faim, mais la plupart des gens commandent une bière et un casse-croûte (des légumes cuits à la poêle, fromage de chèvre frit), ou bien un café accompagné d’un brownie.
Horaires d’ouverture : 13h à 2h tous les jours, jusqu’à 3h le samedi.
Tél. : +34 91 578 08 62.


madrid-lavinia.jpg4. Lavinia - Madrid

Suivez la Calle Príncipe de Vergara jusqu’au carrefour José Ortega y Gasset (tout comme à New York, les rues de Salamanca sont disposées parallèlement ce qui facilite l’orientation, contrairement aux rues sinueuses du vieux centre ville de Madrid.) Au numéro 16, vous trouverez la cave à vins Lavinia, une des plus grandes et plus raffinées d’Europe. Elle est bien approvisionnée en vins de toute région d’Espagne et du monde entier. Profitez du savoir et du conseil du personnel pour vous procurer une bouteille ou deux. Même si vous n’appréciez pas vraiment le vin, ce lieu contemporain vous séduira, aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur.
Tél. : +34 91 426 06 04


5. Calle Serrano - Madrid

madrid-serrano.jpgGardez votre porte-monnaie à portée de main quand vous descendez la Calle de José Ortega y Gasset jusqu'à la Calle Serrano où se trouvent les magasins de luxe de Madrid. Cette grande rue prestigieuse, une des plus vieilles du quartier Salamanca, est toujours très encombrée et reçoit un grand nombre de clients chics, alors rendez-vous y avant midi afin d’éviter la foule. Faites vous plaisir chez Adolfo Domínguez (au numéro 18) qui vend les collections des plus grands designers espagnols, ou bien choisissez parmi les sacs, vêtements et accessoires minimalistes aux lignes pures chez Purificación García (au numéro 28). C’est dans la Calle Serrano où vous vous imprégnerez de l’histoire du quartier qui était devenu le plus riche de la ville vers la fin du 19ème siècle. À cette époque le Marquis de Salamanca, banquier politicien mais aussi truand connu pour ses pratiques d’affaires douteuses, y a construit les premiers immeubles. Ces lieux étaient les premiers à avoir les toilettes à chasse d’eau et le Marquis a veillé à ce que toutes les nouvelles constructions bénéficient du même ‘luxe’. Très rapidement, les autres aristocrates aisés se sont rendu compte des avantages des grandes rues, des nouvelles habitations (et leurs toilettes !) comparés aux rues étroites et sales du vieux Madrid. Ils s’y sont donc rués en masse. Aujourd’hui, cela est toujours le quartier des ‘Yuppies’ et leurs enfants (les Pijos et les Pijas) qui sont habillés de la tête aux pieds par les designers, portant des lunettes de soleil pendant toute l’année et provoquant des embouteillages dans leurs voitures de sport de haut de gamme. Vous en verrez plein ici sur la Calle Serrano !


6. Paseo de la Castellana - Madrid

Un pâté de maisons à l’Ouest vous serez sur le Paseo de la Castellana, l’équivalent de Park Lane à Londres, où se trouvent les plus grands hôtels de luxe et d’affaires dont l’Hotel Hesperia Madrid, Hotel Villa Magna et le Gran Melia Fenix. Cette large rue abrite aussi les somptueux bureaux des banques et des compagnies d’assurances les plus renommées de la ville.


madrid-colon.jpg7. Plaza Colon - Madrid

Dans ce square du centre ville, deux sculptures commémorent la découverte de l’Amérique. Celle qui était conçue par Arturo Melida de Colombe en 1885 est montée sur un piédestal entouré par des personnages historiques impliqués dans la conquête. L’autre, plus moderne, est un hommage aux découvertes de Joaquin Vaquero Turcios. Elle est constituée de quatre blocs importants de ciment décorés d’inscriptions des philosophes et des chefs d’indigènes relatant les voyages de Colombe. Au milieu de la place, le Centro Cultural de la Villa de Madrid (le centre culturel de la ville de Madrid) est caché sous une cascade.


madrid-gijon.jpg8. Café Gijón - Madrid

Retournez vers votre point de départ pour la dernière étape de ce périple – le Café Gijón. Classé en tant que ‘monument’ littéraire, ce Tertulia connu est un lieu de rencontre pour des artistes, écrivains et intellectuels depuis 1898. Aujourd’hui, le café attire toujours une clientèle variée et conserve sa tradition littéraire en parrainant des prix annuels pour des nouveaux écrivains. De toute évidence les serveurs classiques et serviables sont fiers de travailler dans un établissement si renommé. Malgré la circulation abondante sur la Paseo de Recoletos, une fois que vous serez installé à l’intérieur du café, vous ne remarquerez aucun bruit. Détendez-vous avec un Irish Coffee et regardez le personnel « vieille école » en action.
Horaires d’ouverture : 7h30 à 1h30, jusqu’à 2h les vendredi et samedi.
Paseo de Recoletos, 21
Tél.: +34 91 521 54 25.
CARTE DE NOTRE ITINERAIRE A MADRID
madrid-carte.gif

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


CITY GUIDE EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut