Partagez cet article :

Index de l'article

budapest-vue2.jpg

Méconnue du public, la perle du Danube attire chaque année près de 9 millions de touristes. Voici l’occasion d’en apprendre un peu plus sur Budapest, lieux historiques et bain de culture en une après-midi.


1. Le Château Royal de Budabudapest-galerie.jpg - Budapest

La ville est traversée par le Danube, séparant, Pest la ville basse, de Buda, sur les collines. C’est sur les hauteurs que fut construite au XIIIème siècle la première place forte, qui a abrité les différents gouvernements du pays. C’est aujourd’hui le château royal de Buda, trônant sur le fleuve et sur la ville. Il est classé patrimoine mondial par l’UNESCO. Le château est entouré de trois musées, dont le musée de l’histoire hongroise, où vous trouverez les témoignages des peintres hongrois depuis l’Antiquité romaine au règne de l’empereur Franz Joseph et de sa célèbre épouse Elisabeth, connue sous le nom de Sissi l’Impératrice. Ils reçurent ce château en cadeau lors de leur intronisation et y séjournèrent régulièrement. Aux pieds du château se trouve également un site archéologique ou encore le musée Ludwig. Vous avez donc le choix pour découvrir l’histoire de la ville et du pays. Le château se trouve sur le Mont Gellert, pour y accéder prenez le funiculaire sur le pont Szechenvi Ianchid, aussi appelé Pont des chaînes, où trônent des sculptures de lions. Le funiculaire se trouve côté Buda. Le ticket coûte 1700 Ft.

budapest-mathias.jpg2. L’Eglise Mathias - Budapest

La population hongroise est majoritairement catholique et de nombreuses églises témoignent de la ferveur des croyants. Prenez la rue Tarnok, derrière le château, pour vous rendre à la célèbre église Mathias. En chemin vous pourrez profiter de la magnifique perspective sur les collines derrière la ville, de petites échoppes de souvenirs sont sur le chemin mais préférez le centre médiéval de spécialités hongroises si vous souhaitez acheter des souvenirs. Vous y trouverez de petites poupées, des tissus brodés à la main ou des piments rouges. Des souvenirs classiques de Budapest. Ce centre se trouvera sur votre chemin, côté droit.
L’Eglise est entourée d’un petit ensemble architectural gothique, un pont avec des tourelles qui permettent de jouir d’une ravissante perspective sur la ville basse et l’île Marguerite. La visite du pont supérieur est payante, mais vous aurez également un bon point de vue du pont inférieur. L’Église fait partie d’un ensemble architectural typique de la région, en pierre et avec les toits peints en couleurs vives. Une grande partie du bâtiment de l’église est en rénovation, mais elle est presque toujours ouverte au public. En entrant vous serez surpris par la luminosité du lieu, puisque les grandes fenêtres vitrées éclairent les murs dorés ou ocre, de la pierre blanche et des allées très larges. Parmi les nombreux trésors de l’église vous trouverez les bijoux de sacrements des empereurs et impératrices, les tombes de Béla III et Anna, avec leurs pierres tombales sculptées à leur effigie, au réalisme déroutant. Autre curiosité, la chapelle de l’Ordre des Chevaliers de Malte, où sous une voûte gothique sont représentés les plus éminents membres de l’ordre, sous une fresque du célèbre peintre Karoly Lotz de 1867, qui a immortalisé le couronnement de Francis Joseph, avec à gauche l’impératrice Elisabeth. Entrée 700 Ft, audioguides anglais 400Ft, ouvert de 9h30 à 17h30 (EGLISE ).

Ce point de vue sur Pest devrait vous donner envie de visiter les quartiers de la ville basse et de vous mélanger à la population  hongroise, Buda étant surtout prisée des touristes. De la place de l’église descendent de multiples escaliers, entourés de jardins. Perdez vous dans les méandres de sentiers pour arriver au bas de la colline, puis reprenez le pont vers Pest.


budapest-vaci.jpg3. Pâtisseries et shopping - Budapest

Ce petit tour de Buda vous a sûrement creusé l’appétit, il est temps de découvrir les spécialités de la ville. Arrivé à Pest prenez à gauche vers le parc Roosevelt, où trônent les statues de XX, sur votre gauche admirez le bâtiment de l’Académie Hongroise. Pour prendre un café et vous reposer un peu, dirigez vous vers le Four Seasons, qui abrite le très chic café Gresham Kavéhaz. Dans le cadre luxueux du palace vous avez un large choix de pâtisseries locales et internationales. Pour les amateurs de chocolat essayez le Rigo Jancsi, un dessert de chocolat, ganache et caramel, proche d’un opéra mais à la hongroise. Un expresso ou un thé pour compléter cette collation (1900 Ft le dessert, Tél : 36 (1) 268-6000).

