La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :

jet_airways_voyageurs_indiens.jpg

Un an après le lancement de son hub de Bruxelles, la compagnie aérienne indienne Jet Airways se félicite du taux de remplissage de ses vols. Alors que Brussels Airlines, son partenaire vient d'être rachetée par Lufthansa, Jet Airways hésite à rejoindre une alliance.

 

 

Le 5 août 2008 a été la date  du premier anniversaire d'un vol Jet Airways reliant Bruxelles à l'Inde, à destination de Mumbaï, la capitale économique de ce pays.

Depuis la compagnie a ajouté cinq liaisons au départ de Bruxelles à destination de Delhi, Chennai, New York JFK et Newark, Toronto. En un an,  la compagnie aura transporté 700000 passagers en un an et table sur un trafic d'un million de passagers au total pour l'année 2008.

Afin de mieux servir ses passagers et de continuer à gagner des parts de marché,  Jet Airways va optimiser ses temps de correspondances avec les vols de Brussels Airlines, les deux compagnies aériennes étant partenaires. 


Au départ de la France (Bordeaux, Lyon, Marseille, Paris, Toulouse), les voyageurs gagneront une demi-heure à une heure en temps de transit à l'aéroport entre les vols arrivant de France et ceux décollant  de Bruxelles à destination de l'Inde ou de l'Amérique du Nord. Les vols en provenance de France arriveront désormais directement à l'aérogare du hub Jet Airways à Bruxelles vers 8H30 le matin pour repartir vers l'Inde vers 10H.

"C'est un cas unique qu'une compagnie aérienne développe un hub aussi important en dehors de son pays d'origine" assure Emmanuel Chenu, vice-président Europe Continentale pour Jet Airways. La compagnie indienne est en effet devenue la plus importante compagnie aérienne long-courrier de l'aéroport de Bruxelles et a réussi à s'imposer comme leader en terme de parts de marché sur 5 routes sur 6. Et ceci après seulement un an d'existence!

Une compagnie sur un marché en plein essor... et très courtisée

Jet Airways a la chance d'être positionnée sur un marché en plein essor. Selon l'ODIT (Observation, Développement et Ingénierie Touristique) plus 10 millions d'Indiens devraient voyager à l'étranger en 2010 et 30 millions en 2020! (voir notre article L'envol de l'Inde et de la chine sur le marche du tourisme mondial).

Une véritable déferlante sur le marché du tourisme mondial dont devrait bénéficier Jet Airways. Dans le sens France-Inde, le marché est également en croissance :" nous avons transporté 160000 passagers depuis la France vers l'Inde. Delhi capte 50% du trafic avec environ 70000 passagers et Mumbai arrive en seconde position avec 4000 passagers. D'autre destinations s'imposent comme Chennai (rebaptisée Chennai en 1996) en raison des liens historiques entre la France et Pondichéry située à proximité" explique Emmanuel Chenu. Cependant alors que la compagnie envisageait de lancer un vol vers Bangalore dès la fin du mois d'octobre (voir notre article Jet Airways lance un vol vers Bangalore), elle hésite en raison de la crise économique qui touche les USA : Bangalore est en effet une ville dont l'activité économique dépend fortement des Etats-Unis car elle abrite de nombreux sous-traitants (sociétés de logiciels, de conseil) ayant une forte activité avec les entreprises high-tech américaines. 

Alors que Lufthansa vient de prendre une participation de 45%  dans Bruxelles Airways et devrait racheter l'intégralité du capital dans le futur, le marché s'interroge : Jet Airways va-t-elle rejoindre Star Alliance, l'alliance de Lufthansà

"Nous n'avons pas encore pris de décision. Le fait de rejoindre une alliance restreindrait nos possibilités de coopération à l'international. Nous ne rejoindrons pas une alliance avant deux ans" nous a affirmé Bernard Guisset, reponsable de la communication de Jet Airwways pour l'Europe Continentale. Mais une fois la consolidation effectuée sur le marché européen, Jet Airways devra bien choisir.

On saura d'ici peu si qui rachetera bien SAS, Austrian Airlines, bmi... Quant à Alitalia, Air France et Lufthansa souhaiteraient prendre une participation minoritaire. Le visage du ciel aérien européen devrait être totalement bouleversé dans les prochains mois suite à ces rachats. Qui de Air France ou Lufthansa réussira à tirer son épingle du jeu de ce monopoly européen? Jet Airways surveille certainement ces rachats de près pour prendre sa décision...En attendant son coeur balance entre Star Alliance, Skyteam et oneworld.

 

Plus d'informations sur le site de  JET AIRWAYS

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

SONDAGE

La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut