Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

Vous aimez notre site? : FAITES UN DON.OU ABONNEZ-VOUS

Cookies

BusinessTravel.fr et ses partenaires utilisent des cookies pour améliorer votre expérience utilisateur, réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services ou des publicités ciblées et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux.

Vous aimez notre site? : SOUTENEZ BusinessTravel.fr ou Abonnez-vous!

Partagez cet article :
Boom, Boom! La société va-t-elle réussir son pari de relancer les vols supersoniques? Elle a présenté ses projets au salon du Bourget…

Boom va-t-elle réussir à relancer le marché des vols supersoniques? La société y croit dur comme fer alors qu'elle a présenté son prototype au salon du Bourget.

Le prototype XB-1 Demonstrator sera équipé de réacteurs General Electric d'un système avionique Honeywell, de fibre de carbone Tencate et de composants Stratasys imprimés en 3D.

Il devrait effectuer son premier vol d'essai en 2018 (2017 avait été annoncée auparavant).

Les vols d'essai seront opérés au départ de la base de l'US Air Force d'Edwards en Californie.

Boom a assuré avoir rencontré de l'intérêt de la part de 5 compagnies aériennes qui ont commandé un total de 76 avions.

cabine boom

Bien que les noms des compagnies n'ont pas été dévoilés, Virgin Atlantic sera sans doute l'une des d'elles avec une option pour 10 avions Bloom. Richard Branson le fondateur de Virgin Atlantic a été dès le départ très enthousiaste vis à vis de ce projet.

Ainsi, Virgin Galactic, le projet spatial de Richard Branson proposera des services de fabrication et d'ingénierie à Boom ainsi que de l'aide pour les vols d'essais.

L'avion sera beaucoup moins bruyant que le Concorde il utilisera des réacteurs J85 -21 sans post-combustion contrairement au Concorde.

La postcombustion sur le Concorde permettait d’obtenir une poussée supplémentaire d’environ 18 % pendant le décollage et le passage du mur du son mais au prix d’une consommation de cabrant très élevée (80 tonnes par heure au décollage contre 20 heures en croisière).

Les réacteurs de Boom seront donc bien plus économiques ce qui permettra de commercialiser un billet Londres-New York à environ 5000 dollars soit 3 fois moins cher que les prix du Concorde.Boom devrait voler à une vitesse de croisière de Mach 2,2 (2335km/h) contre Mach 2,01 pour le Concorde.

L'avion volera ainsi 2,6 fois plus vite que les autres compagnies sur les routes qui seront commercialisées. A titre d'exemple, un Londres-New York pourra ainsi être opéré en 3H15 contre 7H aujourd'hui soit une gain de temps de 3H45, un vol Tokyo-San Francisco prendra 5H30 contre 11H aujourd'hui et un vol Los-Angeles-Sydney 6H45 contre 15H actuellement.Si les tests se passent bien, les premiers vols commerciaux d'un avion Boom pourraient avoir lieu d'ici 2023.

siege boom

L'avion emportera 55 passagers et 2 membres d'équipage avec un rayon d'action de 4500 miles nautique (9000 nm avec un plein supplémentaire).

Boom est financée par les sociétés de capital risque 8VC, RRE, Lightbank, Y Combinator, et Caffeinated Capital et par des investisseurs privés comme Sam Altman, Paul Graham et Greg McAdoo.

https://boomsupersonic.com/

  

SONDAGE

Etes-vous favorable au retour du port du masque dans les transports?

NEWSLETTER


S'inscrire à la newsletter de Business Traveler France

Derniers messages du Forum

Aller en haut

Vous aimez ce site?

Soutenez-nous via OKPAL OU

ABONNEZ-VOUS