La France a le pire déficit commercial de l'UE. Pensez-vous que l'export devrait être une priorité du gouvernement?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Boom, Boom! La société va-t-elle réussir son pari de relancer les vols supersoniques? Elle a présenté ses projets au salon du Bourget…

Boom va-t-elle réussir à relancer le marché des vols supersoniques? La société y croit dur comme fer alors qu'elle a présenté son prototype au salon du Bourget.

Le prototype XB-1 Demonstrator sera équipé de réacteurs General Electric d'un système avionique Honeywell, de fibre de carbone Tencate et de composants Stratasys imprimés en 3D.

Il devrait effectuer son premier vol d'essai en 2018 (2017 avait été annoncée auparavant).

Les vols d'essai seront opérés au départ de la base de l'US Air Force d'Edwards en Californie.

Boom a assuré avoir rencontré de l'intérêt de la part de 5 compagnies aériennes qui ont commandé un total de 76 avions.

cabine boom

Bien que les noms des compagnies n'ont pas été dévoilés, Virgin Atlantic sera sans doute l'une des d'elles avec une option pour 10 avions Bloom. Richard Branson le fondateur de Virgin Atlantic a été dès le départ très enthousiaste vis à vis de ce projet.

Ainsi, Virgin Galactic, le projet spatial de Richard Branson proposera des services de fabrication et d'ingénierie à Boom ainsi que de l'aide pour les vols d'essais.

L'avion sera beaucoup moins bruyant que le Concorde il utilisera des réacteurs J85 -21 sans post-combustion contrairement au Concorde.

La postcombustion sur le Concorde permettait d’obtenir une poussée supplémentaire d’environ 18 % pendant le décollage et le passage du mur du son mais au prix d’une consommation de cabrant très élevée (80 tonnes par heure au décollage contre 20 heures en croisière).

Les réacteurs de Boom seront donc bien plus économiques ce qui permettra de commercialiser un billet Londres-New York à environ 5000 dollars soit 3 fois moins cher que les prix du Concorde.Boom devrait voler à une vitesse de croisière de Mach 2,2 (2335km/h) contre Mach 2,01 pour le Concorde.

L'avion volera ainsi 2,6 fois plus vite que les autres compagnies sur les routes qui seront commercialisées. A titre d'exemple, un Londres-New York pourra ainsi être opéré en 3H15 contre 7H aujourd'hui soit une gain de temps de 3H45, un vol Tokyo-San Francisco prendra 5H30 contre 11H aujourd'hui et un vol Los-Angeles-Sydney 6H45 contre 15H actuellement.Si les tests se passent bien, les premiers vols commerciaux d'un avion Boom pourraient avoir lieu d'ici 2023.

siege boom

L'avion emportera 55 passagers et 2 membres d'équipage avec un rayon d'action de 4500 miles nautique (9000 nm avec un plein supplémentaire).

Boom est financée par les sociétés de capital risque 8VC, RRE, Lightbank, Y Combinator, et Caffeinated Capital et par des investisseurs privés comme Sam Altman, Paul Graham et Greg McAdoo.

https://boomsupersonic.com/

Partager cet article sur Facebook, Twitter ou Linkedin en cliquant sur les icônes ci-dessous:

Submit to FacebookSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

VOUS AIMEZ AIME CET ARTICLE ? SOUTENEZ-NOUS : CLIQUEZ ICI POUR FAIRE UN DON

DISCUTEZ DE CET ARTICLE : VOS AVIS SONT PRÉCIEUX : CLIQUEZ ICI POUR PUBLIER UN COMMENTAIRE ET CRÉER UN SUJET DANS LE FORUM

(En donnant votre avis vous apportez une valeur ajoutée à notre contenu. Nous tenons à signaler que les messages sont modérés et que les messages comprenant de fausses adresses email seront rejetés ainsi que ceux non respectueux.)

  

Notre site a besoin de ses lecteurs...

… Alors que l'épidémie de Coronavirus frappe le secteur du tourisme comme jamais, les internautes doivent prendre conscience que la liberté de l'information ne peut se faire sans eux. D'autant qu'il est de plus en plus crucial d'avoir des sites indépendants offrant des informations de qualité, ce qui est de plus en plus rare. Vous êtes des centaines de milliers à lire chaque mois BusinessTravel.fr et nous vous en remercions. Business Traveller l'un des rares groupes de tourisme indépendants dans le monde dont le capital est détenu par ses salariés. 

En ce moment la crise économique entraîne une baisse drastique des revenus publicitaires parallèlement à une hausse très forte de la fréquentation de notre site.

Nous avons besoin de vous pour continuer à vous proposer une information de qualité. Nous pensons que chacun d'entre nous mérite un accès égal à l'information qui est vital dans une démocratie. Contrairement à beaucoup d'autres sites, nous avons fait le choix pour le moment de proposer gratuitement nos contenus sans abonnement afin de continuer à offrir les informations de BusinessTravel.fr au plus grand nombre, peu importe où ils vivent ou ce qu'ils peuvent se permettre de payer.

Cela ne serait pas possible sans les contributions financières de ceux qui ont les moyens de payer, qui soutiennent maintenant notre travail dans 14 pays à travers le monde.

Grâce à votre soutien financier, nous pourrons faire plus d'enquêtes, d'interviews et publier des informations de qualité. Cela protège par ailleurs notre indépendance. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer vous offrir une information en toute indépendance et ceci pour de longues années. Chaque contribution, grande ou petite, est précieuse. Nous vous demandons de contribuer à le mesure de vos moyens 1 ou plusieurs fois par an.

SOUTENEZ BUSINESSTRAVEL.FR AVEC DES DONS A LA MESURE DE VOS MOYENS A PARTIR DE 10 EUROS EN CLIQUANT SUR CE LIEN : CELA NE PREND QU'UNE MINUTE.

D'avance, merci !

 

 

Aller en haut