Partagez cet article :

saint-petersbourg-24.jpg

De la maisonnette de Pierre le Grand, sur les bords de la Neva, jusqu'au navire qui a déclenché la révolution, Saint Pétersbourg la capitale impériale russe vous réserve de nombreuses surprises.



saint-isaac-cathedral.jpg1/ La Colonnade de la Cathédrale Saint Isaac - Guide de voyage Saint Pétersbourg

Le gigantesque dôme doré de la cathédrale Saint Isaac surplombe Saint Pétersbourg et apparaît bien souvent sur les cartes postales représentant la ville. C'est la plus grande église de la cité impériale de Saint Pétersbourg ; l'architecte français Auguste de Montferrand a consacré 40 ans à sa construction. L'intérieur, conçu pour accueillir jusqu'à 14000 fidèles, est très impressionnant avec ses murs en 14 variétés de marbres différents ainsi que des parures en jaspe, en malachite et en feuille d'or, mais le clou du spectacle, pour la majorité des visiteurs, reste la colonnade.

Si vous êtes prêt à relever le défi, grimpez les 262 marches qui vous conduiront à l'une des plus belles vues sur le centre historique de Saint Pétersbourg et à la statuaire qui orne le toit de la cathédrale. Au nord vous pourrez apercevoir l'Amirauté, le Palais d'Hiver au delà de la Neva, la Forteresse Pierre et Paul.

La cathédrale ouvre ses portes du jeudi au mardi de 11h à 19h, elle est fermée le mercredi. Adresse : Isaakiyevskaya Ploshchad, Saint Pétersbourg.
Informations : eng.cathedral.ru

2/ Le Cavalier de Bronze - Guide de voyage Saint pétersbourg

Il s'agit du monument le plus célèbre de Saint Pétersbourg ; il a inspiré à Alexandre Pouchkine ses plus grandes œuvres. C'est une statue représentant Pierre le Grand, située à seulement 100 mètres de Saint Isaac, près des berges de la Neva. Commandée par Catherine II de Russie, cette statue est donc un héritage  des deux 'despotes éclairés' qui ont le plus contribué à l'essor de la capitale impériale de Saint Pétersbourg. Dessiné par Étienne-Maurice Falconnet, le Cavalier de Bronze a été construit en plus de 10 ans et fut aussitôt salué dès son inauguration. Sa taille (son socle, connu sous le nom de pierre Tonnerre, est prétendument la plus grosse pierre jamais déplacée par l'homme, avec un poids estimé à plus de 1500 tonnes) et l'attitude spectaculaire du cavalier et du cheval (comme s'ils allaient escalader un piton rocheux) lui confèrent un pouvoir à la fois pur et brutal. De cette façon, le Cavalier rend un vibrant hommage à la lutte courageuse et souvent tragique menée par Pierre dans le but de moderniser Saint Pétersbourg, dans le climat rude du nord de la Russie.

Adresse : Petrovskaya Naberezhnaya, Saint Pétersbourg.


saint-ptersbourg-ermitage.jpg3/ Le Musée de l'Ermitage - Guide de voyage Saint Pétersbourg

C'est, pour la plupart des visiteurs, la principale raison de leur venue à Saint Pétersbourg et la visite peut facilement durer 4 heures, tant la collection qu'il propose est variée. L'un des éléments qui vaut le détour est le Palais d'Hiver, en lui-même. C'était la résidence officielle des tsars de la dynastie des Romanov  à Saint Pétersbourg pendant plus de deux siècles et elle a donc été aux premières loges de l'essor et du déclin de l'Empire Russe. Le décor somptueux des Loges donne une idée claire de la puissance dont l'empire a jouit, mais également de la raison pour laquelle il a finit par chuter.

Les points culminants de la visite sont le Hall Armoria, avec ses colonnes dorées et ses guerriers en stuc, la charmante Salle Malachite et l'opulence presque oppressante de la Salle Dorée de Dessin et le  Boudoir dans laquelle il est difficile de trouver un centimètre carré dépourvu de clinquant.

L'entrée vous en coûtera 350 roubles (8 euros). Le musée est ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h30 à 18h (jusqu'à 17h le dimanche). Réservez vos tickets sur Internet pour éviter les queues interminables en été. Adresse : Palace Square, 2, Saint Pétersbourg. 

Informations : hermitagemuseum.org

4/ Kunstkammer - Guide de voyage Saint Pétersbourg


Situé juste en face du Palais d'Hiver, de l'autre côté de la Neva, le Kuntskammer (dont le nom officiel est Museum d'Anthropologie et d'Ethnographie Pierre le Grand) est en total contraste avec les fastes de l'Ermitage. Considéré comme le premier musée public de Russie, il a été fondé à Saint Pétersbourg au début du 18e siècle pour accueillir la vaste collection de Pierre, comprenant des bibelots, des  fabrications artisanales, et des instruments scientifiques.

