Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

La IATA s’inquiète d’une baisse de la demande en mai

tony-tyler-iata-cathayLe ralentissement de la demande a dégradé les coefficient d’occupation des compagnies aériennes dans le monde. La tendance générale est à la baisse du fait de la détérioration de la conjoncture économique a indiqué la IATA dans son rapport de mai sur le trafic aérien.


Alors que la demande était en hausse de 4,5% par rapport à mai 2011, la croissance a été quasiment nulle par rapport au mois d’avril alors que la capacité augmentait de 4%: le coefficient d’occupation atteint de ce fait 77,6%.

??«L’industrie aérienne est fragile» a avertit Tony Tyler, le directeur général et CEO de la IATA.

« La baisse des cours du pétrol est une bonne nouvelle. Malheureusement elle intervient alors que l’économie de l’Union Européenne se détériore. La confiance des consommateurs et des entreprises chute et nous voyons les premiers signes d’un ralentissement de la demande et d’une baisse des coefficients d’occupation» a-t-il expliqué.

Ces deux facteurs pèsent sur les profits a-t-il ajouté.

Les compagnies aériennes devraient afficher un profit de 3 milliards de dollars en 2012 pour 631 milliards de revenus, une marge très faible de 0,5%.

Malgré ce ralentissement, toutes les régions ont affiché une hausse de la demande passagers: les compagnies du Moyen-Orient ont connu la plus forte croissance avec une hausse de la demande de 15,8% mais leur coefficient d’occupation était le second plus mauvais avec un taux de 74%.

Le coefficient d’occupation le plus bas était celui des compagnies africaines (62,9%) et le plus haut celui des compagnies aériennes d’Amérique du Nord (82,5%).

www.iata.org

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?