Une fois rassasié reprenez votre route vers le Sud, une séance de shopping s’impose. La rue Vaci regorge de boutiques de luxe et de prêt-à-porter, cependant les prix ne diffèrent pas beaucoup de ceux d’une ville comme Paris. L’artisanat cristallier a fait la renommée de la ville. Vous trouverez différentes enseignes sur votre chemin, dont Ajka Crystal, plus grande chaîne spécialisée dans le cristal Ajka, qui diffère sensiblement du cristal de Prague. (7 rue Jozsef Attila, au début de la rue Vaci, AJKA ).

La Hongrie estdepuis longtemps un pays producteur  de vins, bien que les vignes aient été détruites par une épidémie de phylloxéra à plusieurs reprises depuis le 18ème siècle. Ainsi les récoltes, notamment à Budapest, sont peu importantes en quantité, mais la qualité du vin hongrois ne fait aucun doute. Sur la rue Vaci, rendez-vous chez Préshaz, qui tient une cave variée de vins rouges et blancs du pays et de la région. Installez-vous pour une petite dégustation, le patron parle un mélange de hongrois, français et anglais, pas facile à comprendre, mais les vins parlent d’eux-mêmes. Plus de 200 vins hongrois emplissent la cave de cette charmante boutique, donc même s’il vous y invite ne passez pas la soirée avec le caviste qui semble intarissable (Tél : +36 1 226 11 00, 10 rue Vaci).


budapest-rudas.jpg4. Bain thermal de Rudas - Budapest

Afin d’évacuer les toxines et de vous détendre, prenez un taxi depuis la rue Vaci, ou devant l’un des hôtels sur le bord du Danube. Direction les thermes de Rudas, en passant par le pont Ersebet, ou pont Elisabeth, qui mène vers le mont Gellert. La ville est réputée pour ses eaux médicinales, avec plus de 118 sources naturelles. De nombreux complexes ont été construits, mais le centre Rudas a l’avantage, en plus de sa situation entre le mont et le Danube, de dater de l’époque Turque. Les bassins se trouvent sous une immense coupole de 10m de diamètre, avec différentes températures, allant de 16°C à 42°C. Jusqu’à 2005 le site était exclusivement réservé aux hommes, désormais certaines journées sont consacrées aux femmes. Des prospectus vous présenteront les différents bienfaits des bassins, et selon vos envies ou vos besoins vous pourrez profiter des 278m2 d’eau. Ouvert en semaine de 6h à 20h, de 6h à 13h en week-end. Entrée 2.200Ft, les massages coûtent en moyenne 3.000Ft (9 rue Döbrentei, SPA BUDAPEST , Tél : (36-1) 375-8373).

Si vous avez le temps allez également découvrir les bains Gellert situés dans un magnifique bâtiment Art Déco. L'été vous pourrez profiter d'une piscine extérieur et de bains à remous. Admirez la piscine intérieure des bains Gellert  magnifique avec ses mosaïques, ses colonnes en marbre et ses statues. Le bâtiment peut être réservé en soirée pour des évènements d'entreprise. Allez faire un tour dans la section des soins sur les côtés de la piscine, avec une partie séparée pour les hommes et pour les femmes. L'ambiance est réellement dépaysante et vous vous sentirez presque être revenu à l'époque romaine. D'imposants masseurs se feront un plaisir de vous torturer pour votre bien être dans une ambiance vaporeuse. Ouvert de 06H00 àà 19H00 en semaine et de 06H00 à 17H00 le week-end. Adresse : 111 Budapest, Szent Gellért tér 1.

 

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

 

CITY GUIDE EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la privatisation d'Aéroports de Paris?
Aller en haut