Vous aimez notre site? : FAITES UN DON OU ABONNEZ-VOUS

La PATA France dévoile les tendances des touristes français en Asie

L'association PATA vise à faire la promotion de la zone Asie en France. Elle a dévoilé à l'occasion d'une conférence les tendances du marché aérien au départ de la France vers l'Asie avec de très bons chiffres pour le Japon et le Sri Lanka depuis le début de l'année…

mont-koya9

Les événement géopolitiques, les accidents aérien ont joué sur le moral des touristes français se rendant en Asie. Globalement le taux de départ des voyageurs français a augmenté de 0,7% d'avril 2014 à mars 2015, mais ce chiffre cache de fortes disparités.

Ainsi le Japon a connu une croissance record de 9,5% et a retrouvé voire dépassé les chiffres d'avant Fukushima: depuis le début de l'année, la tendance s'est même encore accélérée pour ce pays avec une hausse de 14% de janvier à mars 2015. L'Indonésie a également été à la fête avec une hausse de 5,4% d'avril 2014 à mars 2015.

La plupart des autres pays d'Asie affichent par contre des baisses des arrivées françaises l'an passé : notamment Hong Kong (-6%), la Thaïlande (-3,2%), la Chine (-3,2%).

Depuis le début de l'année (de janvier à mars 2015), la reprise est par contre forte en Thaïlande (+5,2%) et le Sri Lanka affiche une hausse de 23,8%.

Les Maldives affichent par contre une baisse de 11,5% depuis le début de l'année. Plus généralement les pays musulmans souffrent de l'environnement géopolitique comme nous l'a confirmé Voyageurs du Monde. L'Indonésie affiche ainsi une baisse des réservations de 17% d'avril à septembre 2015!

La Malaisie fait d'ailleurs une grande promotion cette semaine place du Palais Royal pour vanter la destination auprès des voyageurs français.

L'image de la Malaisie a souffert ces derniers temps du fait des crash des avions de Malaysia Airlines et de l'actualité internationale, comme la Thaïlande en 2014 suite au coup d'Etat : ces deux pays restent pourtant très sûrs pour les touristes.

Le tour-opérateur Asia nous a confirmé que la tendance était peu ou prou similaire aux chiffres de ForwardKeys pour 2014, hormis pour la Chine. «Nous n'avons pas enregistré de baisse des départs des français vers le marché chinois et ce pays a même bien progressé» nous a assuré Guillaume Linton directeur des ventes du tour-opérateur Asia. Pour Forward Keys est toujours pessimiste vis à vis de la Chine et d'Hong Kong avec des réservations en baisse de 10% d'avril à septembre 2015 tout comme pour l'Inde.

La Chine reste pourtant un pays très sûr et relativement abordable pour les touristes.

Croissance des départs en province

L'étude de Forward Keys met en avant la croissance des départs depuis les aéroports de province avec une hausse de 3,7% à Marseille, de 6,4% à Toulouse, de 0,9% à Lyon et une baisse de 1,3% à Paris. Paris reste cependant le principal point de départ des voyageurs français vers l'Asie (78%), loin devant Lyon (6%), Nice (4%), Marseille et Toulouse (3%).

L'étude pointe également le fait que les hubs du Moyen-Orient ont désormais une part de marché presque aussi importante que les hubs européens pour les vols de France vers l'Asie, particulièrement Dubai et Doha.

Ainsi hormis les 21% des passagers qui ne prennent qu'un vol direct pour se rendre en Asie, les autres passent par un aéroport européen pour leurs correspondances à hauteur de 22% et à hauteur de 21% par un aéroport du Moyen-Orient (21%).

Dubai représente ainsi 10% des correspondances (+11% de hausse) contre 8% pour Paris (2% de hausse) et 5% pour Doha (+3% de hausse en 2014).

Les aéroports asiatiques gardent cependant la plus grande part de marché (55%) pour les correspondances avec Bangkok en pôle position (part de marché de 6%) devant Hong Kong, Singapour, Shanghai, Singapour et Kuala Lumpur (qui ont chacun une part de marché de 3%).

Baisse des réservations vers l'Asie pour la période d'avril à septembre 2015

Pour 2015, le cabinet ForwardKeys est plutôt pessimiste. Il prévoit une baisse de 2,2% des réservations au départ de France vers l'Asie pour les mois d'avril à septembre 2015, ce qui devrait alerter les professionnels du tourisme.

Ce retard sera difficile à rattraper selon ForwardKeys même si le pourcentage des réservations de dernière minute, qui augmente, pourrait permettre de limiter la casse.

En présentant cette étude, très complète, la PATA (Asia Pacific Travel Association), qui vise à faire mieux connaitre l'Asie, souhaitait mettre l'accent sur son action en France.

La PATA qui organise des conférences, des études, des formations promet plus d'événements de ce genre aux acteurs du tourisme français.

«Nous visons à proposer 3 à 4 conférences chaque année» a promis Guillaume Linton président du Chapitre France de la PATA et directeur des ventes du tour-opérateur Asia

L'association vise notamment à faire découvrir des destinations de second rang au fort potentiel.

«Certains sites comme Angkor Vat ont trop de touristes alors qu'il suffit parfois de faire 40 km pour découvrir des merveilles» explique Mario Hardy le CEO de la PATA.

L'association veut ainsi aider à mieux disséminer les flux touristiques sur le continent où ce secteur joue un rôle majeur : on estime ainsi que 266 millions de personnes travaillent indirectement pour le tourisme en Asie.

La PATA France compte actuellement 29 membres et vise à en compter une cinquantaine d'ici la rentrée 2015, une forte croissance à l'image du secteur touristique en Asie qui devrait croître de 6 à 7% par an dans les prochaines années.

N.B.: pour publier les chiffres de son étude sur l'Asie, ForwardKeys a pris en compte les données publiées par plusieurs GDS dont Amadeus, Sabre, TravelPort, Abacuss, Axess et TravelSky, ce qui garantit des chiffres relativement exhaustifs

https://twitter.com/patainfrance

https://www.facebook.com/PATAchapitreFrance

Newsletter

S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

SONDAGE

Etes-vous pour ou contre la limite de validité du permis de conduire proposée par l'UE à partir de 15 ans?

Articles ayant le même tag

MOD_TAGS_SIMILAR_NO_MATCHING_TAGS