Doté d'un véritable esprit de recherche, Pierre faisait preuve d'un intérêt authentique pour les progrès technologiques et scientifiques qu'il combinait à une fascination enfantine pour les curiosités et les bizarreries. C'est donc naturellement qu'en plus de dessins de botanique et d'entomologie venus de Hollande, d'animaux marins et de reptiles empaillés originaires du Sri Lanka et d'Indonésie, les principales attractions de la collection sont probablement les fœtus déformés entreposés dans des vases, dont la vue vous retournera l'estomac. Parmi les autres œuvres exposées dans ce musée aux allures de salmigondis, des collections sur le thème des cultures de tribus africaines et une section dédiée au grand savant Mikhail Lomonosov.

L'entrée coûte 200 roubles (4,5 euros). Le Kunstkammer est ouvert tous les jours (sauf le lundi et le dernier jeudi du mois) de 11h à 18h. Adresse : 3 Univversity Emb., Saint Pétersbourg. 
Informations : kunstkamera.ru

4/ La maisonnette de Pierre le Grand - Saint Pétersbourg

saint-petersbourg-maisonnette-pierre-le-grand.jpgPour faire le trajet à pied depuis le Kunstkammer jusqu'à la Maisonnette de Pierre, qui est la plus ancienne maison de Saint Pétersbourg, vous marcherez le long de la Neva, passerez devant les colonnes Rostral, l'ancienne Bourse, la forteresse Pierre et Paul, et devant la somptueuse mosquée de la ville.

Cette maisonnette modeste à trois pièces a été bâtie en 1703 à Saitn Pétersbourg, pour permettre à Pierre le Grand de superviser la construction de la forteresse Pierre et Paul. C'est amusant de s'y rendre car on peut s'imaginer l'aspect de la ville il y a trois cents ans : une zone marécageuse en bordure du Golfe de Finlande. On prend également conscience de la volonté qu'il a du falloir pour parvenir à construire une ville dans cette région. La maisonnette est nichée dans l'enceinte d'un pavillon en brique rouge, et contient une petite collection d'effets personnels ayant appartenu au grand Tsar : entre autres, sa redingote, sa pipe, et le canot qu'il avait lui même fabriqué.

Adresse : Petrovskaya Naberezhnaya 6, Saint Pétersbourg.  Ouvert de 10h à 18h. Fermé le mardi et le dernier lundi du mois.

saint-petersbourg-aurora.jpg5/ Le Croiseur Aurora - Guide de voyage Saint Pétersbourg

À quelques mètres de la Maisonnette, est amarré l'un des plus célèbres bateaux de l'histoire, le Croiseur Aurora. Il sert à présent de musée et de mémorial de la Révolution Bolchevique.
Mis à l'eau en 1900, l'Aurora connut son apogée durant la guerre entre la Russie et le Japon et pendant la Première Guerre Mondiale, lorsqu'il parcourut la mer Baltique. Mis à quai à Petrograd (ancien nom de Saint Pétersbourg) pour être restauré en 1916, son équipage participa à la Révolution de Février et choisit un capitaine dans les rangs de sympathisants Bolcheviques.
Le 25 octobre 1917, l'Aurora ouvrit le feu, ce qui eut pour effet de déclencher l'assaut sur le Palais d'Hiver à Saitn Pétersbourg et le début de la Révolution d'Octobre. En l'espace de six mois, le nouveau gouvernement avait déménagé la capitale de Petrograd à Moscou et mis fin au projet d'envergure initié par Pierre le Grand deux siècles auparavant. Cela eut pour effet de condamner Saint Pétersbourg à devenir un musée des gloires passées et des événements historiques cités plus haut.

L'entrée sur le Croiseur est gratuite. Il est ouvert de 10h30 à 16h sauf le lundi et le vendredi. Adresse : Petrovskaya Naberezhnaya, Saint Pétersbourg.
Informations : aurora.org.ru. 

ITINERAIRE DE NOTRE GUIDE DE VOYAGE A SAINT PETERSBOURG

saint-petersbourg-carte.jpg

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...


NIKKO : une région japonaise à découvrir

Le Guide vert Michelin a recensé de nombreux sites à ne pas manquer dans le parc national de Nikko. Une région à découvrir facilement au départ de Tokyo avec Tobu Railways.

Cliquez ici pour lire le reportage.

tobu

CITY GUIDE EUROPE

NEWSLETTER

Cet article, ce site vous a plu? Recevez chaque semaine les news de Business Traveler France : actualités, reportages, tests, ...

SONDAGE

Avez-vous déjà acheté un billet en classe économique premium ?
Aller en haut