Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

L'Avion bientôt complet?

lavion_75.jpgLa compagnie « tout affaires » a réussi son pari de remplir ses avions et d’offrir des services de bons niveaux. Il lui reste à réussir celui de la rentabilité. Son accord récent avec British Airways devrait le lui permettre.


Avec un taux de remplissage moyen de 71% au premier trimestre 2008, la compagnie aérienne L’Avion prouve que son concept est plébiscité par les voyageurs d’affaires. Au mois de mars, ses avions ont même connu un taux de remplissage de 78%.

La compagnie aérienne a ainsi prouvé qu’elle pouvait séduire une importante clientèle face aux compagnies régulières en se positionnant comme un outsider : l’Avion ne fait partie d’aucune alliance, propose des services non standardisés et décolle d’Orly et de Newark, des aéroports secondaires.

Dans un contexte difficile, L’avion a réussi à séduire 2,5 fois plus de passagers au premier trimestre 2008 que l’année passée à la même période. Il est vrai que la compagnie propose depuis le début de l’année des tarifs à prix cassés de l’ordre de 1160€ pour face à la concurrence des grandes compagnies aériennes. Cependant ces tarifs sont-ils suffisants pour atteindre le seuil de rentabilité. Selon différentes personnalités interrogées, il semble que ce pari soit difficile en opérant un B 757 avec de tels tarifs.

L'accord récent avec British Airways pour le lancement de vols  Open Skies (voir notre article Open Skies signe un accord avec L'avion ) devrait permettre à L'Avion de mieux remplir ses avions et d'augmenter progressivement ses tarifs. De quoi voir l'avenir en rose...

Plus d'informations sur le site de L'AVION


Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?